Nice : accord pour Alexis Claude-Maurice ? – Foot Mercato

Nice : accord pour Alexis Claude-Maurice ? - Foot Mercato

Officiel : Jim Ratcliffe rachète lOGC Nice

Depuis le début de la saison, l’ailier Alexis Claude-Maurice a peu joué en Ligue 2 avec son équipe du FC Lorient. Et pour cause, il est en instance de départ du côté du sud de la France et de Nice, plus précisément.

Selon les informations de Nice-Matin, un accord entre les Merlus et les Aiglons aurait été trouvé ce lundi. Le joueur devrait passer sa visite médicale ce mardi avant d’assister à la rencontre entre Nice et l’OM (mercredi) depuis les tribunes. Un montant d’environ quinze millions d’euros avait été évoqué pour le joueur de 21 ans.

Si ce changement de mains devrait placer le septième du dernier exercice de Ligue 1 dans une nouvelle dimension financière, et lui permettre dinvestir plus largement sur le marché des transferts – bien que Jim Ratcliffe ait indiqué dans le communiqué quIneos nallait pas “dépenser [son] argent sans compter” –, celui-ci permet également d(enfin) envisager la perspective de nouvelles recrues promptement. Car le temps presse. Tandis que le mercato fermera ses portes le 2 septembre prochain, lentraîneur niçois Patrick Vieira commençait à sinquiéter, lui qui attend toujours “plusieurs joueurs avant la fin du mercato”, comme il le confiait en conférence de presse plus tôt dans la journée.

Cet épisode a été long et l’issue a longtemps été incertaine, mais elle a trouvé son épilogue en ce jour : Jim Ratcliffe vient de racheter l’OGC Nice. L’homme le plus riche d’Angleterre a fini par convaincre, après un véritable marathon, Chien Lee et les actuels propriétaires des Aiglons de laisser le club dans ses mains. Le montant de l’opération est évalué à 100 millions d’euros, une belle culbute financière puisque le club avait été acheté en 2016 contre 23 millions d’euros. « INEOS a finalisé, ce jour, le rachat de lOGC Nice » écrit le communiqué.

Avant ça, Nice recevra lOM, qui ne compte quun point en deux rencontres, ce mercredi soir à lAllianz Riviera (21h). Si 5 unités séparent les deux équipes au classement, lentraîneur niçois Patrick Vieira reste sur ses gardes avant de recevoir les joueurs dAndré Villas-Boas. “Il faut se méfier parce que cest un derby et quil y a des grands joueurs dans cette équipe de Marseille. On sait que quand les grands joueurs sont dos au mur, ils savent réagir” a déclaré Vieira dans des propos relayés par Nice-Matin.

Julien Fournier et Jean-Pierre Rivère avaient longtemps espéré que Ratcliffe arrive à Nice, mais les propriétaires sino-américains hésitaient et changeaient d’avis toutes les semaines. Un coup ils étaient vendeurs, un coup ils ne l’étaient plus. C’est pour cela aussi que les deux Français ont pris la poudre d’escampette au beau milieu de la saison. Il n’est toutefois pas exclu qu’ils retrouvent leur poste (président délégué et directeur général) dans la nouvelle direction du Britannique.

 C’est un match particulier. Il y aura une ambiance extraordinaire. On va tout donner, on verra le résultat à la fin. Quand tu entends l’OM, ça ne sonne pas comme un match lambda. Toutes les équipes traversent des périodes un peu compliquées, mais les joueurs sont les mêmes : Payet, Thauvin, Luiz Gustavo, ce sont des joueurs extraordinaires. La forme du moment ne veut strictement rien dire. 

Des investissements conséquents, un plan de développement clair et ambitieux sur le long terme. « La Ligue des Champions, cest un objectif bien sûr. Si dès aujourdhui, jaffirme quon peut rivaliser avec le PSG, on ne me prendrait pas au sérieux. Je perdrais toute ma crédibilité demblée. Paris est dans une autre galaxie, mais je pense quil y a la place juste derrière », détaillait Robert Ratcliffe quand les premières informations sont sorties dans la presse.

Nice : le rachat du club est enfin bouclé (Officiel)

Toutefois, une question risque d’être en suspens. Que va-t-il advenir de Patrick Vieira, qui avait décidé de rester fidèle à la direction qui l’avait engagé et qui avait plutôt mal pris les départs de Fournier et de Rivère ? Peut-il s’en aller ? Quid aussi du mercato ? Le marché des transferts est déjà bien lancé et forcément avec tout ce remue-ménage, les Aiglons ont pris du retard sur leurs emplettes. Enfin, sauf si la nouvelle direction a déjà avancé ses pions (Dolberg, Claude-Maurice, Dalbert, Nsoki et Ounas)…

 Avec un investissement raisonnable et mesuré, nous voulons faire de lOGC Nice un club capable de participer régulièrement aux compétitions européennes. Et surtout capable dy ‘performer’.