RUGBY – COUPE DU MONDE – France 2023, J-1 : dans l’attente du …

RUGBY - COUPE DU MONDE - France 2023, J-1 : dans l'attente du ...

France 2023 à l'heure du verdict

Les affaires et les faits divers se multiplient dans le rugby français…Je préférerais qu’on ne parle que de jeu. Les médias aiment faire le buzz mais la faute en revient d’abord aux acteurs du rugby. Certains présidents de club, par exemple, sont devenus très actifs sur les réseaux sociaux. Auparavant, ils n’avaient pas un tel pouvoir, une telle influence. C’est un nouveau rugby, avec plus de pression, plus de déclarations, plus de provocations. Ce sont eux qui enveniment les choses.AccueilNos UnesEditosPolitiqueEconomieSociétéSportsCultureRégionEtrangerFocusReportagePortraitEnquêteInterviewLa matinaleDébats & OpinionsSciences & TechnologieEspaces PubsGrand prix labelABISSA 2017Nécrologie

RUGBY – COUPE DU MONDE – France 2023, J-1 : dans l'attente du verdict…

Publié le mardi 14 novembre 2017 à 15h31 à Paris (AFP)

France 2023 à l'heure du verdict

14/11/2017 à 10:00 Côte d’Ivoire/ Les festivités des 30 ans de la musique de la Garde Républicaine démarrent le 20 novembre

Présenté parif(typeof ADTECH != ‘undefined’) {ADTECH.config.page = { protocol: (typeof location.protocol != ‘undefined’) ? location.protocol.substring(0,location.protocol.indexOf(‘:’)) : ‘http’, server: ‘adserver.adtech.de’, network: ‘1695.1’, params: { loc: ‘100’ }};ADTECH.config.placements[‘www.rugbyrama.fr_other_top_desktop’] = {responsive : { useresponsive: true, bounds: [{id: ‘www.rugbyrama.fr_other_top_mobile’, min: 0, max: 899 }, {id: ‘www.rugbyrama.fr_other_top_tablet’, min: 900, max: 1279 },{id: ‘www.rugbyrama.fr_other_top_desktop’, min: 1280, max: 9999 }]}, sizeid: ‘2466’, fif: {usefif:true, disableFriendlyFlag: true}, params: { target: ‘_blank’ }, kv: {“site”: “www.rugbyrama.fr”,”position”: “top”,”page”: “story”,”sport”: “44”,”agency”: “145”,”topic”: “5”,”sponso”: “on”,”content”: “6410098”,”abbr”:(typeof adtechCCfullstring != ‘undefined’) ? adtechCCfullstring : ”}};ADTECH.enqueueAd(‘www.rugbyrama.fr_other_top_desktop’);ADTECH.executeQueue();}RUGBY – COUPE DU MONDE 2023 – Theresa May au soutien de la candidature irlandaise ?Par RugbyramaIl y a 5 heuresMis à jour Il y a 4 heuresEt sa prudence pourrait bien être justifiée… Selon The Times, Theresa May a tenté de rallier tout le Commonwealth (à l’exception, bien sûr, de l’Afrique du Sud…) derrière la candidature irlandaise. Une demande faite au travers d’une lettre écrite à quelques heures du vote. Pour rappel, le Commonwealth rassemble toutes les plus grandes nations du rugby (hémisphère Nord et sud confondus) à l’exception de la France, de l’Italie, et de l’Argentine. Nous connaîtrons le résultat de ce scrutin, demain en début d’après-midi.

//sas_manager.render(98); //sas_manager.render(1972); A voir aussi14/11/2017 à 09:58 Côte d’Ivoire/ Le Groupe de Paiement Electronique Visa ouvre officiellement son Bureau d`Abidjan pour l`Afrique de l`Ouest et du centre

Rugby Test Match : France – Afrique du Sud

Coupe du monde 2023 : "La France reste très bien positionnée", selon Frédéric Michalak

Coupe du monde 2023 : "La France reste très bien positionnée", selon Frédéric Michalak

La dernière fois que Bernard Laporte et l’équipe de France 2023 avaient arpenté les couloirs du Royal Garden hôtel de Londres, c’était pour le grand oral, le 24 septembre dernier. L’occasion de présenter officiellement le dossier à l’ensemble des votants. Depuis, World Rugby a rendu sa recommandation technique et a fait de l’Afrique du Sud son favori au détriment de la France et de l’Irlande.Votre histoire particulière avec l’Afrique du Sud vous place-t-elle dans une position délicate?Pas du tout. Ma femme est sud-africaine et, forcément, je suis attaché à ce pays. J’y ai passé des moments fabuleux. L’Afrique du Sud pue le rugby. En plus, elle a besoin de ce genre d’événement parce que, comme partout dans l’hémisphère Sud, les stades sont de plus en plus vides. Ma famille sud-africaine a elle-même été surprise par la recommandation de World Rugby. Il faut dire que, là-bas, les relations entre le gouvernement et le sport ne sont pas toujours roses.

