Gilets jaunes à Montpellier : Le conducteur accusé davoir percuté …

Gilets jaunes à Montpellier : Le conducteur accusé d\avoir percuté ...

Montpellier : les images chocs dune voiture qui fonce à plusieurs reprises sur des “gilets jaunes”

Les vidéos qui ont circulé sur internet dès samedi soir, quelques heures après l’accident survenu à 18 h 30 au rond-point du Grand M où étaient positionnés des manifestants en gilets jaunes, ont suscité une forte émotion.

Sur ces images, on voit très nettement l’automobiliste effectuer plusieurs manœuvres et renverser au moins quatre personnes, celles qui ont été plus ou moins touchées dans le choc.

Plusieurs “gilets jaunes” ont été blessés et pris en charge par les sapeurs pompiers. Le chauffard a été interpellé et placé en garde à vue.

Le trentenaire qui était au volant a-t-il eu l’intention de blesser les “gilets jaunes” ? Selon nos informations, aux policiers qui l’ont interpellé après qu’il se soit stationné lui-même un peu plus loin pour attendre les forces de l’ordre, l’homme aurait expliqué s’être énervé après avoir été bloqué.

Ce samedi, vers 18h30, un véhicule pris dans la manifestation des gilets jaunes a percuté des manifestants au niveau du rond point du M à Montpellier.

Puis, il aurait paniqué car, encerclé, il se sentait menacé. Des arguments qui, semble-t-il, peinent à convaincre les policiers. Puisque l’homme, déjà connu de la justice, a été auditionné à plusieurs reprises par les enquêteurs depuis samedi soir et sera déféré devant le parquet ce lundi après-midi. Il sera alors fixé sur son sort.

Gilets jaunes : un automobiliste fonce à plusieurs reprises sur des manifestants à Montpellier

De leur côté, les manifestants du Grand M n’ont pas renouvelé leur mouvement ce dimanche. À Montpellier, seul le rond-point de Prés-d’Arènes était toujours occupé, sans que cela n’engendre d’incident. Sur Facebook, un débat s’ouvrait toutefois sur les suites à donner au mouvement localement.

106.301 «gilets jaunes» ont été recensés samedi à 17H00 dans toute la France, dont 8.000 à Paris, contre 282.710 au total samedi dernier à la même heure, a dénombré le ministre de lIntérieur Christophe Castaner, évoquant un «fort affaiblissement de la mobilisation».

Ce samedi soir, les sapeurs-pompiers de l'Hérault sont intervenus à Montpellier, au niveau du rond-point du Grand M. Une voiture a heurté quatre personnes à faible allure parmi les "gilets jaunes" qui manifestaient au niveau du rond-point du Grand M. Une première vidéo postée sur les réseaux sociaux montre l'automobiliste "péter" les plombs et se mettre à avancer puis à reculer sur les manifestants.

Deux hommes, âgés respectivement de 45 et de 60 ans, ont été blessés et rapidement pris en charge par les secours. Selon les informations des sapeurs-pompiers de lHérault relayées par France Info, lun souffre dune fracture au tibia, lautre de la main. Trois ambulances, deux infirmiers et un véhicule de désincarcération ont été dépêchés sur place.

La vidéo choquante dun chauffeur qui heurte plusieurs Gilets jaunes à Montpellier

Quatre personnes ont été légèrement blessées. Deux hommes, l'un âgé de 45 ans et le second de 60 ans, ont été pris en charge par les secours. L'un souffre d'une fracture au tibia, l'autre de la main. Les deux autres personnes ont été soignées sur place. L'alerte a été donnée à 18 h 30. Au total, trois ambulances et deux infirmiers ont été dépêchés sur place.

Le conducteur, âgé de 34 ans, a poursuivi sa route avant de s'arrêter un peu plus loin. Là, il aurait prévu la police et a attendu sur place l'arrivée de la patrouille. Il a été conduit au commissariat pour être entendu.

Selon le site lemouvement.info, qui cite des témoins de la scène, “tout serait parti dun gamin de 13-14 ans qui aurait pris une claque de la part de lautomobiliste. Le garçon aurait alors donné un coup de pied de colère dans la voiture et le conducteur énervé serait parti en furie, fonçant sur les gilets jaunes”. Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux on peut voir le véhicule foncer et reculer à plusieurs reprises dans les manifestants qui tentent de le stopper.

Une vidéo impressionnante, diffusée par nos confrères du Mouvement.info, montre également l'accident. Ils rapportent que selon des témoins, "tout serait parti d'un gamin de 13-14 ans qui aurait pris une claque de la part de l'automobiliste. Le garçon aurait alors donné un coup de pied de colère dans la voiture et le conducteur énervé serait parti en furie, fonçant sur les "gilets jaunes".

Selon les témoins, tout serait parti dun gamin de 13-14 ans qui aurait pris une claque de la part de lautomobiliste. Le garçon aurait alors donné un coup de pied de colère dans la voiture et le conducteur énervé serait parti en furie, fonçant sur les #GiletsJaunes. #Montpellier pic.twitter.com/nogLGAW2z2

Selon les témoins, tout serait parti d'un gamin de 13-14 ans qui aurait pris une claque de la part de l'automobiliste. Le garçon aurait alors donné un coup de pied de colère dans la voiture et le conducteur énervé serait parti en furie, fonçant sur les #GiletsJaunes. #Montpellier pic.twitter.com/nogLGAW2z2