Harcèlement sexuel chez les Jeunes Socialistes : 8 femmes accusent

Créer un compte J’ai déjà un compte ladepeche.fr $(function() { xitiAction( 148, ‘offre-digital’, ‘N’); }); function zoom_picture(){}; Envoyez cet article par email Email du destinataire Votre nom Votre commentaire .g-recaptcha { text-align:center; padding-bottom: 20px; } .g-recaptcha DIV { display: inline-block; } Valider $(function() { $(‘#form_send_to_friend’).on(‘submit’, function(e) { e.preventDefault(); this.action = ‘/ajax/sendtofriend/’; checkSendToFriend(this); }); }); En images Texas : au moins 26 morts dans une fusillade dans une église Attaque terroriste à Manhattan : au moins 8 morts et 12 blessés Découvrez les prétendantes à Miss France France 2018 en images //$(‘.carousel.bloc_diaporama’).carousel(‘pause’); if ((!isMobile() && $(“#pub_dfp_droite_haute”).hasClass(‘not-mobile’)) || (isMobile() && $(“#pub_dfp_droite_haute”).hasClass(‘mobile-only’))) { googletag.cmd.push(function() {googletag.display(“pub_dfp_droite_haute”);}); } Faits divers 11:32 Lettre de menace terroriste et mystérieuse poudre blanche: panique dans un…

L'actu en temps réel avec Le Figaro

«TMB», militant précoce et pressé

Plaquées contre un mur Libération a recueilli le témoignage anonyme de huit femmes, qui décrivent des faits pouvant être qualifiés de harcèlement ou d’agressions sexuelles. Le journal affirme avoir pu recenser « au moins quatre cas supplémentaires ». Le modus operandi que ces femmes décrivent est souvent le même : l’agresseur les plaque contre le mur, tente de les embrasser, glisse sa main sous leur tee-shirt ou leur jupe.\n Vous avez consult\u00e9 fois\n Lib\u00e9ration ces derniers jours.\n \n Et vous avez eu le plaisir de lire gratuitement\n articles.\n \n Merci de votre attachement \u00e0 Lib\u00e9ration.\n

Huit femmes accusent un ex-leader du MJS de harcèlement et d'agressions sexuelles

Vous êtes abonné à Libération (function() { buttons = document.getElementsByClassName(‘header-title js-nav-user-button-name’) for( pos = 0 ; pos < buttons.length ; pos++ ){ buttons[pos].innerHTML = libeUserInfo['full_name'] ? libeUserInfo['full_name'] : libeUserInfo['displayname']; } })(); Le journal de demain découvrir le sommaire feuilleter s'abonner à partir d'1€ Offre 100% numérique: 1 € le premier mois Consultation illimitée sur tous les supports

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’Informatique, aux Fichiers et aux Libertés, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données à caractère personnel vous concernant. Pour l’exercer ou en savoir plus, cliquez ici.

Direct User 100 Zoom Quiz ? Libération Diamond clock xml netvibes live anciens-numeros data desintox diapo edito election-2017 election essentiel generique idee jo next portrait radio son alerte top-100 star une video scroll Facebook Whatsapp Twitter insta vine later glass Mail print Facebook Instagram Twitter Calendar download cross zoom-in zoom-out previous next truck visa mastercard user-libe user-doc user-doc-list user-mail user-security user-settings user-shop user-star Ruban abo Losange orange List check Most read Ptit Libé sport blog voyage var session_cookie = getCookie(‘djazsession’); var libeUserInfo = { authenticated: false, access_level: “BAS”, }; var isPubActive = true; if (session_cookie) { document.write(”); }; var is_responsive_mobile = (document.documentElement.clientWidth

Fellations forcées, attouchements, agressions… les propos des jeunes femmes sont glaçants.