“Nous devons rassurer les fédérations votantes sur la qualité de nos infrastructures et de nos stades”, soulignait ainsi le président de la FFR voilà quinze jours. Ce dimanche, Bernard Laporte devait ainsi rencontrer l’influent Argentin Agustin Pichot – en marge de l’Assemblée Générale puis du comité exécutif – afin de faire pencher la balance. Cela semblait pourtant compliqué car l’ancien joueur du Stade Français, désormais vice-président de World Rugby, semblait être plus partisan du dossier Sud-africain.

La France va-t-elle organiser la Coupe du monde 2023 ?

window._taboola = window._taboola || []; _taboola.push({ mode: ‘thumbnails-c’, container: ‘taboola-right-rail-thumbnails’, placement: ‘Right Rail Thumbnails’, target_type: ‘mix’ }); Sondage Italie, Pays-Bas, Algérie… Quelle équipe vous manquera le plus à la Coupe du monde ?

“Attention, je n’oublie pas les Irlandais”, Bernard Laporte avait prévenu : la recommandation de World Rugby, classant le dossier de l’Irlande à la troisième position derrière l’Afrique du Sud (1re) et la France (2e), ne mettait personne hors course dans l’optique de l’organisation de la Coupe du monde 2023.

Read 93 times Last modified on lundi, 13 novembre 2017 15:07 (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); Tweet (function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = “//connect.facebook.net/en_US/all.js#xfbml=1”; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’)); (function() { window.___gcfg = {lang: ‘en’}; // Define button default language here var po = document.createElement(‘script’); po.type = ‘text/javascript’; po.async = true; po.src = ‘https://apis.google.com/js/plusone.js’; var s = document.getElementsByTagName(‘script’)[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })(); back to top Recherche Les titres du jour – consultez l’édition digitaleAvec l’Afrique du Sud sur le point d’être confirmée cette semaine comme hôte de la Coupe du Monde 2023 et de la Gold Cup en 2018 le rugby africain n’a jamais été aussi en vue et les responsables du rugby sur le continent sont décidés à jouer tout leur rôle.
Coupe du monde 2023 : c'est sans doute le match de l'année pour le rugby français

Coupe du monde 2023 : c'est sans doute le match de l'année pour le rugby français

"Incohérence, incompétence, négligence": Laporte attaque World Rugby  https://t.co/KzQfLHkEfY pic.twitter.com/Ek85AIh2DR

Facebook Retrouvez la communauté Europe1 Sports sur sa page Facebook.1 Mondial de rugby en 2023 : après une intense campagne, le grand jour est arrivé Si jamais la candidature de la France venait à être retenue, Bordeaux pourrait accueillir des matches de poule et un quart de finale 0 Rugby : l’équipe de France B s’incline avec les honneurs face aux All Blacks  Construite de bric et de broc, l’équipe de France B a lutté pour la victoire jusqu’au bout avec les All Blacks (23-28) 0 Rugby : L’Union, par la force Très présents dans le combat et efficaces balle en main, les hommes d’Hamacek ont dominé les Luziens, dans un match âpre sur la fin. Aucun commentaire Réagir Réagissez à cet article.Pour commenter, merci de vous connecter.Il vous reste 90% de cet article à lire

