Intempéries à Nice : la septuagénaire ensevelie par un éboulement a été retrouvée morte – Le Parisien

Intempéries à Nice : la septuagénaire ensevelie par un éboulement a été retrouvée morte - Le Parisien

Tempête Amélie à Nice : le corps de la retraitée portée disparue a été retrouvé ce lundi matin

Les sapeurs-pompiers ont l'espoir de retrouver cette retraitée âgée de 71 ans. CAPTURE D'ÉCRAN FACEBOOK / SAPEURS-POMPIERS 06 / CAPTURE D'ÉCRAN FACEBOOK Publié le 04/11/2019 à 07:30 / Modifié le 04/11/2019 à 10:43 Sabonner 9 commentaires — partages Partager sur Faits divers À Nice, sapeurs-pompiers et voisins étaient toujours mobilisés ce lundi 4 novembre au matin après la disparition, ce week-end, d'une retraitée âgée de 71 ans dans un glissement de terrain. Le corps de la septuagénaire a finalement été retrouvé vers 10 h 30. Plusieurs tonnes de terre se sont déversées sur elle Le corps de la femme de 71 ans, qui était portée disparue à Nice, a été retrouvé ce lundi matin, vers 10 h 30, ont annoncé les sapeurs-pompiers à France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Plusieurs tonnes de terre se sont déversées sur elle, sur un espace pentu et exigu d’environ 30 mètres carrés.

Il aura donc fallu près de 24 heures dintenses recherches pour retrouver la septuagénaire disparue ce dimanche midi après les fortes pluies et le passage de la tempête Amélie. Elle a été emportée par une coulée de boue.  Ce sont des tonnes de terre, 100 mètres cubes, qui se sont alors déversées sur un espace pentu et exigu denviron 30 mètres carrés.

▫️ #RechercheNice ▫️ Poursuite de lévacuation des m3 de terre. Les #pompiers, accompagnés des proches & voisins, restent très actifs sur le terrain. Le talus reste instable & 4 glissements de terrain ont eu lieu recouvrant le travail dexcavation réalisé par les #pompiers. pic.twitter.com/VbJAdqW0D4

Lenquête pour comprendre les circonstances du drame va donc pouvoir démarrer. Dix-huit riverains de ce quartier ont été évacués et relogés par la mairie en attendant le verdict des géologues qui doivent déterminer si le flanc de la colline est suffisamment stable.  

▫️#RechercheNice ▫️ Les #pompiers des @AlpesMaritimes adressent les condoléances et leur soutien à lensemble de la famille.

La soixantaine de pompiers était mobilisée toute la nuit de dimanche à lundi pour retrouver le corps de la victime. Une opération difficile puisque les secours ont du déblayer à la main : aucun engin ne pouvait être utilisé dans ce lieu particulièrement étroit. 

La septuagénaire emportée par un glissement de terrain à Nice retrouvée morte

Nice a été touchée par la tempête Amélie ce week-end des samedi 2 et dimanche 3 novembre. Une retraitée âgée de 71 ans a été notamment emportée dans un glissement de terrain dans la cité arménienne du quartier de la Madeleine. Quarante-quatre sapeurs-pompiers et des voisins travaillent d'arrache-pied depuis dimanche midi pour tenter de la retrouver.

Assistés par des chiens de recherche, les secours mettent tout en œuvre pour retrouver la victime, mais plus le temps passe et plus les chances de la retrouver en vie s’amenuisent. Ils doivent creuser à la pelle dans une zone très exigüe et impossible d'accès pour des engins motorisés.

Par précaution, seize riverains de ce quartier des années 1920, construit pour des réfugiés arméniens, ce qui lui vaut le nom de “cité arménienne”, ont été évacués et relogés, selon la mairie.

INTEMPÉRIES – Épilogue dramatique. Après environ vingt-quatre heures de recherches, les pompiers ont retrouvé morte la septuagénaire qui était portée disparue à Nice à la suite d’un glissement de terrain, ont-ils annoncé ce lundi 4 novembre. 

La retraitée âgée de 71 ans, ensevelie dimanche par quelque 80 m3 de terre après quun talus se soit effondré sur elle à Nice, a été retrouvée morte ce lundi matin.

La veille, à la suite de précipitations exceptionnelles, cette retraitée de 71 ans qui travaillait dans son jardin avait été emportée par une coulée de boue dans le quartier de la Madeleine. Elle venait de profiter du retour du soleil pour aller nettoyer sa propriété quand un pan de colline s’est effondré. Fragilisé par les coulées d’eau, le talus qui entourait sa maison s’était brutalement affaissé. 

Au retour du soleil, la victime était sortie balayer derrière sa maison quand un flanc de la colline s’est effondré. Sa famille, présente au moment du drame, a donné l’alerte.

Tempête Amélie : 16 départements toujours en vigilance orange, la Vendée nest plus concernée

Jadresse mes condoléances et mon total soutien à la famille de la personne décédée dans le glissement de terrain suite aux intempéries. Je veux également exprimer ma reconnaissance du travail accompli par les sapeurs-pompiers @sdis_06.

Dimanche matin à 10 heures, 16 départements de la côté Atlantique jusquà la Corse-du-Sud et les Alpes-Maritimes sont toujours en alerte. Des rafales de vent jusquà 149 km/h. Le vent souffle encore violemment dimanche 3 novembre de lOuest au Massif central.

Tempête Amélie : le corps de la disparue a été retrouvé à Nice

Les pluies continues depuis sa disparition avaient considérablement compliqué les recherches des secours. Les pompiers ont expliqué qu’au moins quatre nouvelles coulées de boue s’étaient produites depuis qu’ils recherchaient la septuagénaire. Un peu avant de faire leur malheureuse découverte, les pompiers des Alpes-Maritimes listaient ainsi les difficultés qu’ils avaient rencontrées: instabilité du sol, glissements de terrain, exiguïté des lieux, impossibilité de faire intervenir des engins de chantier… 

Au total, rapporte 20 Minutes, quelque cent mètres cubes de terre se seraient effectivement effondrés, l’arrière du terrain de la septuagénaire s’écroulant. Au total, une soixantaine de pompiers auront été mobilisés sur cette intervention. 

▫️ #RechercheNice ▫️ Poursuite de lévacuation des m3 de terre. Les #pompiers, accompagnés des proches & voisins, restent très actifs sur le terrain. Le talus reste instable & 4 glissements de terrain ont eu lieu recouvrant le travail dexcavation réalisé par les #pompiers. pic.twitter.com/VbJAdqW0D4

Depuis le drame, les riverains ont plusieurs fois expliqué qu’ils alertaient depuis des années sur la dangerosité du lieu. Plusieurs autres maisons alentour ont également été sinistrées et les occupants ont dû être relogés. 

Au total seize personnes ont été évacuées dans ce quartier construit à l’origine pour accueillir des réfugiés arméniens dans les années 1920.