Aéroport de Nantes : Les opposants au réaménagement dénoncent une mascarade – 20 Minutes

Aéroport de Nantes : Les opposants au réaménagement dénoncent une  mascarade  - 20 Minutes

Nantes. Les riverains bloquent laéroport après lannonce du plan de réaménagement

Le secrétaire dÉtat aux Transports Jean-Baptiste Djebarri est venu présenter à Nantes les  engagements  pris à lissue de la concertation publique qui sest tenue de fin mai à juillet. Premier des 31 engagements,  la mise en place dun couvre-feu est une attente forte et unanime , souligne le gouvernement dans ce projet.

Une  étude dapproche équilibrée  a été lancée  dans lobjectif dune interdiction de programmer les vols la nuit, entre minuit et 6 h du matin, et dune interdiction des avions les plus bruyants (…) de 22 h à 6 h du matin , est-il précisé.  Cette mesure pourra entrer en vigueur avant la fin de lannée 2021 .

Concernant le réaménagement de la piste,  les propositions de piste en  V  et de piste allongée de 800 mètres ont été largement écartées par la plupart des participants  et lÉtat a tranché en faveur d un allongement de la piste existante vers le sud, sur une longueur de 400 mètres , accompagné dun relèvement de laltitude du survol du bourg de Saint-Aignan-de-Grandlieu, pour réduire les nuisances sonores.

Cinq scénarios avaient été proposés par la Direction générale de laviation civile (DGAC) : une simple réfection de la piste actuelle orientée Nord-Sud ; un allongement vers Saint-Aignan-de-Grandlieu de 400 m ou de 800 m ; la création dune nouvelle piste en V (orientée Nord-Est/Sud-Ouest) ; la création dune piste transversale Est-Ouest. Selon plusieurs sources, la piste allongée était privilégiée.

De nouvelles trajectoires dapproche sont également proposées pour permettre un survol à plus haute altitude de Nantes et de son agglomération.  Cet allongement ne permettra pas daccueillir des avions plus gros que ceux qui fréquentent actuellement laéroport , assure le projet.

Plus dun an et demi après labandon du transfert de laéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes, le plan B du gouvernement est enfin connu. Le secrétaire dEtat aux transports Jean-Baptiste Djebbari rencontre ce lundi après-midi en préfecture les collectivités locales concernées par le réaménagement de laéroport Nantes-Atlantique. Il leur a dévoilé le choix de lEtat notamment au sujet de la piste, point le plus sensible puisque intimement lié aux nuisances sonores. Parmi les différents scénarios mis sur la table lors de la concertation publique, cest celui de lallongement de la piste qui a donc été retenu, a appris 20 Minutes.

Outre les aides à linsonorisation, déjà annoncées, est aussi évoqué un  droit de délaissement exceptionnel  qui permettra aux propriétaires de logements acquis entre 2010 et 2018, exposés à un niveau de bruit important, de les revendre à lÉtat. En termes de capacité, laérogare sera agrandie pour permettre laccueil de 11,4 millions de passagers par an à lhorizon 2040, contre 6,2 millions en 2018 et des réserves foncières sont prévues pour accueillir jusquà 15 millions de passagers par an, si les prévisions actuelles étaient dépassées. Un réaménagement qui nécessitera lacquisition denviron 35 hectares de terrains et permettra de libérer 65 hectares.

Du côté du financement, lÉtat assure qu aucune subvention publique ne sera versée au futur concessionnaire pour la réalisation des travaux de réaménagement de laéroport, ni pour son exploitation .  Le préfinancement apporté par les compagnies aériennes en vue de la réalisation de lancien projet à Notre-Dame-des-Landes (abandonné début 2018 ndlr) contribuera à financer le réaménagement de Nantes-Atlantique .

Deuxième piste, réorientation de la piste existante, allongement, le secrétaire dEtat auprès du Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire était à Nantes et a mis fin au suspens, la piste actuelle sera allongée de 400 m. Les réactions ont été immédiates. 

Video: Nantes Atlantique : histoire dun projet controversé

Anticipant la publication dun rapport  décevant , 80 personnes, selon le journal Presse Océan, se sont rassemblées en fin daprès-midi devant laéroport, à lappel du Collectif des citoyens exposés au trafic aérien (Coceta).  Loption qui a été retenue nest pas une surprise  et  ne règle pas le problème des survols à basse altitude , a réagi le président du Coceta Joël Sauvaget.  Le couvre-feu, cétait le strict minimum, et ce nest pas acquis , selon lui. Quant à lallongement de la piste,  on pourra nous verser toutes les compensations que lon veut, cela ne réglera pas les nuisances , a souligné Joël Sauvaget.

