XV de France : Dupont. “Les All Blacks sont très cliniques”

À lire aussi Lacroix, et la manière France 2023 à l’heure du verdict Novès: “Comme ça que l’équipe de France reverra le soleil” Ces coiffeurs avaient un sacré cœur ! La FFR invente le test fantôme En images Muffat passe au rugby à Toulon !

Malgré cette soirée compliquée, vous avez livré un très bon match…

Rugby – XV de France : Les vérités de Guy Novès sur Anthony Belleau et Antoine Dupont !

Comment expliquez-vous le fait qu’il ait moins bien joué en première mi-temps ? C’est un ensemble. Il n’a pas été le seul, à mon avis ils ont tous loupé leur première période. Puis Anthony (Belleau) n’a pas su conduire le jeu comme il fallait à ce moment-là, mais en même temps l’équipe de France avait très peu le ballon. Elle perdait la balle tellement vite, c’est une conséquence du jeu non abouti de l’équipe mais ce n’est pas particulièrement lui qui en est le responsable.Le Muxu mixe rugby et bonne bouffe

Rédaction Sport365, publié le dimanche 12 novembre 2017 à 10h11

Rugby : Dupont – Belleau, l'heure de la patience

Comment avez-vous trouvé son association avec Antoine Dupont à la charnière ? Pour commencer je tiens vraiment à souligner la belle performance d’Antoine Dupont qui a été impressionnant. Il a été capable de dynamiser le jeu, de le prendre à son compte. C’est un beau gage pour l’avenir. L’association de ces deux joueurs est pas mal. On sent qu’il y a une entente. Mais sur cette rencontre il est difficile de juger s’ils sont faits pour jouer ensemble ou non. Je n’ai pas senti ce petit quelque chose de particulier entre eux. Je pense que s’il y avait eu un autre joueur à la place ça aurait été un peu pareil.

VIDÉO. XV de France – L'interview d'Antoine Dupont en intégralité

window._taboola = window._taboola || []; _taboola.push({ mode: ‘thumbs-2r’, container: ‘taboola-below-article-thumbnails’, placement: ‘Below Article Thumbnails’, target_type: ‘mix’ }); Si t’as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche ! News INSOLITE : le All Black Vaea Fifita fait sa demande en mariage au pied de l'Arc de Triomphe 14 novembre 2017 à 14:30 Transferts TRANSFERTS – Top 14 : un nouvel All Black sur le point de rejoindre le Racing 92 14 novembre 2017 à 13:00 Abonnez vous !

“Je ne peux pas dire qu’on est contents”. De retour des vestiaires, le XV de France a eu un sursaut d’orgueil. “A la mi-temps, il y a eu une prise de conscience. Il a fallu un électrochoc, sans crier”, reconnaît Novès. Mais selon le sélectionneur, il n’y pas non plus de quoi de se réjouir : “réagir en partant de si loin et en étant si mauvais était le Smic”. Une pénalité du bizut Belleau, un essai de pénalité après une faute du Black Sony Bill-Williams… n’ont pas suffit à rattraper les hommes à la fougère au score : “je ne peux pas dire qu’on est contents de la seconde période”, estime Novès. 

Les villes les plus consultéesBizarre que cette réaction vienne de lui qui a livré une prestation pleine de volonté, d’enthousiasme et d’inventivité.

Retour à l’accueil Newsletter Connexion Recherche Ok #CoupeDuMonde2018 #DecesDeDavidPoisson #13Novembre #TheVoice Actualité Locales Sport Entertainment Economie High-Tech Planète By the Web T'as vu ? Vidéos En Images Le direct Jeux PDF Services Menu complet Retour à l’accueil Sport Le rugby français dans la panade? L'espoir porte un nom: Antoine Dupont

XV DE FRANCE Excellent face aux All Blacks avec le XV de France samedi, Antoine Dupont a tout pour devenir la star d’un rugby français moribond…

Dupont, des “qualités individuelles”. Seule satisfaction de l’ex-entraîneur du Stade Toulousain, les débuts en bleu d’Antoine Dupont et d’Anthony Belleau : “compte tenu du contexte, ils ont globalement répondu présent”. “On a vu les qualités individuelles d’Antoine, capable de faire de grosses différences avec peu de choses”, concernant le demi de mêlée toulousain. Quant à l’ouvreur Belleau, “cela a été intéressant de le voir capable de faire certaines actions pour conduire un match pas si simple”. “Il me semble qu’il a essayé de remplir sa mission telle qu’on lui avait demandé”, estime Novès. 

n’auront pas mis fin à la série noire, eux qui ont perdus tous leurs matches face aux Blacks depuis 2009. “Cela aurait été un véritable drame” si le XV de France n’avait “pas eu cette réaction” après la pause, quand, largement mené (5-31), il a relevé la tête pour réduire l’écart final avec la Nouvelle-Zélande (18-38),  a déclaré samedi son sélectionneur Guy Novès.Antoine Dupont… Phénomène depuis ses débuts en Top 14 avec Castres, le demi de mêlée a transformé le jeu du Stade Toulousain depuis son arrivée dans la Ville rose cet été. International depuis l’an passé, voilà que Guy Novès lui confiait les clés du camion tricolore pour une première titularisation en sélection face aux All Blacks, doubles champions du monde en titre. Résultat ? Le Gersois a été le meilleur tricolore sur la pelouse. Vous avez dit époustouflant ?