Libération, l’intéressé se dit “sidéré” par ses accusations. Refusant de se livrer “à un exercice biaisé de questions-réponses”, il explique toutefois qu’il se tient “naturellement” à la disposition de la justice et se “réserve le droit d’engager toute procédure”.L’actuel président du MJS “révulsé” condamne ces actes C’est en janvier 2009 que le jeune homme a été nommé membre du bureau national du MJS où il s’occupait alors des questions écologiques. Au moment de la campagne de la primaire socialiste de 2011, il était le responsable des “Jeunes avec Martine Aubry”. En 2012, Thierry Marchal-Beck assure officiellement être un proche de Benoît Hamon. Celui qui est membre du courant majoritaire, Transformer à gauche (TàG), est proposé comme candidat à la présidence du Mouvement des jeunes socialistes dans le cadre du dixième congrès national, organisé à Strasbourg en 2011. Le 19 novembre, seul candidat en lice, il remporte le vote avec 71,6 % des voix des délégués et devient le dirigeant du MJS jusqu’au 17 novembre 2013. LE SCAN POLITIQUE – Thierry Marchal-Beck, dirigeant du Mouvement des jeunes socialistes de 2011 à 2013, est accusé par huit femmes dans Libération de harcèlement et d’agressions sexuelles entre 2010 et 2014. Son exclusion du parti a été demandée.”Totalement inacceptable”. “Je demande que la justice passe si des plaintes sont déposées (…) Si cela devait être confirmé, ça serait pour moi totalement inacceptable”, a condamné l’ancien ministre de François Hollande, ajoutant : “et bien sûr l’exclusion serait pour moi de droit en la matière.” La secrétaire nationale du PS Rita Maalouf, en charge des droits des femmes, a en effet demandé mardi soir que soit exclu du parti “dans les plus brefs délais” Thierry Marchal-Beck.En dénonçant le lien entre l’islam radical et La France insoumise, Manuel Valls revient dans le jeu politique à la grande surprise de l’exécutif.

MAX_INACTIVITY){adSlotEligible=false;} if(slot_status[slotname][‘lineItemId’]&&!lineItemEligible&&stickyLineItems.indexOf(slot_status[slotname][‘lineItemId’])

Harcèlement sexuel : huit femmes accusent l'ancien président des jeunes socialistes

Quatorze voitures incendiées dans le quartier du Mirail if ((!isMobile() && $(“#pub_dfp_banniere_basse”).hasClass(‘not-mobile’)) || (isMobile() && $(“#pub_dfp_banniere_basse”).hasClass(‘mobile-only’))) { googletag.cmd.push(function() {googletag.display(“pub_dfp_banniere_basse”);}); } Le journal du jour Lire La Dépêche sur web, iPad / iPhone, Android Accès illimité à ladepeche.fr Les avantages du Club Abonnés

“J’ai dû le masturber” Ainsi, pour Lise*, les faits rapportés remontent à l’hiver 2010. Après un début consenti, la jeune femme assure que la relation bascule dans le harcèlement. Sur des motifs peu évidents, le jeune dirigeant l’aurait convoquée chez lui plutôt qu’au siège du PS. 

«Je sais qu’on a évacué par les airs un certain nombre d’écoliers. Je sais que l’école a été sécurisée, que les enfants qui étaient en classe ont été placés en lieu sûr», a affirmé sur KCRA le shérif adjoint local, Phil Johnston.Huit femmes ont décidé de parler ce 14 novembre à nos confrères de Libération. Elles révèlent avoir été harcelées, voire agressées sexuellement entre 2010 et 2014 par Thierry Marchal-Beck, ancien président du Mouvement des jeunes socialistes (MJS) – contacté par Closer ce 14 novembre, Thierry Marchal-Beck n’a pas répondu à nos sollicitations. Libération a changé tous les prénoms des intéressées, mais les désigne par leur fonction militante de l’époque.

Affaire Weinstein, la police a enregistré une hausse de 23% des plaintes

Je ne porte plus de bas : chaque fois j’y pense”, conclut la jeune femme. 

livrer « à un exercice biaisé de questions-réponses », ajoutant qu’il se tenait « naturellement » à la disposition de la justice et se « réserve le droit d’engager toute procédure ».

Publié le 14/11/2017 à 22:11, Mis à jour le 14/11/2017 à 22:27Le MJS “sali”. “Je regrette que le MJS puisse être sali, si cela devrait être, encore une fois, avéré”, a en outre déclaré Patrick Kanner. “Il y a manifestement des témoignages concordants en la matière. Il y a en droit un faisceau de présomption”, rappelle-t-il. Et l’élu socialiste de conclure : “cela est vraiment dommageable. Un homme politique, quel qu’il soit, quelques soient ses responsabilités, doit être d’une probité totale et d’une exemplarité totale.”Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d’utilisation.

