Nantes: cinq fusillades en seulement cinq jours – BFMTV.COM

Nantes: cinq fusillades en seulement cinq jours - BFMTV.COM

Nantes. Coups de feu à Bellevue : le maire de Saint-Herblain interpelle lEtat

Peu dinformations pour le moment sur les circonstances de la mort dun jeune homme dans le centre-ville de Nantes. Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi devant le bar le “Moonlight” rue Joffre. Transporté au CHU, le jeune homme est mort des suites de ses blessures.

Cest un climat de violence qui règne à Nantes et dans ses environs. En deux jours, 4 personnes ont été blessées par balles et une tuée près dun bar à chicha du centre-ville. Pas moins de 45 fusillades ont été comptabilisées depuis le début de lannée. Si bien que les enquêteurs nexcluent pas une guerre entre deux bandes rivales. “Malheureusement on constate une recrudescence de la violence, avec des armes de guerre, avec des armes de poing”, explique Stéphane Léonard, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP Police-FO. “Ça fait des années quon dit que la délinquance nantaise augmente. Depuis le début du mois, on en est à huit blessés par armes à feu, alors que dans lannée, en général, on en est à une dizaine”, martèle-t-il. 

“Il en va de la sécurité des habitants” explique la préfecture de Loire-Atlantique au lendemain de la fusillade qui a fait quatre blessés quartier Bellevue (à cheval sur Nantes et Saint-Herblain). “Une opération de sécurisation” et “des patrouilles de policiers renforcées” sont lancées en ce lundi de Pâques. “Dès ce lundi soir et toute la nuit” précise le sous-préfet de permanence, sans pour autant donner de chiffres. Ces opérations concernent le quartier de Bellevue mais aussi celui du Breil et des Dervallières, eux aussi théâtre de récentes fusillades.

Une recrudescence que le policier syndicaliste explique par un phénomène particulier. “Il ne faut pas oublier que les fonctionnaires de police ont été mobilisés pendant très longtemps sur Notre-Dame-des-Landes (…) Les délinquants en ont peut-être profité pour augmenter leurs trafics. Et on en est arrivé là peut-être aussi à cause de ça”, avance-t-il.

Après la fusillade qui a fait quatre blessés dans la nuit de dimanche à lundi, la préfecture de Loire-Atlantique lance une opération de sécurisation avec des patrouilles de police renforcées quartier Bellevue, ainsi qu'au Breil et aux Dervallières.