Que vaut sur le plan littéraire “Orléans”, le roman de Yann Moix qui défraie la chronique ? – franceinfo

Que vaut sur le plan littéraire \

Négationnisme : le mensonge de Yann Moix

Yann Moix a menti. Confronté aux trois numéros dUshoahia, un journal amateur de tendance négationniste auquel il a participé à lâge de 21 ans, en 1989-90, le romancier a assuré lundi à LExpress quil nétait responsable “que” des dessins antisémites, mais quil nétait en aucun cas lauteur des textes extrêmement violents et révisionnistes qui les accompagnaient. Il disait aussi avoir réalisé originellement ces illustrations en vue de les proposer au magazine Hara-Kiri du professeur Choron. 

Yann Moix avoue finalement être lauteur des textes antisémites DDM Publié le 28/08/2019 à 11:18 Télé – médias, People, Divertissement lessentiel Suite à de nouvelles révélations de L’Express, Yann Moix a finalement reconnu être l'auteur de textes négationnistes. L'écrivain avait affirmé lundi n’avoir réalisé que des dessins antisémites.   Lundi 26 août, L’Express révélait que Yann Moix avait participé à l’élaboration d’une revue ouvertement négationniste, Ushoahia, alors qu’il avait 21 ans. L’écrivain en avait par exemple fait la Une, sur laquelle il avait dessiné un déporté en train de jouer de la guitare dans un camp de concentration.  

Le nom de Yann Moix a brièvement figuré en 2010 sur une pétition demandant labrogation de “la loi Gayssot” condamnant le négationnisme et punissant la contestation des crimes contre lhumanité. Plus tard, lécrivain assurera sêtre fait piéger. “Jai été contacté il y a quelques jours au sujet dune pétition contre la loi Gayssot dont Robert Badinter devait être le signataire vedette. On ma promis un Robert (Badinter) mais, hélas, jai découvert un tout autre Robert, in fine, sur la liste : Faurisson!”, a raconté Yann Moix sur son blog.

Yann Moix au cœur dune vive polémique : il avoue avoir menti et rétablit la…

« L'homme de cinquante ans que je suis est littéralement épouvanté de ce qu'il a pu produire », se justifiait-il dans les colonnes de nos confrères. « Je me suis strictement borné à faire les dessins. Je n'ai participé à aucun texte », avait-il alors juré.

Cependant, mardi 27 août, L’Express a publié de nouvelles informations prouvant que Yann Moix était également à l’origine de certains textes de la revue, manuscrit original à l’appui. Des feuillets, signés Yann Moix, où l’on retrouve des passages de textes violemment antisémites et qui ont été publiés dans Ushoahia par la suite. Par exemple, un conte macabre dans lequel un Juif tente de négocier une ristourne sur les tarifs de train pour Buchenwald, repris à la ligne près dans le numéro 1 de la revue.

Yann Moix ou le coup déclat permanent

Suite à ces révélations, Yann Moix a enfin avoué, mercredi 28 août dans Libération,  être l’auteur de ces textes antisémites. « Ce que j'ai fait à l'époque avec 3 ou 4 cons, on était des types complètement paumés. J'écrivais, je dessinais, je produisais de la merde. Ces textes et ces dessins sont antisémites, mais je ne suis pas antisémite. Je me moquais des myopathes, de la faim dans le monde, de l'Abbé Pierre… Aujourd'hui, l'homme que je suis en a honte », s’est justifié l’écrivain. 

Le journal LExpress, qui avait déjà exhumé les dessins antisémites du romancier, apporte la preuve quil est également lauteur de violents textes négationnistes. 

« Plutôt que de tomber dans la merde, je me suis élevé, en étant curieux intellectuellement. Je me suis hissé hors de la bouse, et je suis devenu le meilleur défenseur du judaïsme. J'ai eu la chance de rencontrer Bernard-Henri Lévy, qui m'a évité de devenir l'homme que j'aurais pu être, une pourriture. Je ne suis pas fier, mais heureux de mon parcours. L'âge de 20 ans, c'est fait pour se tromper. Aujourd'hui, alors que ces dessins, ces textes sont ressortis, je me sens libre. Libéré de cette épée de Damoclès avec laquelle je vivais depuis trente ans. Je vais pouvoir continuer mon travail l'esprit dégagé », a expliqué Yann Moix.

IdentificationPolitique de confidentialité Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site. Sinscrire* Tous les champs sont obligatoires Veuillez confirmer votre email en suivant les instructions qui vous ont été envoyées à ladresse OkRéinitialiser le mot de passeVeuillez saisir votre adresse de messagerieVeuillez saisir les caractères de limage ci-dessousRéinitialiserIdentificationPolitique de confidentialité Des instructions pour réinitialiser votre mot de passe ont été envoyées à ladresse OkSinscrireAvez-vous un compte sur fr.sputniknews.com?OuiNonSinscrire Bonjour, ! Email:Mot de passe:Se rappeler de moiConnexionJe nai pas de compte sur fr.sputniknews.comSinscrireMot de passe oublié?Politique de confidentialitéOkSinscrire Bonjour, ! Email:Pseudo:SuivantIdentificationJe possède un compte sur fr.sputniknews.com Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site avec lutilisation du/des module(s) des réseaux sociaux. OkSupprimer votre profilEtes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com?OuiNonVotre profil a été supprimé! Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans lemail qui a été envoyé à ladresse indiquée à linscription.Fermer Bonjour, ! Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de lUE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.