Dubois: “On va revenir sur toute la stratégie du match” “Antoine a des qualités physiques hors du commun. Il se sort de pas mal de situations, c’est un de ses points forts, approuve Jeff Dubois, l’entraîneur adjoint en charge des trois-quarts du XV de France. Maintenant, on va revenir sur toute la stratégie du match, parce qu’on avait mis des choses en place et je vais y revenir avec lui. Je pense qu’il y a des ballons qu’il faut éjecter un petit peu plus aussi, j’en parlerai avec lui. En tout cas, sur ses qualités, il a franchi plusieurs fois, c’est son domaine, mais il y a d’autres choses à améliorer.”  Pour devenir la nouvelle star des Bleus.Ou est passé le “french flair” d’entan ? du rentre dedans sans systeme de jeu .Pauvre équipe de France et pauvre spectacle offert au amoureux du Rugby champagne !!

Anthony Belleau et Antoine Dupont. Les deux pépites de Guy Novès n’ont pas empêché le XV de France de s’incliner face à la Nouvelle-Zélande (18-38), mais dans des propos relayés par L’Équipe, le sélectionneur national semble satisfait de ses deux joueurs.0 Equipe de France de rugby : où étaient les papas du pack ? La contre- performance des trois joueurs les plus expérimentés du pack – Guirado, Picamoles, Slimani – a largement contribué à la défaite des Bleus. Aucun commentaire Réagir Réagissez à cet article.Pour commenter, merci de vous connecter.Est-ce que vous pensez que l’entrée de François Trinh-Duc aurait pu intervenir plus tôt en tant que demi d’ouverture pour apporter un peu d’expérience ? On ne peut pas considérer que Belleau ait fait un match suffisamment mauvais pour le sortir. Alors éventuellement pour amener un supplément de fraîcheur vers la soixantième minute quand la France a eu des temps-forts, François aurait pu entrer. Mais je ne suis pas convaincu que ça aurait complètement changé la physionomie du match. Je ne sais pas si c’est de l’expérience qui a manqué, mais surtout de finir les coups. De transformer les temps-forts avec des points. De scorer dans les moments importants. Je ne suis pas persuadé que l’expérience amène ça. L’entrée de François aurait surtout apporté de la fraîcheur avec un joueur neuf plutôt qu’un autre qui a fait soixante minutes et qui peut être fatigué. C’est vrai que l’on connait la faculté de François à porter le ballon et essayer de trouver des intervalles avec ses appuis mais sincèrement je n’ai aucune certitude sur le fait que cela aurait fonctionné. En ce qui concerne Dupont, plus il restait sur le terrain et mieux c’était car il a fait un match incroyable.

All Blacks à la maison (18-38) et qu’on n’a pas existé  – ou si peu – en première période. “Il y a pas mal de choses à revoir, autant sur moi que sur les autres, a assuré Antoine Dupont à l’issue du match. Même s’il y a ce titre à la fin (d’homme du match, ndlr), on ne peut pas se satisfaire de cette performance. Je me suis plutôt bien senti, mais après, j’ai aussi senti que la moindre erreur se payait cash et ça peut être très dangereux. Un coup de pied trop long ou contré, ça ne pardonne pas à ce niveau-là.”Il vous reste 90% de cet article à lire

Le journal + L’accès aux articles abonnés + l’Edition du soir + Le club abonnés Déjà abonné ? Se connecter

Bastareaud : “On s’est tiré une balle dans le pied”Qu’est-ce qu’il s’est dit au vestiaire à la mi-temps pour que vous reveniez aussi gonflés ?

Le XV de départ: Ducuing – Huget, Doumayrou, Bastareaud, Thomas – Belleau, Dupont – Gourdon, Picamoles, Cancoriet – Gabrillagues, Vahaamahina – Slimani, Guirado, Poirot.

Ils ont répondu à ce que l’on pensait d’eux : des qualités individuelles. L’un et l’autre n’ont pourtant pas toujours bénéficié de ballons de qualité. On a vu les qualités individuelles d’Antoine, sa capacité à faire des différences. Il progresse beaucoup. Quant à Anthony Belleau, à un tel niveau, c’est intéressant de le voir capable de réaliser certaines actions et conduire un match pas si simple pour lui. Il me semble qu’il a essayé de remplir sa mission telle qu’on le lui avait demandé. Que s’est-il passé à la pause ? Il y a eu une prise de conscience. Bizarrement, il a fallu un électrochoc qui s’est fait sans avoir à crier. Mais l’important, c’est de comprendre comment on a pu démarrer ce match dans ces conditions ? Après, en partant de si loin après la pause et en étant si mauvais pendant quarante minutes, notre deuxième période, c’est quand même le SMIC. On ne peut pas se satisfaire de cela aujourd’hui », admet Guy Novès.

indépendant tenu par une équipe de passionnés : joueurs, anciens joueurs/dirigeants, et arbitres. Vous utilisez Adblock, comme 15% des visiteurs, et vous avez certainement de bonnes raisons, nous vous comprenons ! Nous vous offrons la possibilité de nous soutenir en vous abonnant, ce qui vous reviendra à nous offrir une pinte par mois, en échange de tous les avantages listés ci-avant !

Posted in Uncategorized
Bookmark the permalink.