Agression dun conducteur de tram à Nantes : “Il leur avait juste demandé de descendre” | LCI – LCI

Agression dun conducteur de tram à Nantes : \

Nantes : journée sans tram ni bus sur lensemble du réseau Tan après lagression dun conducteur

Valérie Oppelt, députée-candidate LREM aux municipales, et Julien Bainvel, élu Les Républicains, sen prennent au déni , à linaction et limpuissance coupable de Johanna Rolland sur linsécurité à Nantes.

Votre e-mail est collecté par le Groupe SIPA Ouest-France pour recevoir nos actualités. En savoir plus.

Une journée de galère sannonce pour des milliers dusagers des transports en commun de Nantes. Plusieurs lignes de bus et de tramway sont à larrêt, les agents de la TAN ont déclenché leur droit de retrait après lagression dun des leurs mardi soir à Rezé. Ce conducteur de la ligne 3 a été pris à partie par trois passagers qui nont pas supporté un arrêt prolongé après la découverte dun colis suspect à la station Trocardière. Lagent de la TAN a été frappé au visage à plusieurs reprises.

Messenger LinkedIn Email Valérie Oppelt, députée LREM, candidate aux municipales à Nantes, condamne avec la plus grande fermeté  lagression dun conducteur de la Tan, mardi 5 novembre. Dans un communiqué, elle lui adresse ses chaleureuses pensées ainsi quà sa famille et à ses collègues. Jaffirme toute ma considération à lensemble des agents de la Tan […]. Ils ne peuvent plus exercer leur métier au péril de leur intégrité physique et morale.

Les usagers des transports ont été surpris par labsence de tramway sur la ligne 3, au sud de Nantes beaucoup marchent pour rejoindre la gare de Pont-Rousseau et le terminus de la ligne 2 qui est prise dassaut. Les mêmes images se revoient à la station Pirmil où convergent de nombreuses lignes de bus.

Plus aucun bus ni tramway mercredi à Nantes

Très vite, la députée-candidate se positionne sur un terrain politique. Cette situation dinsécurité dans les transports nest pas nouvelle. Depuis plusieurs années, elle na cessé de progresser, sans quune décision ferme sur ce sujet nait été prise. La seule annonce sur ce sujet par la municipalité actuelle renvoie les actions à engager uniquement après les élections municipales. Que de temps perdu pour proposer enfin une police des transports. Et cest dès aujourdhui quil faut agir. Les remontées de terrain des agents et des usagers auraient dû être prises en compte pour procéder à des mesures fortes à même de protéger la population. Je comprends la colère des agents. Je souhaite bon courage aux usagers qui souffrent néanmoins de cette situation provoquée par cette agression inadmissible.

Valérie Oppelt nhésite pas à élargir sur la situation de la sécurité à Nantes, pour critiquer la politique menée par Johanna Rolland : La politique de déni de léquipe municipale actuelle concernant la situation très dégradée de la sécurité dans Nantes est préoccupante. Les agressions, les vols, les fusillades, le trafic de drogues se multiplient et il est temps dagir avec force. Rétablir un cadre de vie apaisé et sécurisé pour toutes et tous est urgent.

Sur Twitter, Julien Bainvel, élu municipal de droite, sen prend aussi à la majorité en place. Il accuse même : En stoppant le trafic aujourdhui, Pascal Bolo et Johanna Rolland prouvent leur impuissance à agir. Incapables dassurer la sécurité des salariés de la Tan, ils décident larrêt du réseau. Il est grand temps dagir pour la sécurité à Nantes, dans la métropole et dans les transports. Le déni dinsécurité et linaction, malgré nos propositions concrètes répétées depuis 10 ans, sont coupables !

Le réseau des bus et des tramways était perturbé depuis les premières heures de la matinée de mercredi, il va être totalement paralysé pour le reste de la journée. La direction de la TAN a demandé à tous les agents de conduite de rentrer au dépôt. Cela fait suite à la violente agression dont a été victime un conducteur de la ligne 3 du tramway mardi soir à la station Trocardière à Rezé.

En stoppant le trafic aujourdhui @pascalbolo @Johanna_Rolland prouvent leur impuissance à agir. Incapables dassurer la sécurité des salariés @tan, ils décident larrêt du réseau 2/3

Mercredi matin, à la prise de service, les agents du dépôt de Saint-Herblain ont décidé de déclencher leur droit de retrait, plusieurs lignes de bus et de tramway ont donc été interrompues avant que l ensemble du réseau ne soit concerné par cette suspension. Le trafic est interrompu jusquà jeudi matin 4h30.

Il est grand temps dagir pour la sécurité à @nantesfr et @NantesMetropole et dans les transports. Le déni dinsécurité et linaction, malgré nos propositions concrètes répétées depuis 10 ans, sont coupables ! 3/3

Je suis indigné par la sauvagerie de cette agression. Jai vu les photos du chauffeur, cest dune violence inouïe. Du coup, nous suspendons le réseau pour la journée – Pascal Bolo, président de la SEMITAN

La circulation est interrompue pour la journée de mercredi sur lensemble du réseau tramway et bus à Nantes après lagression dun conducteur mardi soir.