Municipales 2020 à Nice: Christian Estrosi investi par Les Républicains – 20 Minutes

Municipales 2020 à Nice: Christian Estrosi investi par Les Républicains - 20 Minutes

Nice : Christian Estrosi officiellement investi par le parti Les Républicains

Après le renoncement dÉric Ciotti à briguer la mairie de Nice, Christian Estrosi promet dintégrer des représentants de plusieurs formations politiques, y compris de la majorité.

Libéré de la menace dune candidature rivale du député LR Eric Ciotti, Christian Estrosi aborde les élections municipales plus sereinement à Nice. Je préfère oublier ce qui a fâché pour me consacrer aux défis davenir et nourrir les aspirations qui sont celles de mes concitoyens, a commenté le maire sortant, invité mardi sur Sud Radio.

Aujourdhui, que nous normalisions cette relation, je ne peux que men réjouir. Surtout que nous avons un passé commun où nous avons nourri beaucoup dobjectifs communs pour le département des Alpes-Maritimes, pour la métropole de Nice et pour la ville, a insisté lancien ministre.

Pas question toutefois de renoncer à composer une liste douverture, y compris avec des partis de la majorité. Je serai libre de bâtir ma liste comme je lentends, a prévenu Christian Estrosi qui veut les meilleurs sur cette liste pour servir (sa) ville. Il y aura sur cette liste des représentants dEn Marche, des représentants des Républicains, des représentants du MoDem, des représentants de lUDI et beaucoup de représentants de la société civile, a listé le maire sortant. Pour lheure, La République en marche na désigné aucun candidat à Nice, bien que le député Cédric Roussel brigue linvestiture.

En août dernier, Eric Ciotti avait mis en garde contre une combinaison dappareil entre Christian Estrosi et La République en marche. Aujourdhui, Christian Estrosi précise toutefois quil ne sollicite le soutien de personne. Je privilégierai toujours lintérêt général, insiste-t-il. Et dajouter: Cest ça lesprit douverture avec lequel jentends administrer ma cité.

Toutefois, à LR, on sinquiète dun trop grand nombre de candidats LREM présents sur les listes des candidats LR, ce qui pourrait affaiblir la droite lors des élections sénatoriales (où seuls les grands électeurs votent). La composition des listes municipales aura un impact direct sur les sénatoriales. Il nest donc pas question de laisser se nouer des accords cachés avec LREM qui contribueraient à faire battre nos candidats aux sénatoriales, avait déclaré Christian Jacob en août dernier dans Le JDD.

Cest fait. Le maire de Nice Christian Estrosi, qui na pas officiellement annoncé sa candidature à sa propre succession à lélection municipale de mars prochain, aura létiquette LR.