Montpellier tombe à Nice

Montpellier tombe à Nice

Montpellier tombe à Nice

Comment avez-vous vécu votre première convocation en équipe nationale cet été ?

Jean Patry : avant tout, je pense que la confiance que nous a accordée le club joue énormément. Dès les débuts, on s’est senti soutenus. Il n’y avait pas de pression inutile, et à mon sens, le fait de se retrouver avec un climat positif nous a donné la possibilité de travailler sereinement et qualitativement.
Daryl Bultor : il faut également souligner l’état d’esprit du groupe. L’équipe vivait bien l’an passé et c’est de nouveau le cas cette saison. Il y a une belle osmose entre les jeunes joueurs et ceux qui ont plus d’expérience, on échange beaucoup même sur des postes où nous sommes en concurrence. Ça reste une concurrence saine, et ça permet à tout le monde de progresser ensemble.

édition abonnés journal du 1 Juin 2015 Lisez-le en ligne dès maintenant. Abonnez-vous à partir de 1€ Achetez l’édition du jour Accédez à la boutique Publicité