Présenté parif(typeof ADTECH != ‘undefined’) {ADTECH.config.page = { protocol: (typeof location.protocol != ‘undefined’) ? location.protocol.substring(0,location.protocol.indexOf(‘:’)) : ‘http’, server: ‘adserver.adtech.de’, network: ‘1695.1’, params: { loc: ‘100’ }};ADTECH.config.placements[‘www.rugbyrama.fr_other_top_desktop’] = {responsive : { useresponsive: true, bounds: [{id: ‘www.rugbyrama.fr_other_top_mobile’, min: 0, max: 899 }, {id: ‘www.rugbyrama.fr_other_top_tablet’, min: 900, max: 1279 },{id: ‘www.rugbyrama.fr_other_top_desktop’, min: 1280, max: 9999 }]}, sizeid: ‘2466’, fif: {usefif:true, disableFriendlyFlag: true}, params: { target: ‘_blank’ }, kv: {“site”: “www.rugbyrama.fr”,”position”: “top”,”page”: “story”,”sport”: “44”,”agency”: “16”,”topic”: “5”,”sponso”: “on”,”content”: “6409858”,”abbr”:(typeof adtechCCfullstring != ‘undefined’) ? adtechCCfullstring : ”}};ADTECH.enqueueAd(‘www.rugbyrama.fr_other_top_desktop’);ADTECH.executeQueue();}RUGBY – COUPE DU MONDE – France 2023, J-1 : dans l’attente du verdict…Pierre-Laurent GouIl y a 8 heuresMis à jour Il y a 7 heures

Exclu du 10 Football Rugby Tennis Basket Cyclisme Formule1 Omnisport Handisport Boutiques Fans Recherche 0h30 Real Madrid : Cette recrue du Bayern Munich qui est ouvertement comparée à Toni Kroos ! 0h15 Mercato – LOSC : Le danger se confirmerait sérieusement pour Luis Campos ! 0h00 PSG – Malaise : Une nouvelle galère à l’horizon pour Kevin Trapp ? 23h45 Barcelone : Les éloges d’un ancien international allemand pour Marc-André ter Stegen ! 23h35 Tennis – Coupe Davis : Noah justifie les sélections de Julien Benneteau et Richard Gasquet ! window._taboola=window._taboola||[];_taboola.push({article:’auto’});!function(e,f,u){e.async=1;e.src=u;f.parentNode.insertBefore(e,f);}(document.createElement(‘script’),document.getElementsByTagName(‘script’)[0],’https://cdn.taboola.com/libtrc/le10sport/loader.js’); window._taboola=window._taboola||[];_taboola.push({mode:’thumbnails-h’,container:’taboola-above-article-thumbnails’,placement:’Above Article Thumbnails’,target_type:’mix’}); Rugby Rugby – Mondial 2023 : Bernard Laporte y croit toujours ! Publié le 13 novembre 2017 à 13h35 par A.C. mis à jour le 14 novembre 2017 à 1h15 Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby, s’est confié au sujet du choix imminent du futur pays hôte pour la Coupe du monde 2023.Les membres du comité exécutif de l’association africaine de World Rugby autour du PDG d’APO Group

Il faut se méfier de l’Irlande, jusqu’au bout, et ne pas la mésestimer. Quel est le principal enseignement de la préconisation de World Rugby ? Que les trois pays, Afrique du Sud, France et Irlande sont capables d’organiser une belle Coupe du monde. Les recommandations ont surtout mis tout le monde dans l’embarras, même s’il n’y a pas eu de ficelle ou de manipulation politique », admet Bernard Laporte.

World Rugby a récemment donné un léger avantage à l’Afrique Sud pour l’organisation de la Coupe du monde 2023, Bernard Laporte refuse d’abdiquer. L’influent président de la FFR compte toujours sur son dossier de candidature afin d’obtenir gain de cause, mais les Tricolores devront également se méfier de l’Irlande. Dans un entretien accordé dans les colonnes du Midi-Olympique ce lundi, l’homme fort du rugby français ne sous-estime pas les Irlandais.

ATP Accueil Résultats ATP Classement ATP Joueurs ATP Résultats 2016 Tournois de la semaine WTA Accueil Résultats WTA Classement WTA Résultats 2016 Tournois de la semaine Open d’Australie Accueil Tableau messieurs Tableau dames Palmarès Roland Garros Accueil Tableau messieurs Tableau dames Palmarès Wimbledon Accueil Tableau messieurs Tableau dames Palmarès US Open Accueil Tableau messieurs Tableau dames Palmarès Coupe Davis Accueil Résultats Palmarès Fed Cup Accueil Résultats Palmarès Accueil ATP WTA Open d’Australie Roland Garros Wimbledon US Open Coupe Davis Fed Cup À la une Federer grognon mais qualifié Roger Federer n’a pas eu la tâche facile face à Alexander Zverev (7-6[6], 5-7, 6-1), mais s’est…

