“Voiture folle” au Grand M à Montpellier : un enfant qui se trouvait …

\

“Gilets jaunes” percutés à Montpellier : le conducteur va être déféré ce lundi

Ce lundi après-midi, le chauffeur de la voiture qui a renversé plusieurs personnes, samedi soir au rond-point du Grand M, a été présenté devant un juge d’instruction. Il a été mis en examen pour violences avec arme par destination à l’encontre de trois personnes.

Une expertise médicale doit permettre d’évaluer la gravité des blessures d’une des victimes, sérieusement touchée à la jambe après qu’elle a été percutée par la voiture du suspect. Des témoins de la scène doivent encore être retrouvés et entendus.

Plusieurs “gilets jaunes” ont été blessés et pris en charge par les sapeurs pompiers. Le chauffard a été interpellé et placé en garde à vue.

MONTPELLIER – La vidéo de la voiture folle qui percute volontairement des gilets jaunes

D’autre part, la fillette qui était assise à l’arrière de la voiture aurait été blessée par des éclats de verre, une vitre ayant explosé. L’instruction devrait également porter sur ces faits ainsi que sur les dégradations commises sur le véhicule.

Montpellier : le chauffard présumé du Grand M mis en examen

Samedi 24 novembre, vers 18 h 30, au niveau du rond-point où se déroulait une manifestation des gilets jaunes, le trentenaire avait effectué plusieurs manœuvres au volant de son véhicule et renversé au moins trois personnes. Il avait ensuite poursuivi son chemin et composé le 17 afin de se constituer prisonnier. Il aurait expliqué s’être énervé à cause du barrage filtrant.

Les vidéos qui ont circulé sur internet dès samedi soir, quelques heures après l’accident survenu à 18 h 30 au rond-point du Grand M où étaient positionnés des manifestants en gilets jaunes, ont suscité une forte émotion.

Selon le parquet de Montpellier, le bilan est de trois blessés, dont la fillette. Un policier de la Sécurité publique de Montpellier, hors service et un Gilet Jaune ont été conduits aux urgences du CHU Lapeyronie pour des blessures aux genoux et à un poignet. Ils devraient se constituer partie civile pendant l’instruction qui démarre à peine. Le juge va visionner les bandes des caméras de vidéosurveillance de la Ville de Montpellier saisies par les policiers.

Gilets jaunes: Les images effrayantes dun automobiliste à Montpellier qui fonce à plusieurs reprises sur les manifestants – Regardez

Sur ces images, on voit très nettement l’automobiliste effectuer plusieurs manœuvres et renverser au moins quatre personnes, celles qui ont été plus ou moins touchées dans le choc.

Le trentenaire qui était au volant a-t-il eu l’intention de blesser les “gilets jaunes” ? Selon nos informations, aux policiers qui l’ont interpellé après qu’il se soit stationné lui-même un peu plus loin pour attendre les forces de l’ordre, l’homme aurait expliqué s’être énervé après avoir été bloqué.

Lhomme aurait ensuite poursuivi sa route, avant de sarrêter plus loin, et dappeler les policiers. En garde à vue, il aurait expliqué aux enquêteurs quil sétait énervé après avoir été bloqué par les manifestants, et aurait paniqué car il se sentait menacé.

Puis, il aurait paniqué car, encerclé, il se sentait menacé. Des arguments qui, semble-t-il, peinent à convaincre les policiers. Puisque l’homme, déjà connu de la justice, a été auditionné à plusieurs reprises par les enquêteurs depuis samedi soir et sera déféré devant le parquet ce lundi après-midi. Il sera alors fixé sur son sort.

Partenaires À voir sur corse-matin Ailleurs sur le web Recommandé 1 commentaire Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Provençaunaute . Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre. En tout état de cause, “Corse-Matin” ne sassocie ni ne cautionne aucune opinion personnelle ou incitation à la violence formulée au sein de ces commentaires.

De leur côté, les manifestants du Grand M n’ont pas renouvelé leur mouvement ce dimanche. À Montpellier, seul le rond-point de Prés-d’Arènes était toujours occupé, sans que cela n’engendre d’incident. Sur Facebook, un débat s’ouvrait toutefois sur les suites à donner au mouvement localement.

1 Pictogramme de partage Pictogramme dun icône de partage indiquant la possibilité de partager le contenu de larticle partager Pictogramme de partage Pictogramme dun icône de partage indiquant la possibilité de partager le contenu de larticle twitter Imprimer Email Selon le site de Midi-Libre, quatre personnes ont été blessées à Montpellier à cause dune voiture qui a foncé dans un groupe de manifestants. Le conducteur a fui avant de sarrêter un peu plus loin et de prévenir la police. Il a été conduit au commissariat par les forces de lordre.