VINCENT COLLET : “ON PROGRESSE VRAIMENT”

VINCENT COLLET :

VINCENT COLLET : “ON PROGRESSE VRAIMENT”

« Avec Louis Labeyrie et Miro Bilan on a pu s’appuyer sur un axe intérieur qui a été dominateur, clairement! », s’est félicité le coach Vincent Collet en conférence de presse. « A la mi-temps c’était déjà impressionnant. Michael Dixon a eu un passage capitale à un moment où l’agressivité monégasque était très forte et où on était en difficulté. Nous n’avions perdu que 8 balles en 30′ et à ce moment là nous en perdons 4 en deux minutes. Face à leur suragressivité il a su être percutant et aller chercher des paniers qui nous ont permis de maintenir l’écart. Mais nous avons eu encore une fois un grand match de Zack (Wright) qui a confirmé en étant un peu moins en réussite que face à l’AEK mais en étant très très précieux dans la construction. Je trouve que l’on a très bien joué pendant 29′. Depuis deux semaines on progresse vraiment. Le match de Nanterre a été un électrochoc. » De fait, Zack Wright, face à son ancienne équipe a été comme souvent extrêmement complet et énergique avec 11 points, 7 rebonds, 8 passes et 4 interceptions

VINCENT COLLET : "ON PROGRESSE VRAIMENT"

« C’était un vrai match, intense… un gros match ! », a t-il déclaré. « Et surtout une très grosse victoire pour nous ! Depuis quelques jours l’alchimie prend vraiment. Tout le monde se plie à la philosophie du coach et on se rend compte qu’on devient meilleur en tant qu’équipe. C’est une nouvelle équipe pour beaucoup de monde et pour ma part il me fallait un peu de temps pour m’adapter mais maintenant je me sens bien. Le coach sait comment m’utiliser et j’essaye de jouer comme un bon meneur qui contrôle son équipe en appliquant ses systèmes. C’est bon de goûter de nouveau à la victoire à l’extérieur et enchaîner une troisième victoire consécutive mais il y a encore beaucoup de travail à faire. »Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *”Avec Louis Labeyrie et Miro Bilan on a pu s’appuyer sur un axe intérieur qui a été dominateur, clairement! A la mi-temps c’était déjà impressionnant”, a commenté l’entraîneur Vincent Collet après la rencontre*.

“Michael Dixon a eu un passage capital à un moment où l’agressivité monégasque était très forte et où on était en difficulté. Nous n’avions perdu que 8 balles en 30 minutes et à ce moment là nous en perdons 4 en deux minutes. Face à leur suragressivité il a su être percutant et aller chercher des paniers qui nous ont permis de maintenir l’écart. Mais nous avons eu encore une fois un grand match de Zack (Wright) qui a confirmé en étant un peu moins en réussite que face à l’AEK mais en étant très très précieux dans la construction.”

Le meneur américano-géorgien Michael Dixon, actuellement sur la sellette, a retrouvé enfin son punch dans le dernier quart-temps scorant 10 points durant cette période.Depuis la défaite à Nanterre qui l’avait fortement contrarié, Strasbourg est mieux.
Après Le Mans, c’est Strasbourg qui est venu gagner sur le Rocher (90-83) en faisant forte impression face à une équipe de Monaco invaincue en Basketball Champions League.

“Je trouve que l’on a très bien joué pendant 29 minutes. Depuis deux semaines on progresse vraiment. Le match de Nanterre a été un électrochoc. L’état d’esprit depuis le match contre Venise, malgré la défaite, est différent. On en avait parlé longuement. Si nous voulions avoir une chance face à Monaco il fallait défendre et nous l’avons très bien fait en première mi-temps. On sent véritablement un autre état d’esprit. C’est également beaucoup mieux en attaque. Les choses se mettent en place et on trouve mieux nos points forts, à l’image de ce qu’on a fait avec Miro ce (dimanche) soir.”