Les procédures dapproche des avions (qui doivent encore être validées) définies par lEtat préserveraient clairement le centre-ville de Nantes : la trajectoire désaxée (lactuelle, qui passe plutôt à lEst de la ville) serait finalement conservée lors des jours de beau temps. Mais dans des conditions météorologiques moins favorables, et pour améliorer la sécurité, les avions seront dotés dun système de guidage vertical (les fameux ILS) qui les obligera à voler dans laxe de la piste et donc à survoler le centre-ville, en plein milieu.  Mais langle de la pente sera augmenté ce qui permettra aux avions datteindre plus de 100m daltitude au-dessus de Nantes , assure Jean-Baptiste Djebbari.

La maire de Nantes et présidente de Nantes agglomération Johanna Rolland (PS) a noté de son côté  plusieurs éléments allant dans le sens dune limitation des nuisances . Mais  lÉtat doit désormais concrétiser ses engagements pour répondre au double enjeu daccompagner la dynamique du territoire et protéger les habitants , souligne lélue dans un communiqué. Une priorité partagée par Gérard Allard, le maire de Rezé au sud de Nantes, pour qui  la protection des populations survolées  passe par une maîtrise du trafic et la mise en place dun observatoire de la santé.

Les travaux de réaménagement, estimés à 500 millions deuros, pourraient démarrer à la fin de lannée 2021 (et jusquen 2025), une fois le futur concessionnaire connu.  Les travaux nécessiteront une immobilisation de la piste entre trois ou quatre semaines. Lexploitant devra trouver une solution pour assurer la continuité , avance Jean-Baptiste Djebbari. La question épineuse du stationnement devra également figurer dans le cahier des charges du concessionnaire, car comme sur dautres questions, le gouvernement ny apporte aujourdhui pas de réponse.

Aéroport de Nantes: le gouvernement choisit un réaménagement a minima

“la mise en place dun observatoire de la santé”, lol ! Franchement si ça ce nest pas du foutage de tronche alors je ny connais rien.Les Français nont que trop lhabitude des belles promesses qui sont aussi vite oubliées quelles ont été faites du type “couvre feu” ou du bottage en touche du type ” lÉtat doit désormais concrétiser ses engagements pour répondre au double enjeu daccompagner la dynamique du territoire et protéger les habitants . Les Nantais qui espéraient un aéroport à NDL en sont pour leurs frais et devront eux aussi défendre leur zone. Hé oui , les classes aisées veulent partir en vacances à lautre bout de la planète mais ne pas subir les nuisances qui en découlent, il va falloir choisir. Je leurs souhaite un bon combat et surtout ne pas écouter les discours lénifiants des politiques de tout bords qui ne savent que protéger les intérêts des classes dirigeantes. Bla bla bla bla !

Résumé dun après-midi dannonces et dune soirée mouvementés, de Nantes à Bouguenais, de la préfecture à laéroport Nantes Atlantique, où les riverains en colère ont bloqué toute la circulation.

La circulation est paralysée autour de laéroport. Sur place, la tension monte. Quelques conducteurs commencent à perdre patience. 

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Réaménagement de Nantes Atlantique. La piste de laéroport sera allongée de 400 m

Messenger LinkedIn Email Stop au survol, Saint-Aignan se bat, Saint-Aignan vivra ! Les banderoles sont arrivées, nombreuses, vers 17 heures sur le parvis de laéroport. Ils étaient plus dune centaine. Si lobjectif des habitants de Saint-Aignan-de-Grandlieu était au départ de réagir aux annonces attendues – laprès-midi en préfecture de Nantes, le secrétaire dÉtat aux transports devait présenter officiellement les modalités du plan daménagement de laéroport Nantes Atlantique – leur contenu a quelque peu changé létat desprit du rassemblement.

Quand lannonce du choix du rallongement de 400 m de la piste existante est tombée, la colère et le dégoût lont emporté. Une bonne centaine de manifestants anti-réaménagement sont partis bloquer le rond-point daccès au site de laéroport, un peu plus loin du parvis de laérogare, provoquant une grosse pagaille pour accéder au site aéroportuaire, totalement paralysé dès 18 heures.

Résumé dun après-midi dannonces mouvementé, de Nantes à laéroport, à Bouguenais, en vidéo :

Certains automobilistes exaspérés se sont mis à klaxonner, le ton est forcément monté sous la surveillance des forces de lordre. Dautres ont pris le parti dengager la conversation avec les manifestants. Les voyageurs à latterrissage, eux, ont dû quitter laéroport à pied.

À 19 heures, les manifestants laissaient encore passer les automobilistes au compte-gouttes. Un habitant de Pont-Saint-Martin sest même allongé devant les voitures avec sa pancarte pour les empêcher davancer (photo).