A Mulhouse, les urgences cherchent une sortie de crise – Le Monde

A Mulhouse, les urgences cherchent une sortie de crise - Le Monde

Mulhouse : tous les internes des urgences en arrêt maladie

“La totalité des internes, quinze, se sont fait porter pâle depuis lundi”, a déclaré à lAFP Fabrice Jaugey, secrétaire général FO au Groupement hospitalier régional Mulhouse Sud-Alsace (GHRMSA), confirmant une information de France Bleu Alsace.

“Ils ne se sentent pas en sécurité, il ny a pas assez de médecins, il y a des actions pour lesquelles ils devraient être accompagnés par un sénior et ce nest pas le cas”, a expliqué le syndicaliste.

Selon un représentant du syndicat des internes dAlsace qui a souhaité rester anonyme, les internes “se retrouvent à prendre des décisions quils ne devraient pas prendre et se retrouvent en première ligne face à des situations médicales très graves, ce qui est générateur dun stress important”.

Lensemble des internes du service des urgences de Mulhouse, dans le Haut-Rhin, sont en arrêt maladie depuis lundi, estimant ne plus pouvoir faire face au manque chronique de médecins titulaires.  

Les urgences de lhôpital de Mulhouse, en grève depuis des mois comme des centaines dautres services durgence en France, font face à de nombreux départs de médecins, épuisés par les conditions de travail. Depuis début octobre, seuls sept médecins titulaires travaillent encore aux urgences, (…) Lire la suite sur Franceinfo

 Ils sont au bout du rouleau et ne se sentent plus en sécurité , affirme le syndicaliste Fabrice Jaugey, de FO Santé. Ces arrêts de travail sinscrivent dans un contexte difficile pour le groupement hospitalier régional Mulhouse-Sud-Alsace (GHRMSA), visé par une plainte de la famille de Marie-Line Desclois, cette femme de 60 ans  retrouvée morte dans son lit par un voisin dix jours après lappel au SAMU. Lautopsie pratiquée sur le corps a confirmé que la victime était décédée des suites dun arrêt cardiaque.

Site dinformations médicales et professionnelles, Egora.fr sadresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne lactualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences… 

De ce fait, “ces internes se retrouvent à faire face à des décisions beaucoup trop graves”, a confié un responsable du syndicat à France Bleu Alsace. Une situation qui “crée chez eux un stress majeur”, poursuit cette même source.

Egora.fr est un site du groupe Global Média Santé / Tous droits réservés    / Site certifié par lO.J.D Powered by Imagence

Ce service, théoriquement censé comporter 34 praticiens, ne compte plus que sept médecins titulaires depuis cet été en raison de plusieurs démissions.