Cabella a songé à revenir à Montpellier

Pour rappel, Cabella s’est révélé à Montpellier. L’actuel joueur de Saint-Etienne faisait partie de l’équipe qui a été sacrée championne de France à la surprise générale en 2012. 

Foot, Transfert, Mercato & Direct11:14Ligue 1 : Blessure, Rémy Cabella toujours en soinsAlors que Loïc Perrin et Loïs Diony ont repris l’entrainement, Rémy Cabella est toujours à […]Publié le 11 novembre 2017 à 14 h 30 min window._taboola = window._taboola || []; _taboola.push({ mode: ‘thumbnails-a’, container: ‘taboola-below-article-thumbnails’, placement: ‘Below Article Thumbnails’, target_type: ‘mix’ }); Le blog de Denis BalbirASSE et le FC Nantes s’étaient empoignés pour convaincre Rémy Cabella de rejoindre leur rang respectif cet été. C’est vrai que l’ancien Mapgie a finalement opté pour l’écurie ligérienne, fût-il sous la forme d’un prêt.

MHSC – Cabella a bien tenté de revenir, avoue Nicollin

OM – Mercato : Cabella rêvait d'un autre club de L1 que l'ASSE et le FC Nantes !

OM cet été, le milieu offensif avait eu des touches avec le FC Nantes mais il avait finalement préféré le style de jeu et l’aura du club ligérien pour poursuivre une carrière freinée sur la Canebière. Cabella aurait pourtant pu prendre un tout autre virage si le Montpellier HSC avait pu s’aligner sur ses prétentions salariales avant les contacts avec l’ASSE et le FCN.Cette année Rod Fanni, Henri Bédimo ou encore Matheus Doria risquent d’avoir un temps de jeu ultra limité.Newcastle United. Un objectif pour lequel il n’avait pas hésité à contacter Laurent Nicollin.

So Foot, Laurent Nicollin a évoqué les discussions autour d’un possible retour de Rémy Cabella lors du dernier mercato estival. Le Président du MHSC, qui a bien reçu un coup de téléphone du joueur cet été, n’a pas pu s’offrir l’ancien homme fort de la Butte Paillade en raison des demandes salariales beaucoup trop élevées.

On peut pourtant penser que les trois joueurs cités auraient pu rendre de fiers services à des équipes de Ligue 1 de moitié/bas de tableau. Problème, ces équipes ne sont absolument pas en mesure de pouvoir prendre en charge leurs salaires.

“Cet été, Rémy Cabella me passe un coup de téléphone et me dit : ‘Fraté, récupère-moi, je ne veux pas rester sur le banc à Marseille’ .Je luis réponds : ‘OK, on va voir ce qu’on peut faire’. J’appelle son agent, ça se passe bien, mais il m’annonce le salaire : 220 000 euros par mois. Je veux bien faire un effort à 70, 80 000 euros avec des primes, des trucs, mais 220 000… Même quand on a été champions, je n’ai jamais donné à un joueur 220 000 balles. Ça me paraît surnaturel » Laurent Nicollin. Source : So Foot

Copyright © 2017 Goal.com – Tous droits réservés. Les informations diffusées sur Goal.com ne peuvent pas être republiées, rediffusées, réécrites ou redistribuées sans l'autorisation écrite de Goal.com

Cet été, Rémy Cabella me passe un coup de téléphone et me dit : ‘Fraté, récupère-moi, je ne veux pas rester sur le banc à Marseille’, explique le président du MHSC Laurent Nicollin dans les colonnes de So Foot. Je luis réponds : ‘OK, on va voir ce qu’on peut faire’. J’appelle son agent, ça se passe bien, mais il m’annonce le salaire : 220 000 euros par mois. Je veux bien faire un effort à 70, 80 000 euros avec des primes, des trucs, mais 220 000… Même quand on a été champions, je n’ai jamais donné à un joueur 220 000 balles. Ca me paraît surnaturel. » On connaît la suite.

2017