FC Nantes-Rennes : Je suis content pour le club et un petit peu pour moi aussi , sourit Gourcuff – 20 Minutes

FC Nantes-Rennes :  Je suis content pour le club et un petit peu pour moi aussi , sourit Gourcuff - 20 Minutes

FC Nantes – Stade Rennais. Gourcuff, un rendez-vous si particulier

Messenger LinkedIn Email Le derby de Ligue 1 ce mercredi (19h) à la Beaujoire entre le FC Nantes de Christian Gourcuff et le Stade Rennais de Julien Stéphan ne revêt pas le même intérêt passionné que dhabitude. En cause : labsence des ultras rennais, qui ont décidé de ne pas se rendre à Nantes, mais aussi un cumul daffiches lié au calendrier des Rouge et Noir.

Les débuts du technicien breton à Nantes sont réussis. Presque inespérés même, si lon se souvient des conditions de son arrivée sur les bords de lErdre, au début du mois daoût, juste avant la reprise du championnat.  Jai signé le jeudi. Le vendredi, je ne connaissais pas les joueurs, le samedi, jignorais leur prénom, et le dimanche, jai découvert léquipe face à Lille. Cétait très particulier.  Malgré la défaite vendredi à Strasbourg (2-1), son équipe est septième, avec trois victoires en six matchs. Et surtout, elle évolue dans un climat apaisé, quil apprécie à sa juste valeur :  Cest vraiment un luxe de faire du foot actuellement dans un contexte comme celui-là .

Lhomme est heureux, car le technicien peut à nouveau sexprimer. Mais pas seulement :  Je trouve une sérénité ici, qui métonne. Vous me connaissez un peu, je suis plus détendu en conférence de presse quà certaines périodes , confiait-il la semaine dernière. À travers ces quelques mots, son expérience rennaise affleure. Que lui offre Nantes, quil navait pas dans la capitale de la Bretagne ?  On ne va pas rentrer là-dedans, coupe-t-il immédiatement, avant de préciser :  La pression des résultats existe toujours. Le plus difficile, cest de ne pas sentir délan en interne. Lenvironnement contribue aux conditions de travail, mais lorsquon est bien, cest très appréciable . Une façon comme une autre de dire que lair nantais lui semble moins vicié quailleurs. Mais Gourcuff nest pas dupe non plus :  Deux défaites, et le contexte sera peut-être un peu différent… .

Voir le diaporamaPSG-Reims : la toile senflamme pour la défaite des Parisiens !Voir le diaporamaASSE : la toile senflamme après la nouvelle défaite des Verts !Voir le diaporamaBarça : la toile senflamme pour le but de Griezmann sur une passe de MessiVoir le diaporamaTrophées The Best : léquipe-type de la rédactionVoir le diaporamaFIFA The Best : la toile senflamme pour Sadio Mané !Partenairesà lire aussi Lire larticleJuventus Turin : retour dun ancien joueur dans le staff Lire larticleMLS : David Beckham aurait trouvé son coach pour son équipe de Miami ! Lire larticlePSG / Thomas Tuchel : “Une défaite méritée” Lire larticleLille : Victor Osimhen veut dépasser Nicolas Pépé Lire larticleLa défaite du PSG, la victoire du Real Madrid, la blessure de Messi, … Les immanquables du jour ! Lire larticlePSG-Reims : la toile senflamme pour la défaite des Parisiens ! Lire larticleInter Milan – Lazio Rome : le résumé et les buts en vidéo Lire larticleReal Madrid – Osasuna : le résumé et les buts en vidéoOnze Mondial est un magazine de football historique dans le paysage de la presse écrite française avec plus de 40 ans dexistence. Dans le giron du groupe Horyzon depuis 2016 dont il est le pilier de la verticale sport, Onze Mondial est le média foot qui se transmet de père en fils traitant de lactualité du ballon rond avec des news, des dossiers, des interviews exclusives et toutes les grandes compétitions en direct.

Interrogé plus directement, lundi, sur un éventuel sentiment de revanche à lheure de retrouver son ancien club, le Breton a sans surprise levé le bouclier :  Quelle revanche ? Je suis lentraîneur du FC Nantes, et au service de ce club. Je ne parlerai que de sport . Et Julien Stephan, quil a côtoyé pendant un peu plus dun an au Stade Rennais, jusquà sa brutale éviction en novembre 2017 ? Il coupe court, sans même que la question ne soit terminée :  Je ne veux pas parler de Rennes . Pas un mot sur les débuts réussis en Ligue 1 dun jeune entraîneur quil avait pourtant imaginé lui succéder à terme sur le banc des Rouge et Noir. Une posture qui lui évite de raviver la deuxième blessure rennaise (après celle de 2002, où il avait également été limogé). Et qui lui permet déluder son propre échec.

Mais cela ne fait guère de doute. Pour Christian Gourcuff, le Nantes – Rennes de ce mercredi est bien plus quun derby. La perspective de doubler son meilleur ennemi au classement en cas de victoire, nest pas le seul enjeu. Pour un homme au caractère et à lego affirmés, loccasion est trop belle de prouver que Rennes sest trompé sur son cas.

Abdoulaye Touré a inscrit une panenka face à Rennes, mercredi soir. (LUTTIAU NICOLAS / LEQUIPE) Foot L1 issu du journal Christian Gourcuff, entraîneur de Nantes : Javais dit à Abdoulaye Touré de ne pas tenter de panenka! Christian Gourcuff, lentraîneur nantais, ne voulait pas que Touré tente une panenka en cas de penalty. Son capitaine lui a désobéi et fait basculer le derby. Johan Rigaud 26 septembre 2019 à 00h30 partager Nantes – Rennes aura encaissé son premier but à lextérieur cette saison sur une panenka du capitaine de son meilleur ennemi . On jouait la 77e minute et Abdoulaye Touré, né et formé à Nantes, a tenté et réussi une panenka face à Édouard Mendy et la Brigade Loire, le but dune délivrance après quatorze ans dinsuccès face à Rennes dans ce stade. Oui, cest une fierté par rapport au faux pas à Strasbourg (1-2, vendredi) et parce quon ny arrivait pas contre Rennes , racontait Touré, qui a récupéré le brassard laissé par Valentin Rongier.