Sophie Errante, candidate LREM à Nantes qui avait posté par erreur une photo de Montpellier, préfère en rire – Le HuffPost

Sophie Errante, candidate LREM à Nantes qui avait posté par erreur une photo de Montpellier, préfère en rire - Le HuffPost

Municipales : une élue LREM lance sa campagne à Nantes avec une photo de… Montpellier

Publiée sur un site internet, lannonce sa candidature était en en effet illustrée par la photo de la fontaine des Trois Grâces. Or, cette fontaine ne trône pas sur la place royale de Nantes. Elle se trouve sur la place de La Comédie, emblématique de la cité de lHérault. Ce que plusieurs internautes nont pas manqué de remarquer. 

Sollicitée sur cet impair par Presse Océan, Sophie Errante a expliqué que “la photo du site na pas été vérifiée”, et que lerreur a été commise en interne. Rapidement retiré, le cliché a aussi contraint la candidate LREM à revenir sur cet événement sur Twitter, non sans tirer parti de la situation… et de cet éclairage bien involontaire.  

Pour annoncer sa candidature, Sophie Errante, native de Nantes a publié sur son site Internet une photo de la place des Trois Grâces sur La Comédie, une place située à Montpellier. Contactée par Presse Océan, la députée a expliqué que lerreur avait été commise en interne, "la photo du site na pas été vérifiée", a-t-elle reconnue. Elle a depuis été retirée du site.

“Oups… Lerreur est humaine ! On a beaucoup parlé de ma candidature, dont même la presse nationale sest fait lécho. Rassurez-vous, je suis bel et bien à Nantes et plus déterminée que jamais à faire campagne. #DroitàlErreur”, a-t-elle indiqué sur le réseau social. 

La fontaine de la place royale de Nantes a été inaugurée en 1865 et présente une figure féminine (Amphitrite) entourée de trois femmes et de deux hommes (qui représentent la Loire et ses affluents LErdre, Le Cher, le Loiret et La Sèvre). La sculpture de Montpellier représente en revanche les Trois Grâces et a été inaugurée en 1776, rappelle Presse Océan.

Une députée LREM annonce sa candidature à la mairie de Nantes et… partage une photo de Montpellier

Ne reste plus quà lancer véritablement la campagne… et vérifier scrupuleusement le crédit photo de chaque image utilisée. Cest plus sûr. 

Cest la fontaine des Trois Grâces sur la place de la Comédie à Montpellier quon reconnaît sur limage dillustration de la candidate de la majorité, et non pas celle de la place Royale de Nantes. La photo erronée a rapidement été changée par les équipes mais lerreur pointée du doigt sur les réseaux sociaux a déclenché lhilarité générale.

Sophie Errante présentait sa candidature à linvestiture de la cité des Ducs en lillustrant avec la célèbre place de la Comédie, selon  Presse Océan .

Les européennes passées, les élus LREM lorgnent désormais les municipales. Désireuse de représenter la majorité présidentielle à Nantes pour ses premières municipales, la députée Sophie Errante naura pas attendu une semaine après le dernier scrutin pour lancer les hostilités avec panache, ou presque. Léquipe de campagne de la candidate sest armée dun rutilant site internet lancé pour loccasion, orné dune longue  lettre aux marcheurs  et dun selfie de Sophie Errante en compagnie du chef de lÉtat. Une procédure somme toute classique, à un détail près.

Une boulette pour lancer la campagne. Comme lensemble de sa famille politique au sortir des élections européennes, Sophie Errante, députée La République en Marche (LREM) de Loire-Atlantique, sest elle aussi projetée vers les municipales de 2020. Un peu trop vite, dailleurs, puisque lélue a quelque peu trébuché au moment dannoncer officiellement sa candidature à Nantes mercredi.

Comme lont rapidement repéré les internautes mariligériens – soit les habitants de Loire-Atlantique –, ainsi que le média local Presse Océan, la fontaine qui illustre lannonce est en décalage avec la candidature de Sophie Errante, un décalage de plus de 800 kilomètres. Léquipe de campagne de Sophie Errante aura sans doute confondu la fontaine héraultaise avec celle de la place Royale de Nantes. Sur la première, qui date de 1776 comme le rappelle Presse Océan, figurent les trois Grâces, tandis que sur la seconde une sculpture de la déesse Amphitrite représente la ville de Nantes, entourées de trois femmes et deux hommes qui symbolisent la Loire et ses affluents.

La faute à un mauvais choix de photo sur son site Internet créé pour loccasion, puisque au lieu dun cliché concernant la cité des Ducs, cest un cliché de… Montpellier (Hérault) qui a été mis en ligne. Plus précisément, et donc très facilement reconnaissable, il sagit une image de la fontaine des Trois Grâces, qui trône fièrement sur la célèbre place de la Comédie.

La toute fraîche candidate à linvestiture, sollicitée par Presse Océan, évoque une erreur en interne. La photo na, selon elle, pas été vérifiée et a rapidement été retirée. Il nen fallait évidemment pas moins pour susciter quelques détournements dinternautes bien inspirés pour lesquels les rues bondées de Tokyo deviennent les artères commerciales de la cité des Ducs et le château de Disneyland prend la place de lhôtel de ville… Retrouvez cet article sur LePoint.frCes niches fiscales dont ladministration ignore le coûtEmmanuel Macron  travaille au calme  au fort de BrégançonGabriel Attal, fidèle lieutenant de la macronieRecevez la newsletter Le Point.fr

Sur son site de campagne, la photo dune fontaine a été publiée en illustration. Or il sagit de la fontaine des Trois Grâces sur la place de la Comédie à Montpellier, et pas de celle de la place Royale de Nantes. Les deux places comportent une fontaine…