Faits divers. Meurtre dun contrôleur à laéroport de Bâle-Mulhouse: le principal suspect localisé à Hong-Kong – DNA – Dernières Nouvelles dAlsace

Faits divers. Meurtre d\un contrôleur à l\aéroport de Bâle-Mulhouse: le principal suspect localisé à Hong-Kong - DNA - Dernières Nouvelles d\Alsace

Introuvable depuis huit ans, un meurtrier présumé refait surface à Hongkong

Ce contrôleur aérien est soupçonné davoir assassiné lun de ses collègues avec une hachette au cœur de la tour de contrôle de laéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg avant de disparaître dans la nature en 2011.

Les hypothèses les plus folles circulaient sur la longue cavale de près de dix ans de Karim Ouali. Les enquêteurs ont fini par retrouver à Hong Kong la trace de ce contrôleur aérien français soupçonné davoir assassiné à la hachette lun de ses collègues au sein même de la tour de contrôle de laéroport Bâle-Mulhouse-Fribourg, en avril 2011, avant dorganiser sa disparition en mettant la police sur une série de fausse piste. Une information révélée par France 3 et confirmée au Monde vendredi 4 octobre par la procureure de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot.

La famille de la victime, Jean Meyer, a été avertie, la veille, par la juge dinstruction chargée du dossier, de ce qui ressemble à la fois à une avancée majeure et à un énorme raté. Lhomme se serait rendu à Hong Kong à peine quelques semaines après le meurtre en 2011 et aurait fait ensuite des allers-retours à Macao. Il aurait même fait un séjour dans les prisons de la cité-Etat, après avoir fait une demande dasile en 2014.

Après avoir été arrêté pour possession de faux-document, le fugitif aurait passé quelques semaines en prison dans la cité Etat puis aurait été relâché, selon une source proche du dossier à France 3. Les autorités françaises nauraient été averties de sa présence à Hong-Kong quen 2018. 

Les autorités se seraient alors rendu compte quil détenait un passeport falsifié. Il avait ajouté une petite barre sur le  O  de son nom, le transformant en un  Q , pour pouvoir voyager en toute sérénité. Mais les enquêteurs de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), spécialisée dans les traques au long cours, nont obtenu cette information quen 2018, de la part des autorités de Hong Kong. Et ce bien que lindividu fasse lobjet dun mandat de recherche international et fasse partie de la liste des 50 criminels  most wanted  par Europol.

Dautres indices laissent à penser quil aurait séjourné là-bas au moins jusquen 2016, date à laquelle les enquêteurs perdent à nouveau sa trace. La lenteur de la transmission internationale des informations judiciaires lui aurait permis de disparaître à nouveau dans la nature, même si les enquêteurs subodorent quil est toujours sur place. La police pense même quil aurait refait sa vie avec une femme et aurait eu un enfant, actuellement âgé de 5 ans.

L'homme aujourd'hui âgé de 43 ans, n'aurait pas écouté les recommmandations de soins à l'époque et aurait alors fabriqué une hachette et aurait poignardé à de nombreuses reprises sa victime, certains ont même dit qu'il s'agissait d'un massacre. Il a ensuite abandonné sa veste maculée de sang ainis que l'arme avant de littéralement disparaître.

Derrière lui, Karim Ouali navait laissé quune énigmatique carte de jeu. Depuis, rien. Le suspect sétait volatilisé. Sa trace a finalement refait surface huit ans plus tard à Hongkong. Les enquêteurs de la Brigade nationale de recherche des fugitifs ont formellement identifié celui qui est suspecté davoir sauvagement assassiné un collègue à laéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg, révèle France 3.

Tout le monde na pas besoin dun smartphone très haut de gamme, au prix lui aussi très haut de gamme, peut-être trop haut pour votre portefeuille. La marque Xiaomi propose ainsi des smartphones dentrée et de milieu de gamme avec un bon rapport qualité prix. Le Xiaomi Redmi Note 5, par exemple, est équipé dun écran 5,99 pouces FHD+, dun processeur Snapdragon huit coeurs, de 4 Go de mémoire RAM et de 64 Go de stockage interne. Question sécurité, on retrouve un lecteur dempreintes digitales pour des déverrouillage et verrouillage rapides et sûrs. Et Cdiscount propose actuellement le Xiaomi Redmi Note 5 à 119 euros au lieu de 249 euros, soit 130 euros de remise.

Lancien contrôleur aérien, désormais âgé de 43 ans, sest réfugié dès 2011 dans la cité autonome chinoise. Trois ans plus tard, le Français a produit un faux passeport en vue de faire régulariser sa situation, ce qui lamène à passer plusieurs jours derrière les barreaux avant dêtre relâché. Sa présence y est attestée au moins jusquen 2016. Mais les autorités françaises nont été averties quassez récemment, précise le parquet.

La nouvelle a été annoncée jeudi 3 octobre à la famille de la victime, Jean Meyer. Daprès leur avocat, ces derniers lont accueillie avec un mélange de satisfaction et de soucis. Nous avons enfin la confirmation que Karim Ouali est vivant, contrairement à ce qui avait pu circuler précédemment, se félicite Me Thierry Moser. Et nous savons quil lui sera quasiment impossible de quitter la ville étant donné la situation actuelle. Il reste désormais à savoir dans quelle mesure les autorités hongkongaises seront disposées à collaborer avec la France. Une commission rogatoire internationale leur a été transmise pour avoir plus de précisions sur ces renseignements restés très lapidaires, nous précise le parquet. La requête qui pourrait ouvrir la voie à larrestation puis lextradition de lindividu est pour lheure restée sans réponse.

Aderfi Ouali, dit Karim Ouali, figure parmi les fugitifs les plus recherchés dEurope. Cela fait huit ans que la police française tente de retrouver sa trace, à laide notamment dune commission rogatoire internationale. Daprès les informations de France 3, il aurait été récemment repéré à Hong Kong, où il a séjourné plusieurs années.

GPA à létranger: la justice reconnaît la filiation de la mère dintentionSophie Le Tan: Jean-Marc Reiser à nouveau interrogé par linstructionLoi PMA: les défenseurs de la famille ne lâchent rienCes parlementaires qui veulent inscrire dans la loi le patrimoine sensorielInscrivez-vous à la newsletter du Figaro

Karim Ouali est soupçonné du meurtre à la hache de lun de ses collègues, Jean Meyer, chef de tour à laéroport EuroAirport de Bâle-Mulhouse. Son corps a été retrouvé en avril 2011 au onzième étage de la tour de contrôle, dans un endroit inaccessible sans badge. Le meurtrier présumé était alors en congé maladie depuis quatre mois.