Usine SNEM à Montreuil : l’inquiétude et la colère montent

Usine SNEM à Montreuil : l'inquiétude et la colère montent

Usine SNEM à Montreuil : l’inquiétude et la colère montent

Annie Thébaud-Mony pointe le scandale : « Cette dérogation concernant un produit dangereux revient à acheter un droit de tuer, de tuer les salariés et les riverains. Comme pour l’amiante, ce sont encore les industriels de l’industrie chimique qui ont obtenu ces dérogations. Depuis des années, ils bloquent les avancées de la réglementation de la communauté européenne ».

Mise en cause de l’utilisation du Chrome 6

L’Usine Santé Bpifrance, via le programme d’investissements d’avenir, va soutenir le projet AGIR (antibiotiques contre les[…]Publié le 06/09/2017 À 10H40, mis à jour le 15/09/2017 À 08H49

Le chrome 6 est un irritant pour les muqueuses et la peau classé par le Centre international de recherche sur le cancer dans le groupe des substances “certainement cancérogènes”. « Avec ce taux, les ouvriers doivent impérativement avoir les protections adéquates », fait remarquer Gilles Cailhaud, chimiste de l’environnement au CNRS. Celui-ci ajoute : « Une seule analyse n’est pas suffisante. Si l’on veut faire une analyse de l’environnement, il faut comparer des prélèvements à différents moments de la journée et de la semaine. Et surtout analyser l’eau : étant mobile, l’eau polluée représente un plus grand danger pour l’environnement ».« Plutôt que d’envoyer des CRS, la préfecture aurait dû envoyer des scientifiques ! »« On a un Code du travail, qui, en gros, n’est fait que pour embêter 95% des entreprises. » (La Monde, 30/06/2017)

La SNEM n’est pas toxique, selon la préfecture

publiés jeudi 14 septembre par le préfet de la Seine-Saint-Denis. Le LCPP, qui a inspecté les établissements scolaires à proximité, conclue que ses mesures “ont mis en évidence des concentrations faibles en composés organiques volatils, dioxyde de soufre et ammoniac, inférieures à l’ensemble des valeurs de référence existantes”. Le laboratoire ajoute n’avoir trouvé “aucune trace de chrome hexavalent soluble ni de cyanures totaux.”