Montpellier : affrontements, blessés et interpellations en marge de la manifestation des gilets jaunes – France 3 Régions

Montpellier : affrontements, blessés et interpellations en marge de la manifestation des gilets jaunes - France 3 Régions

Montpellier : 4 500 “gilets jaunes”, des affrontements, 20 interpellations… ce quil faut retenir de lacte

A Montpellier, près de 5000 gilets jaunes étaient là pour le 19ème samedi de mobilisation. Dès le début daprès-midi, des affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de lordre. Résultat : des blessés parmi les manifestants et les forces de lordre, et plusieurs interpellations.

Les "gilets jaunes" sont au rendez-vous de l'acte XIX ce samedi 23 mars. Après avoir défilé en ville, ce samedi après-midi, ils se rassemblent sur la place de la Comédie.

"Jai peur, mais je suis là", proclamait la pancarte de Céline, venue de Toulouse. "Il y a trop de répression", a-t-elle témoigné. "Jai peur des violences policières mais on a un avenir à défendre. On vient avec la boule au ventre. On nest pas des casseuses et on est mères de famille". 

Près de 2 500 "gilets jaunes" défilent dans Montpellier, ce samedi 23 mars. Ils ont manifesté en ville, notamment sur le boulevard Gambetta et la rue Foch, avant de revenir sur la place de la Comédie.

Des heurts violents éclatent régulièrement lors des manifestations de "gilets jaunes" à Montpellier. La ville navait cependant pas fait lobjet samedi dun périmètre dinterdiction de manifester, et un appel à un rassemblement "régional et national" y avait été lancé sur les réseaux sociaux.

Les "gilets jaunes" sont venus de toute la région, de Toulouse à Nîmes en passant par Béziers.

Les heurts ont éclaté dès 16H00, place de la Comédie lorsque les forces de lordre ont fait des sommations puis procédé à des tirs nourris de grenades lacrymogènes, alors que des manifestants leur jetaient canettes et bouteilles de bière, a constaté une journaliste de lAFP.

Vers 15 h 30, un face-à-face tendu débutait avec les CRS sur la place de la Comédie. De nombreux casseurs, le visage masqué, avaient pris la tête du cortège.

Selon la préfecture de l'Hérault, vingt interpellations ont eu lieu à Montpellier en marge de la manifestation des "gilets jaunes". Le maire de Montpellier, Philippe Saurel, appelle au calme.

Côté manifestants, au moins une personne a été blessée par un projectile, et côté forces de lordre, au moins deux policiers ont été blessés, a-t-elle constaté. Le face-à-face se poursuivait encore à 19H30, aux alentours de la gare.

#Montpellier #GiletsJaunes altercation musclée entre manifestant et policier pic.twitter.com/ruZwuNDcq6

La manifestation des "gilets jaunes" a réuni 4.500 personnes selon la préfecture, et été émaillée de heurts avec les forces de lordre, qui se sont poursuivies jusquau soir et ont conduit à 20 interpellations.

#Montpellier #GiletsJaunes les forces de lordre stationnent sur le parvis de lOpéra pic.twitter.com/lrlt9Czbrc

Une manifestation a par ailleurs réuni 1.500 "gilets jaunes" à Marseille, qui ont défilé depuis le Vieux-Port. La préfecture des Bouches-du-Rhône a fait état de trois interpellations.

#Montpellier #giletsjaunes manifestants et passants sabritent où ils peuvent pic.twitter.com/5wtPPkScnt

Six autres personnes ont été interpellées à Béziers pour la dégradation dune barrière de péage.

Selon un premier bilan donné par la préfecture de l'Hérault, ce samedi à 16 h, on compte 4 500 manifestants à Montpellier. La préfecture annonce également la présence de 500 casseurs. Un policier mobile a été blessé.

Christophe Castaner avance également que 65 000 policiers et gendarmes avaient été mobilisés ce samedi, ainsi que 30 000 sapeurs pompiers. Il annonce 8545 contrôles préventifs dans toute la France, dont 5547 dans les périmètres interdits, ainsi que 83 interpellations autour des seuls Champs-Elysées à Paris, et 80 à Nice. 107 verbalisations ont eu lieu pour manifestation interdite, ainsi que 233 interpellations qui ont donné lieur à 172 personnes gardes à vue. Le ministre a enfin eu une pensée pour le policier victime dun “grave malaise cardiaque” place de la République à Paris, ainsi que la manifestante blessée à la tête à Nice. 

#Montpellier #giletsjaunes lhomme blessé à proximité des Halles laissac aurait fait une crise dépilepsie. Il est évacué par le samu et les pompiers pic.twitter.com/1Y6oBTNLHC

Vers 16h, les forces de lordre ont fait des sommations puis procédé à des tirs nourris de grenades lacrymogènes, alors que des manifestants leur jetaient canettes et bouteilles de bière. Côté manifestants, au moins une personne a été blessée par un projectile au visage, et côté forces de lordre, au moins deux policiers ont été blessés. 

Sur le cours Gambetta, les CRS tentent dencercler les manifestants qui séchappent par de petites rues. pic.twitter.com/tuJJ13JtYT

Samedi dernier, ils étaient, toujours selon le ministère de lIntérieur, 32 000 dans lensemble du pays, dont 10 000 à Paris où lacte 18 du mouvement de contestation sociale avait donné lieu à des scènes de saccage. 

#Montpellier #Giletsjaunes les manifestants sont dispersés dans lécusson pic.twitter.com/uLGeqnYHov

Environ 4500 gilets jaunes ont défilé samedi à Montpellier, selon la préfecture. Environ deux heures après le départ dun cortège, la situation sest tendue avec les forces de lordre place de la Comédie. 

#Montpellier #Giletsjaunes de nombreux abris bus ont été vandalisés autour de la gare pic.twitter.com/UFlz0ZiQ0h

Vers 17H00, les autorités ont fait état de neuf interpellations, trois à Montpellier et six…Lire la suite sur LExpress.fr

#Montpellier #giletsjaunes un homme blessé derrière Les Halles Laissac provoque lintervention des pompiers pic.twitter.com/d03ua1riph

#Montpellier #Giletsjaunes lusage répété des lacrymo donnent du travail aux street medics pic.twitter.com/NBRpkUiQcM

Toutes les terrasses ont été repliées sur la place de la Comédie et les Gilets jaunes se replient vers la gare m. pic.twitter.com/N71UzdihvU

Les CRS pris pour cible ripostent en lançant des gaz lacrymogènes, sur la place de la Comédie, à Montpellier. pic.twitter.com/xIHJF27dyz

#Montpellier #Giletsjaunes un peloton de gendarmerie se positionne en renfort pic.twitter.com/8ZdsvVIvAV

#Montpellier #GiletsJaunes les forces de lordre se positionnent à lentrée de lesplanade pic.twitter.com/uvpamFJQE7

#Montpellier #GiletsJaunes le cortège descend la rue de la loge où les vigiles de la CCI sont positionnés pic.twitter.com/tMfBdiznvl

#MONTPELLIER Acte. XIX #giletsjaunes un important dispositif en place sur lEsplanade pic.twitter.com/4DCzUF2RGR

#Montpellier #GiletsJaunes face à larrivée de la manifestation les commerces ferment en vitesse pic.twitter.com/rbtBVYS8OL