Nantes: De nouveaux heurts devant plusieurs lycées ce vendredi matin – 20 Minutes

Nantes: De nouveaux heurts devant plusieurs lycées ce vendredi matin - 20 Minutes

Nantes : des tentatives de blocage et des dégradations aux abords de plusieurs lycées

Plusieurs lycées de lagglomération de Nantes ont été la cible dactions visant à perturber les cours ce vendredi matin. Certains ont dû momentanément fermer.

Les élèves du lycée Albert Camus, à Nantes, nont pas eu cours ce jeudi matin. Une tentative de blocus sest produite vers 7h30. Plusieurs individus, visages dissimulés, ont rassemblé des poubelles devant lentrée principale de létablissement, pour bloquer laccès. Certains dentre eux y ont ensuite mis feu. Selon la police, des cocktails molotovs ont été tirés sur la barricade. Des pavés ont également été jetés sur les portes vitrées du lycée. 

Les élèves du lycée Albert Camus nont pas eu cours de la matinée ce jeudi 7 novembre. Vers 7h30, plusieurs individus cagoulés avaient enflammé des poubelles, pour bloquer laccès à létablissement. Laction, non revendiquée, pourrait être liée à la réforme du bac.

Près de 150 élèves du lycée ont assisté à la tentative de blocus. Certains ont été impressionnés par la scène, filmée et diffusée sur les réseaux sociaux. Tous sont rentrés chez eux, sur les conseils de leur établissement. Les cours ont repris dans laprès-midi, à 13h30.

Des personnes non identifiées et non identifiables précise le rectorat. Vêtues de noir, visage caché, elles ont lancé des projectiles vers lintérieur du lycée. Les forces de lordre sont intervenues pour les disperser. Par mesure de sécurité, les cours ont été suspendus. Ils devaient reprendre à 13 h 30, laprès-midi. Pour lheure, les raisons de cette tentative de blocus sont floues. Il ny avait aucune banderole, aucun slogan.

Qui étaient les individus cagoulés ? Pour quelle raison ont-ils tenté de bloquer le lycée Albert Camus ? Difficile de répondre de manière tranchée à ces questions pour le moment, mais une rumeur se fait de plus en plus insistante : celle dune mobilisation contre la réforme du lycée qui est entrée en application cette année. Plusieurs élèves du lycée évoquent un message diffusé sur les réseaux sociaux, appelant à la mobilisation devant leur établissement. 

Messenger LinkedIn Email Le lieu est calme et désert ce jeudi midi devant le lycée Camus. Seules, trois poubelles incendiées et une vitre étoilée, à lentrée, évoquent les événements de ce matin. Entre 7 h 30 et 8 h 30 ce matin, un petit groupe entre dix et vingt personnes a tenté de bloquer lentrée du lycée.

Selon plusieurs témoins, il y avait une vingtaine de personne rassemblées devant le lycée. “Seuls 5 individus se sont montrés particulièrement virulents” tient à préciser la police de Nantes. Personne na été interpellé car, toujours selon la police, les suspects se sont dissimulés dans la foule des élèves à larrivée des autorités.

Il sagit probablement de nouvelles tentatives de blocus dans des lycées de Nantes, ce vendredi 8 novembre : des poubelles et des voitures ont été incendiées à proximité de cinq établissements. La vitre dun abribus a également été saccagée. Cinq personnes ont été interpellées. Le lycée Sacré-Cœur est fermé pour la journée.