A lire aussi >> France 2023: Laura Flessel n’ira pas à Londres

Le journal + L’accès aux articles abonnés + l’Edition du soir + Le club abonnés Déjà abonné ? Se connecterEt dans le hall de l’établissement, il n’est question que de cela. Les membres des délégations irlandaises, sud-africaines et bien sûr françaises déambulent, serrent les mains des dizaines et dizaines de présidents de fédération qui quittent les salles de réunions. Ainsi, les patrons du rugby malgache, japonais ou encore de San Marin saluent chaleureusement Claude Atcher, le directeur de France 2023 dont l’inquiétude pour le scrutin du lendemain est palpable.

France 2023 à l'heure du verdict

France 2023 à l'heure du verdict
Les deux hommes sont arrivés à Londres dès dimanche matin, où les attendaient leurs dernières obligations officielles. Le vote à bulletins secrets est programmé pour mercredi matin, et le verdict attendu en début d’après-midi. Ce mardi, Bernard Laporte participait au comité exécutif de World Rugby. Le patron de la FFR compte et recompte les voix. Il se veut “optimiste de nature”. Il a rappelé dans les couloirs du cossu établissement londonien, l’intérêt économique notamment, qu’aurait World Rugby à désigner la France.
World Rugby n’annonce sa décision pour l’attribution du Mondial 2023. La France semblait tenir la corde, mais les choses se sont gâtées lorsque l’organisation internationale de rugby s’est exprimée en faveur de l’Afrique du Sud. Le projet tricolore semble pour le moment largué et les déclarations virulentes des membres de la FFR, ne devraient pas arranger les choses.

Votre avis sur l’objectif fixé par Laporte aux Bleus, 3 victoires sur les 4 matches de novembre?On peut faire ce genre de déclaration quand une équipe est stabilisée depuis des années. Cela marche parfois dans le foot, dans les grands clubs comme le Real Madrid, quand le président met la pression. Aujourd’hui, je n’adhère pas à ce genre de discours pour l’équipe de France.”Je ne fais aucune déclaration. Ce n’est plus le moment”, nous affirme-t-il en faisant les cent pas dans le hall de l’hôtel. Le président Bernard Laporte est lui pris par le Comité exécutif jusqu’en fin d’après-midi. Les deux Français cherchent aussi à s’organiser pour pouvoir voir le match France – All Blacks de Lyon (finalement remporté, ce soir, pour les Néo-Zélandais, 23-28). Arrivés dimanche à Londres, ils ont cherché à sécuriser les voix de la France. Les dés sont jetés, ce mercredi à 13 heures, ce sera le verdict de près de 9 mois de travail à travers le monde.

Votre version d’Internet Explorer est dépassée.

Présenté parif(typeof ADTECH != ‘undefined’) {ADTECH.config.page = { protocol: (typeof location.protocol != ‘undefined’) ? location.protocol.substring(0,location.protocol.indexOf(‘:’)) : ‘http’, server: ‘adserver.adtech.de’, network: ‘1695.1’, params: { loc: ‘100’ }};ADTECH.config.placements[‘www.rugbyrama.fr_other_top_desktop’] = {responsive : { useresponsive: true, bounds: [{id: ‘www.rugbyrama.fr_other_top_mobile’, min: 0, max: 899 }, {id: ‘www.rugbyrama.fr_other_top_tablet’, min: 900, max: 1279 },{id: ‘www.rugbyrama.fr_other_top_desktop’, min: 1280, max: 9999 }]}, sizeid: ‘2466’, fif: {usefif:true, disableFriendlyFlag: true}, params: { target: ‘_blank’ }, kv: {“site”: “www.rugbyrama.fr”,”position”: “top”,”page”: “story”,”sport”: “44”,”agency”: “145”,”topic”: “5”,”sponso”: “on”,”content”: “6410052”,”abbr”:(typeof adtechCCfullstring != ‘undefined’) ? adtechCCfullstring : ”}};ADTECH.enqueueAd(‘www.rugbyrama.fr_other_top_desktop’);ADTECH.executeQueue();}France 2023 : Veillée d’armes pour un MondialPierre-Laurent GouIl y a 6 heuresMis à jour Il y a 2 heures

Posted in Uncategorized
Bookmark the permalink.