Affaire Dupont de Ligonnès : Chez les voisins de la maison de lhorreur , la surprise se mêle aux… – 20 Minutes

Affaire Dupont de Ligonnès : Chez les voisins de la  maison de lhorreur , la  surprise  se mêle aux… - 20 Minutes

Nantes. Xavier Dupont de Ligonnès : Sans les empreintes, on ne penserait pas que cest lui

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email Les corps dAgnès et de ses quatre enfants reposent dans le cimetière de Noyers-sur-Serein. Cest dans cette ravissante cité médiévale de lYonne quils ont passé des vacances aussi nombreuses quheureuses.

Xavier Dupont de Ligonnès arrêté. Comment ont-ils les empreintes ? , sinterroge Me Goldenstein

Ils formaient une grande tablée, deux fois dans lété . Ce serveur de la Maison Paillot, installée au cœur de Noyers-sur-Serein, na rien oublié des sourires qui illuminaient les visages de la famille Dupont de Ligonnès.

En principe, Xavier les rejoignait le week-end, raconte une habituée des lieux. Il disait quil profitait dêtre en Bourgogne pour prospecter des hôtels pour son entreprise. Les liens tissés par la famille Hodanger avec Noyers-sur-Serein remontent au début du XXe siècle. Larrière-grand-père dAgnès, médecin, a eu le premier coup de cœur pour ce village de pierre. Il y a acheté une propriété dont toute sa descendance a ensuite profité.

Deux frères dAgnès y possèdent toujours une maison. La famille nantaise, elle, logeait chez une tante dAgnès. Les enfants avaient quelques amis dans le voisinage, confie Nathalie Labosse, maire de la commune. Ici, tout le monde se connaît plus ou moins de vue. Ils étaient surtout connus comme des Parisiens qui descendent à Noyers passer les fêtes .

Xavier Dupont de Ligonnès, quand il est là, initie les aînés à la conduite automobile sur un parking ou les accompagne sur un parcours sportif. Les enfants occupent leurs journées entre petits travaux dentretien dans la grande propriété familiale et moments de détente. Ils allaient se baigner ou faire de la barque sur le Serein avec dautres ados, disputaient une partie de tennis, faisaient une balade à vélo, une promenade, un pique-nique… , confie un proche dAgnès.

Chaque été, Noyers sert de lieu de retrouvailles. Des amis de passage viennent régulièrement élargir le cercle familial. Il nétait pas rare, avec les enfants, quon soit une trentaine , raconte une participante à ces joyeuses réunions.

La mère de famille a aussi ses habitudes au village. Elle venait tous les deux, trois jours, souvent avec Arthur et sa fille, raconte le patron du café Le Bistrot. Ils prenaient un verre et consultaient surtout leurs messages au point Internet . Les deux aînés, eux, aimaient bien les soirées café-concert.

Le 30 avril 2011, jour des obsèques dAgnès et de ses quatre enfants, les commerçants du village ont baissé leurs rideaux en signe de solidarité avec les Hogander.

(Extrait du hors série de Presse Océan consacré à laffaire Xavier Dupont de Ligonnès en 2014).

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Messenger LinkedIn Email Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné davoir tué sa femme et ses quatre enfants en 2011 à Nantes et activement recherché depuis, a été arrêté ce vendredi 11 octobre à laéroport de Glasgow (Écosse). Il est absolument méconnaissable , déclare une source proche du dossier à Presse Océan.

Assassin présumé de ses quatre enfants et de sa femme, à Nantes en 2011, Xavier Dupont de Ligonnès a été retrouvé et arrêté à laéroport de Glasgow (Écosse), ce vendredi 11 octobre. Il faut le voir pour le croire, il est absolument méconnaissable, énonce un haut fonctionnaire du ministère de lIntérieur. Sil ny avait pas les empreintes, on ne penserait pas que cest lui.

Xavier Dupont de Ligonnès avait officiellement été aperçu pour la dernière fois en avril 2011 : le 14 avril, il avait été filmé par la caméra dun distributeur de billets, et le 15, il avait quitté à pied un hôtel avec, sur le dos, un étui pouvant contenir une carabine.