Macron: appel à la “mobilisation nationale” dans les zones difficiles

Macron: appel à la

En un mot. Les banlieues, ces futures premières de cordée ?

MAX_INACTIVITY){adSlotEligible=false;} if(slot_status[slotname][‘lineItemId’]&&!lineItemEligible&&stickyLineItems.indexOf(slot_status[slotname][‘lineItemId’])

26 000 annonces de bureaux, commerces, entrepôts, à la location ou à la vente, partout en France.

En un mot. Les banlieues, ces futures premières de cordée ?

Le "plan de bataille" de Macron pour les quartiers

Voulue par Emmanuel Macron, la réforme du code du travail est la suite de la Loi Travail. Le président de la République en a signé les ordonnances le 22 septembre.

Quartiers populaires: Macron relance les emplois francs et veut faire (beaucoup) mieux que Hollande

“C’est une mobilisation de toute la nation qui seule peut répondre au défi immense.” Emmanuel Macron, en déplacement à Tourcoing (Nord) mardi 14 novembre, a présenté les premières mesures de la politique de la ville. Un “plan de mobilisation générale”, fruit d’une concertation entre l’Etat, les collectivités locales et les acteurs du terrain, sera présenté d’ici février et se concentrera sur une dizaine de quartiers “particulièrement en difficulté”. En marge de l’annonce de ce calendrier, des pistes ont été évoquées par le chef de l’Etat. Franceinfo les liste. 

Les emplois francs expérimentés

Publié le 14/11/17 à 17h30 — Mis à jour le 14/11/17 à 17h30Sujet particulièrement sensible du début du quinquennat : la suppression des contrats aidés. Le chef de l’État s’est notamment emporté sur les recours excessifs à ces emplois précaires. “Qui veut un contrat aidé ? Que ceux qui les défendent les prennent ! Ils n’en voudraient pas pour eux-mêmes !”. “C’est un contrat à court terme subventionné par l’État. Sans qualification, sans formation”, a-t-il lancé annonçant que ces contrats allaient “prioritairement” être affectés aux territoires “les plus fragiles”.

Pour Macron, "ceux qui défendent les contrats aidés n'en voudraient pas eux-mêmes"

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.Dans ces quartiers, l’État veut aussi faire revenir les services publics, comme la Poste par exemple. Les maisons de santé ne sont pas oubliées alors que le chef de l’État espère les doubler durant les années à venir.

La fréquentation de 20 Minutes est certifiée par l’ACPM

Il a tent

Posted in Uncategorized
Bookmark the permalink.