Motta forfait pour Nantes/PSG, rien de sûr pour Kurzawa, Cavani et …

Motta forfait pour Nantes/PSG, rien de sûr pour Kurzawa, Cavani et ...

Motta forfait pour Nantes/PSG, rien de sûr pour Kurzawa, Cavani et …

Le directeur sportif du PSG a donc parlé. Homme à la parole rare, le nouvel homme fort du PSG a donc réagi. Tardivement. Une fois que la bourrasque était passée. Qu’il règle les choses en privé est une chose mais qu’il ne règle rien en public devient problématique pour celui devenu un rouage essentiel du club. Nasser Al-Khelaïfi se faisant plus rare dans le quotidien du PSG, le Portugais aurait dû endosser ce rôle. Au lieu de cela, il a laissé Emery seul face à la tempête.

Brillant sur les dossiers mercato, Antero ne peut se contenter de ce rôle-là. Directeur sportif réclame bien plus qu’agir dans l’ombre. C’est un poste qui expose. Rappelez-vous l’interventionnisme (parfois démesuré) d’un certain Leonardo, dernière référence du poste au PSG.

C’est d’ailleurs ce qu’a expliqué Antero Henrique dans un communiqué envoyé aux rédactions ce vendredi : “Suite aux nombreux commentaires concernant le retour en retard de deux de nos joueurs, je tiens à affirmer, en tant que directeur sportif du Paris Saint-Germain, que notre volonté a été et sera toujours de régler cette situation en interne, sans en étaler publiquement tous les détails”.

De par son rôle et sa fonction, Unai Emery était bien le mieux placé pour commenter le retard de ses deux joueurs. Comme l’avait fait Laurent Blanc à l’époque en condamnant publiquement (déjà !) le retard de Cavani. Au lieu de cela, l’Espagnol est resté fidèle à sa ligne de conduite : faire profil bas face aux médias. Pas de déclarations tapageuses, pas un mot plus haut que l’autre et l’idée que l’institution PSG était au-dessus de tout ça.

Motta forfait pour Nantes/PSG, rien de sûr pour Kurzawa, Cavani et ...

Motta forfait pour Nantes/PSG, rien de sûr pour Kurzawa, Cavani et …

Vidéo – Emery : “Une sanction pour Pastore et Cavani ? C’est le club qui va décider…”