A la Une | “Gilets jaunes”: échauffourées à Toulouse et Montpellier – Le Progrès

A la Une | \

Toulouse. Acte 46 : plus de 1500 gilets jaunes protestent contre la “précarité sociale”

Pour l'acte 46 des gilets jaunes, environ 600 à 700 personnes ont défilé dans les rues de Montpellier, ce samedi 28 septembre. 

Entre 600 et 700 manifestants, dont des #GiletsJaunes défilent dans le calme ce début de samedi après-midi à #Montpellier pic.twitter.com/wPHDXYmUit

Après avoir manifesté devant la préfecture, le défilé s'est heurté à un cordon de policiers en descendant vers la gare, à l'angles des rues de Maguelone et Joffre. L'escarmouche n'a pas fait de blessés. Les manifestants ont toutefois bloqué le trafic des tramways pendant plusieurs dizaines de minutes.

Après un tour devant la préfecture de l’Hérault où une protection était en place, des incidents se sont déroulés rue Maguelone, entre la place de la Comédie et la gare SNCF Saint-Roch, à la hauteur du square Planchon. Les forces de l’ordre ont essuyé des jets de projectiles divers, tandis que des containers et des poubelles plus petites ont été incendiées.

Son accès leur a été interdit pendant des mois, par arrêté préfectoral. Plusieurs centaines de gilets jaunes, entre 1000 et 2000 selon différentes sources, ont défilé en centre-ville de Toulouse, ce samedi 28 septembre 2019, jusque sous les fenêtres du Capitole, à l’occasion de l’acte 46 du mouvement.

Lire aussi : Gilets jaunes. Manif, transports perturbés : voici ce qui est prévu pour l’acte 46 à Toulouse

Bilan, ce soir : trois policiers légèrement blessés et neuf manifestants, dont des Black blocs interpellés et placés en garde à vue au commissariat central pour divers délits.

Chants anti-capitalistes entonnés à tue-tête, « précarité sociale » en bandoulière et slogans anti-Macron aux lèvres, le cortège s’est élancé dans le calme de la place Wilson en direction de la rue Alsace-Lorraine. Esquirol, rue Saint-Rome, place du Capitole… Le cortège s’est mêlé aux passants en ce premier week-end d’automne.

Une nouvelle manifestation est programmée samedi prochain dans les rues de l’Ecusson…

#Toulouse: bon le mouvement est finis, dailleurs cest @BFMTV et @CNEWS qui lont dit dont cest que cest vrai.Ces images en témoignent. #GiletsJaunes #Acte46

Les forces de l’ordre étaient mobilisées en nombre (gendarmes mobiles, BAC, CRS) pour encadrer cette manifestation non déclarée en préfecture. La situation s’est tendue en fin d’après-midi, du côté de la place du Capitole. Plusieurs tirs de gaz lacrymogène ont été effectués près du restaurant Mac Donald’s. 

La Bac , toujours aussi délicate , viens de mettre le feu aux parasols du McDonald’s Capitole en gazant manifestants et passants . #GiletsJaunes #Toulouse #Acte46 #Bac #YellowVests #France pic.twitter.com/uZYpdcsHya

— Gilets Jaunes Toulouse 👷‍♀️💛 (@GiletsToulouse) September 28, 2019

L’après-midi s’est achevée par quelques heurts avec les forces de l’ordre qui ont utilisé les gaz lacrymogènes, vers 17 heures, pour disperser les manifestants.

Selon un communiqué de la préfecture, aucun blessé n’est à déplorer et cinq interpellations ont été opérées.