XV de France : le réserviste Gabriel Lacroix peut postuler

S’abonner au Monde à partir de 1 €

RUGBY – France / Nouvelle-Zélande – Gabriel Lacroix : "Je suis prêt, je n'attends que ça"

Gabriel Lacroix : C’est un peu mitigé. Il y a la satisfaction d’avoir fait un bon match mais on a perdu, alors on ne peut pas sauter au plafond… Il y a quand même beaucoup de choses intéressantes à retirer de notre prestation, alors la dominante est positive.Mais contrairement à samedi au Stade de France, les Français ont tenu tête d’entrée à leurs visiteurs, grâce au doublé de Lacroix (16e, 28e) qui avait répondu aux essais de Squire (11e) et Duffie (24e). La France était même devant à la pause (15-14), mais lorsque les All Blacks ont décidé d’accélérer, rien ne les a arrêtés. Tuipulotou (52e) et Laumape (56e) ont matérialisé cette domination, devenue une vieille habitude. Le carton jaune de Goodhue (69e) et l’essai de Chavancy (73e) n’y ont rien changé. Mais ça s’est joué à peu. >> A lire aussi : «Si nous sommes égoïstes, nous allons prendre une branlée»… Les trois questions sur le match

Avez-vous eu peur en début de deuxième mi-temps ?Sekou Macalou. Le troisième ligne du Stade Français a lui aussi crevé l’écran pour ses débuts avec les Bleus. Impeccable en touche et sauvant son équipe en repoussant Tamanivalu à un mètre de l’en-but (22e), le joueur de 22 ans a incarné le réveil tricolore en fin de rencontre, après une entame de deuxième période ayant laissé entrevoir une marée noire (deux essais en quatre minutes).

G. L. : Peut-être. Quelque part, tous les joueurs qui étaient là avaient envie de prouver qu’ils avaient la capacité de jouer au-dessus.

Journal d’information en ligne, Le Monde.fr offre à ses visiteurs un panorama complet de l’actualité. Découvrez chaque jour toute l’info en direct (de la politique à l’économie en passant par le sport et la météo) sur Le Monde.fr, le site de news leader de la presse française en ligne.

A lire aussi >> XV de France: Gourdon blanchi et disponible contre l’Afrique du SudPro D2 en décembre 2011 alors qu’il n’a que 18 ans. Il mettra trois ans à devenir titulaire. « A ses yeux, le rugby est longtemps resté un loisir. Il mordait dans la vie à pleines dents. Il a fait les quatre cents coups et même davantage en dehors du terrain. J’en ai eu quelques cheveux blancs… Mais personne ne lui en voulait. Il était tellement gentil et bien intentionné. En plus, il était assidu aux entraînements et investi sur le terrain. Progressivement, il s’est stabilisé », révèle Broncan, toujours au Midi olympique.

#FRANZ Guy Novès : "Ce match fait du bien" @FFR #france2023 pic.twitter.com/5Hjxij84dm

>> A lire aussi : Les Blacks s’en sortent, mais c’était serré

On n’avait pas spécialement de pression avant ce match, avec une préparation un peu compliquée, mais on le savait, je pense aussi que cette préparation assez courte a été aussi notre force. On a pris ce match comme il fallait le  prendre sans trop de pression et beaucoup d’envie, ce qui fait qu’on rivalise ce soir (mardi)", répète-t-il, à défaut d’avoir pu l’emporter. Mais l’essentiel est peut-être ailleurs puisque Guy Novès a déjà signifié au terme de la soirée que "tous les joueurs ont marqué des points."

Facebook Retrouvez la communauté Europe1 Sports sur sa page Facebook.France-Nouvelle-Zélande: Il n'y a pas eu de miracle, les All Blacks…

//sas_manager.render(98); //sas_manager.render(1972); A voir aussimode le profil de l’ailier « poids plume » [1,71 m et 80 kg, tout est relatif] à une époque où ces finisseurs sont souvent bodybuildés. Son premier essai à la 16e minute de jeu est venu conclure une belle action collective menée par Camille Chat, François Trinh-Duc et Scott Spedding. Sur le second, Lacroix a fait preuve de malice et d’à-propos pour intercepter le ballon sur ses 22 mètres avant de conclure victorieusement cette longue course grâce à sa vitesse (28e).

G. L. : L’équipe n’a rien lâché mentalement à ce moment-là, c’est très positif. Nous avions envie de faire quelque chose. On n’en est pas passé loin… Malgré notre envie, malgré notre défense, il faut être beaucoup plus précis techniquement pour rivaliser face à cette équipe.

Newsletter Sports Inscrivez-vous et ne ratez plus rien de l’actu sportive !

Posted in Uncategorized
Bookmark the permalink.