Le manager de Jennifer Lopez, Benny Medina, accusé de tentative de viol

Le vin du mois en exclusivité – prix direct propriété

Libération révèle que huit femmes l’accusent de faits pouvant être qualifiés de harcèlement et d’agressions sexuelles, entre 2010 et 2014. Selon les informations du quotidien, quatre cas supplémentaires sont recensés. Dans la plupart des cas, ces faits sont prescrits et n’ont pour l’instant pas fait l’objet d’un dépôt de plainte, même si deux victimes y réfléchissent.

OAS_AD(‘native_mtf’); Des faits auraient été commis en public Une autre membre des instances nationales du Mouvement témoigne de faits de harcèlement répétés et d’agressions sexuelles. “Devant la porte de l’appartement, il me plaque contre le mur, commence à m’embrasser de force”, raconte-t-elle. Et la jeune femme d’expliquer : “Pour ne pas que cela aille plus loin, je me sens obligée de lui faire une fellation. Je veux qu’il s’arrête, que son harcèlement s’arrête. Il part tout de suite après”. Certains actes sur d’autres membres du MJS auraient même été commis en public.{“type”: “with-fallback”, “id”: 1167 } Partager sur Facebook Twitter Email Newsletters Exemple de newsletter

Libération, qui a recueilli le témoignage anonyme des huit femmes qui accusent Thierry Marchal-Beck, indique que dans leur grande majorité, “ces faits sont prescrits et n’ont pour l’instant pas fait l’objet d’une plainte, même si deux victimes y réfléchissent”.

a réagi sur Facebook aux accusations des militantes, condamnant « sans réserve de tels actes ». « Je suis révulsé par des comportements qui insultent nos valeurs, celles du MJS », a commenté le président du MJS, soutenant « la courageuse décision de briser le silence ».Thierry Marchal-Beck a assuré à Libération être "sidéré" par l’equête journalistique, et a refusé de se livrer "à un exercice biaisé de questions-réponses". L’ancien président des MJS se "réserve le droit d’engager toute procédure" mais se tient "naturellement" à la disposition de la justice. Les femmes qui ont témoigné n’ont pas porté plainte, mais "deux victimes y réfléchissent".

«Ensuite, je ne pouvais plus m’en sortir», relate la jeune femme. La liaison bascule dans le harcèlement. TMB se fait pressant, ne lâche plus Lise, la couvre de SMS. Sur des motifs réels ou factices, le jeune ­dirigeant convoque la secrétaire nationale chez lui plutôt qu’au siège du PS. «J’ai dû le masturber pour m’en débarrasser. Il disait : “Comme tu as dit oui une fois, tu ne peux plus dire non maintenant.”» Cette pression incessante prend fin à l’été 2010, quand Lise rencontre son compagnon. L’agression et les souvenirs de Lise s’estompent. «Ce n’est qu’avec l’affaire Baupin (2), cinq ans plus tard, que j’ai réalisé ce qui m’était vraiment arrivé : on était clairement dans un abus de pouvoir, explique l’ancienne cadre. A chaque affaire de harcèlement, ce qui m’est arrivé ressurgit. Je m’interroge sur mon statut de victime et mon incapacité à réagir.»

Libération, l’intéressé se dit “sidéré” par l’objet de l’enquête du quotidien, refusant de se livrer “à un exercice biaisé de questions-réponses” . L’ancien dirigeant socialiste explique qu’il se tient “naturellement” à la disposition de la justice et se “réserve le droit d’engager toute procédure”. Selon les révélations des huit femmes, Thierry Marchal-Beck aurait dérapé, se faisant pressant, multipliant les SMS. Une pression incessante. Une des victimes présumées alerte alors plusieurs responsables nationaux, expliquant que le futur patron du MJS est “dangereux pour les femmes et pour l’organisation”. “Il n’était pas entreprenant, simplement violent”, explique une autre adhérente du MJS. Un récit particulièrement brutal.

Le Monde | 14.11.2017 à 21h44 • Mis à jour le 14.11.2017 à 22h53

Retrouvez-nous sur notre page FacebookCe mardi 14 novembre à Tourcoing, le chef de l’Etat a prononcé un discours sur la politique de la ville.

ACCUSATIONS Huit femmes accusent Thierry Marchal-Beck de harcèlement ou d'agressions sexuelles…

Posted in Uncategorized
Bookmark the permalink.