Football : US Orléans, ce sentiment de vide… – La République du Centre

Football : US Orléans, ce sentiment de vide... - La République du Centre

Lorient toujours devant… Et derrière, pas de mouvement

Il ne fallait pas arriver en retard ce mardi pour voir le FC Lorient et l’AC Ajaccio prendre la tête en cette 17e journée de Ligue 2. C’est d’abord Jimmy Cabot qui a lancé la soirée pour les Merlus chez la lanterne rouge Orléans, suivi de près par Jérémy Choplin, buteur contre son ancienne formation des Chamois Niortais (victoire 1-0 de l’ACA). Les Bretons ont déroulé ensuite avec Pierre-Yves Hamel (doublé) et Armand Laurienté, validant au final leur net succès (0-4) dans le Loiret.

Et dans le haut de tableau, personne n’a voulu lâcher de terrain. Lens s’est imposé contre Chambly (2-0) avec un doublé de Banza, Troyes face à Rodez (1-0), Le Havre face au Mans (2-0) malgré un penalty raté de Kadewere (mais qui a délivré 2 passes dé), et Guingamp au Paris FC (0-3). Seul Clermont et Sochaux ont été freinés sur la pelouse de Grenoble (1-1) et Châteauroux (1-1) malgré un super coup-franc de Grbic pour son 10e but de la saison et un missile de Kaabouni pour le FCSM ! En bas, c’est donc statu quo total ou presque, puisque seul La Berrichonne a marqué un point important !

Messenger LinkedIn Email Christophe Pelissier (entraîneur du FC Lorient) :  Le mot dordre était de mettre du rythme et de lintensité dès le début du match pour ne pas laisser Orléans rentrer dans la rencontre et espérer. On a la chance en plus de marquer dentrée (2e minute par Cabot), ça nous facilite le match. Jai beaucoup aimé le sérieux des garçons parce que même à 4-0, on a vu que tout le monde était concentré et rigoureux pour ne pas prendre de but. À la mi-temps, on a mieux géré que dhabitude notre avantage de 2-0. On a été efficace. Je félicite les garçons parce que cest toujours difficile denchaîner quatre jours après un match (contre Grenoble), surtout sur une rencontre comme celle-là qui pouvait être piège au départ. 

Auxerre-Valenciennes : 1-1 (Ngando/Cuffaut) Lens-Chambly : 3-0 (Banza x2, Robail) Orléans-Lorient : 0-4 (Cabot, Hamel x2, Laurienté) Grenoble-Clermont : 1-1 (Trichard csc/Grbic) Paris FC-Guingamp : 0-3 (Pierrot x2, Phiri) Le Havre-Le Mans : 2-0 (Dzabana, Thiaré) Niort-AC Ajaccio : 0-1 (Choplin) Troyes-Rodez : 1-0 (Ba) Châteauroux-Sochaux : 1-1 (Leroy/Kaabouni)

La 17e journée de Ligue 2 n’a pratiquement rien changé au classement puisque tous les gros l’ont emporté. Large vainqueur à Orléans (0-4), Lorient est toujours leader avec deux points d’avance sur Lens.

Finalement, seul l’horaire du multiplex dédié ce mardi à la dix-septième levée de Ligue 2 a fait preuve d’originalité. Avec dix rencontres qui débutaient simultanément à 21h, tout semblait en place pour assister à une grosse soirée de football. Mais s’il y a eu des buts (20) sur tous les terrains, les amateurs de surprises n’ont pas été gâtés puisque la logique a été respectée, et ce à tous les étages. Le grand chambardement n’a pas eu lieu.

Lorient n'a pas fait dans la dentelle. Les Merlus ont gardé la tête de la Ligue 2 en s'imposant largement 4-0 contre la lanterne rouge Orléans. Jimmy Cabot, Hamel (x2) et Lauriente ont permis aux lorientais d'enchainer une cinquième victoire consécutive en championnat. Guingamp de son côté s'est imposé 3-0 contre un relégable le Paris FC. Les buteurs se nomment Phiri et Pierrot (x2). Lens reste au contact de Lorient en balayant facilement Chambly 3-0 grâce à un doublé de Banza et un but de Robail. 

Ligue 2 : Lorient garde la tête, Orleans sombre

A l’avant d’abord, puisque les cinq équipes de tête avant le coup d’envoi, ont réussi à s’imposer. Le leader lorientais est ainsi allé atomiser la lanterne rouge orléanaise chez elle (0-4), tandis que Lens a croqué Chambly dans son antre de Bollaert-Delelis (3-0). Comme les deux premiers du classement, les trois suivants ont gagné sans encaisser le moindre but. Tel a été le cas de l’AC Ajaccio, vainqueur à Niort (0-1), de Troyes victorieux de Rodez (1-0), et enfin d’un Havre auteur de son troisième succès de rang, cette fois contre Le Mans (2-0).

Et si les cinq premiers se sont imposés, les cinq derniers ont quant à eux perdus. A l’exception de Chateauroux qui est parvenu à arracher le nul chez lui, dans les arrêts de jeu (1-1), pour s’offrir un précieux point face à Sochaux. Du coup, les Castelroussins gagnent une place et passent devant Niort qui se retrouve 15e. Quant au Paris FC, autre mauvais élève de cette Ligue 2 édition 2019-2020, il continue de patauger à la 18e place, après un piteuse défaite à domicile contre Guingamp (0-3).

Pluie de défaites derrière, moisson de victoires à l’avant. Et au milieu, avalanche de nuls. Ça ne voulait pas bouger. Et quand ça ne veut pas… Clermont (7e) a été tenu en échec à Grenoble (1-1), tout comme Valenciennes (9e) à Auxerre (1-1). Et dans cet empire du milieu, c’est finalement Caen, vainqueur ce lundi de Nancy en match avancé (1-0) qui fait la meilleure opération avec une 12e place et désormais cinq points d’avance sur le barragiste parisien. Non, assurément, il n’y avait pas de place pour l’insolite ce mardi en Ligue 2.

Dans les autres matches, lAC Ajaccio et Troyes ont assuré le coup face à Niort (1-0) et Rodez (1-0). Ces deux équipes ont quatre points davance sur Le Havre, vainqueur du Mans (2-0). Outre les résultats nuls lors des rencontres Auxerre-Valenciennes (1-1), Châteauroux-Sochaux (1-1) et Grenoble-Clermont (1-1), Guingamp, huitième et à 4 points de la cinquième place, sest imposé avec brio sur la pelouse du Paris FC (3-0). Les Parisiens, Le Mans et Orléans ferment la marche de cette Ligue 2 avec respectivement quinze, quatorze et dix points.