Nantes : La mairie tente de convaincre le FC Nantes de rester à la Jonelière – 20 Minutes

Nantes : La mairie tente de convaincre le FC Nantes de rester à la Jonelière - 20 Minutes

L1 : Nantes dauphin du PSG, Christophe Dugarry attend mieux

Depuis les années 1970, le centre sportif de la Jonelière accueille le centre de formation et d’entrainement du FC Nantes.

Pourtant, depuis quelques mois, la direction des Canaris souhaite déménager pour un lieu plus grand.

Acheté pour un peu moins de 2,5 millions deuros il y a deux ans, Andrei Girotto vient de se découvrir une âme de défenseur central. Repositionné par Christian Gourcuff, il fait partie des belles révélations de ce début de saison.

Une idée qui n’enchante pas la mairie de Nantes, comme le révèle 20 minutes :  Ce n’est clairement pas notre perspective. Le FCN est lié à la Jonelière, même si le site est effectivement très contraint. (…) Nous avons fait des propositions concrètes qui sont susceptibles de répondre aux préoccupations du FCN. 

Linternational nigérien brille en effet dans le couloir droit avec deux réalisations et une passe décisive en sept rencontres toutes compétitions confondues. Le joueur de 24 ans prêté par Levante cet été a déjà mis tout le monde daccord à Nantes. Un bon niveau du début de saison qui a convaincu les dirigeants du FCN qui pourraient définitivement conserver Moses Simon. Pour ce faire, le FC Nantes devrait alors lever son option daction de 5 M€.

Mercato – FC Nantes : Grâce à Gourcuff, il double sa valeur !

Reste à voir si ces propositions seront suffisantes pour convaincre le clan Kita d’abandonner le projet de déménagement.

Un bon début de saison pour le FC Nantes grâce à un collectif dynamique, articulé par lentraineur Christian Gourcuff. La paire défensive Girotto-Pallois écoeure les attaquants adverses tandis que la recrue offensive Moses Simon a retrouvé des couleurs sous le maillot jaune.

Le FC Nantes pourra toujours compter sur son président Waldemar Kita pour débloquer des situations urgentes. Comme ce fut le cas pour ce dossier chaud dans lequel le président nantais a joué un rôle décisif.

Personne ne lavait vraiment vu venir. Le FC Nantes version Christian Gourcuff engrange des points cette saison grâce à des victoires minimalistes, mais suffisantes pour permettre au club nantais doccuper une bonne deuxième place de Ligue 1.

Durant le mercato estival, le FC Nantes sest activé tant bien que mal pour renforcer son effectif. Le club nantais souhaitait impérativement combler le vide laissé par Ciprian Tatarusanu.

Auteur dune bonne entame de saison, le FC Nantes se projette déjà sur le mercato hivernal à venir. Et Waldemar Kita, président nantais, pourrait boucler une belle affaire dans les prochains mois.

Pour remplacer le gardien de but parti à Lyon, le FC Nantes sest offert un joli coup à moindre coût. Les Nantais se sont en effet attaché les services dAlban Lafont en provenance de la Fiorentina sous la forme dun prêt avec option daction de 7 M€. Le joueur de 20 ans a fait son retour en France sous les couleurs nantaises. Mais il faut se garder de croire que laffaire a été si simple à boucler.

Larrivée dAlban Lafont naurait pas été possible sans une intervention déterminante de Waldemar Kita. Le président nantais est parvenu à convaincre lancien Toulousain à rejoindre le FCN. Et ce nest pas le principal concerné qui dira le contraire.

Javais une envie de rentrer en France. Cétait un choix personnel par rapport à plusieurs données. Jai vu lopportunité du FCN arriver et jétais heureux, jai beaucoup discuté avec la direction et le président. Jai senti beaucoup de confiance et un beau projet , a confié le dernier rempart nantais dans des propos rapportés par France Football.

Sil est souvent critiqué par les supporters, Waldemar Kita reste visiblement un argument de poids pour la Maison-Jaune.