France – Nouvelle-Zélande : pourquoi le match est diffusé sur TMC

France - Nouvelle-Zélande : pourquoi le match est diffusé sur TMC

Guy Novès : «Admiratif de leur engagement»

 A lire également  Hugo, le bricolo devenu meilleur apprenti de France 2 mn de lecture

Les villes les plus consultées

Pourtant, l’infériorité numérique des Néo-Zélandais, réduits à quatorze suite au carton jaune de Jack Goodhue pour un plaquage sans ballon sur Henry Chavancy (69e), va permettre, dans le sillage du Parisien Sekou Macalou très en jambes, au Racingman de ramener son équipe à un essai transformé des visiteurs (23-28, 73e). En vain. Ces Bleus plein de cœur n’ont pas grand-chose à se reprocher, au regard de leur préparation express, mais c’est bien une treizième défaite en vingt matches qui vient sanctionner l’ère Novès, avant les retrrouvailles avec les Springboks samedi, au Stade de France (20h45).     

T rois jours après leur premier affrontement, Français et Néo-Zélandais se retrouvaient ce mardi 14 novembre au soir, à Lyon, pour une deuxième rencontre aux allures de test “bis”, non officiel. La jeune garde des Français s’est inclinée sur le fil (23-28). 

Rugby. XV de France : Guy Novès a « vu une équipe »

Rugby. XV de France : Guy Novès a « vu une équipe »
En quoi ce match va vous servir pour préparer la réception de l’Afrique du sud, samedi ?déjà battu par les All Blacks samedi (18-38), s’est de nouveau incliné face à la Nouvelle-Zélande, mais d’une courte tête (23-28), mardi à Lyon dans une rencontre entre équipes réserve qui n’avait pas valeur de test-match.

France-Nouvelle-Zélande : Coups de coeur/griffes de notre envoyé spécial

Tweeter Partager Email Le 3e essai français, signé Henry Chavancy, ne permettra aux Bleus que de venir mourir sur les talons des joueurs néo-zélandais. (Reuters) Compte-rendu Par Sylvain Labbe Publié le 14 novembre 2017 à 20h50 Mis à jour le 14 novembre 2017 à 21h18 Malgré la défaite (23-28) concédée mardi, à Lyon, devant une affluence record, l’équipe de France-bis est tombée les armes à la main face aux doublures néo-zélandaises. Guy Novès n’en concède pas moins un 13e revers en 20 matches sous son mandat.   

La semaine décisive pour les Bleus

+ accès intégral aux contenusDanty-Chavancy, la fusion effectiveJacky Lorenzetti et Thomas Savare en rêvaient, Guy Novès l’a fait. Associer au centre le Parisien Jonathan Danty et le Racingman Henry Chavancy. La fusion enfin faite ! Pour un résultat, sous le maillot bleu, plus que satisfaisant puisque les deux trois-quarts centre ont composé mardi une paire puncheuse en attaque et solide en défense. Rivaux en club et unis en sélection. Comme quoi cette équipe de France B, improbable sur le papier, a su renverser pas mal d’idées reçues. Dommage que cette association ne soit pas comptabilisée dans les archives. A moins qu’on la retrouve prochainement avec le «grand» XV de France !Toutes les annonces immobilières de Toulouse Achat de maison Achat d’appartement Location maison Location appartement   if ((!isMobile() && $(“#pub_dfp_droite_basse_mobile”).hasClass(‘not-mobile’)) || (isMobile() && $(“#pub_dfp_droite_basse_mobile”).hasClass(‘mobile-only’))) { googletag.cmd.push(function() {googletag.display(“pub_dfp_droite_basse_mobile”);}); } $(function(){ $(‘#notes_send_alert’).on(‘click’, function(){ var send = true; if($(‘#notes_motif option:selected’).val() == ”) { send = false; $(‘#alertes_infos div.error-message’).show(); } if(send) { var motif = $(‘#notes_motif option:selected’).val(); $(‘#alertes_infos div.error-message’).hide(); if($(‘#notes_descriptif’).val() != “”) { motif += ‘ – ‘ +$(‘#notes_descriptif’).val(); } $(“#submit-avis-loader-alert”).show(); window.parent.$.fancybox.close(); $.getJSON(‘/ajax/alerter/?id=’ + $(‘#notes_id’).val() + ‘&motif=’ + motif.substring(0,200), function(data) { $(‘#notify-‘ + $(‘#notes_id’).val()).text(data[‘message’]); $(‘#notify-‘ + $(‘#notes_id’).val()).dialog({ modal: true, buttons: { Ok: function() { $( this ).dialog( “close” ); } } }); } ); } }); }); function alerte_notes(notes_id) { $(‘#notes_id’).val(notes_id); $(‘#notes_motif’).val(”); $(‘#notes_descriptif’).val(”); $(‘#alertes_infos div.error-message’).hide(); $(“#submit-avis-loader-alert”).hide(); } Motif d’alerte Vous devez sélectionner le motif de votre alerte. Motif Choisissez le motif de votre alerte Diffamation/insultes Incitation à la haine raciale Atteinte à la vie privée AutresAprès la défaite des Bleus contre les Blacks samedi au Stade de France, le XV de France, largement remaniée, s'est une nouvelle fois inclinée face à la Nouvelle-Zélande (23-28).Remplaçants : Aumua, Moli, Tu’ungafasi, S. Barrett, A. Ioane, D. Hunt, Drummond, Mo’unga
Remplaçants : Tolofua, Boughanmi, Pointud, Le Devedec, Sanconnie, Machenaud, Plisson, Rattez

D’autant plus qu’ils n’ont eu que trois jours et deux véritables entraînements pour préparer, sans le sélectionneur Guy Novès et ses deux principaux adjoints (Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois), cette rencontre imposée au staff par la direction fédérale. Et alors que leurs coéquipiers, samedi, avaient perdu toute chance de victoire au repos (5-31), eux étaient, dans un Parc OL plein et au soutien bruyant, en tête à la mi-temps (15-14). A l’issue d’une première période où ils ont livré un combat acharné. Pour revenir au score à deux reprises, après les essais de Liam Squire (11) et Matt Duffie (26), par deux essais de l’ailier de poche rochelais Gabriel Lacroix. Le premier (16) après une belle action où Camille Chat, François Trinh-Duc puis Scott Spedding ont effectué des passes dans le bon tempo.Lacroix et Macalou gagnent des pointsCette opposition face aux Blacks de Whitelock et Savea a surtout permis de voir les «novices» à l’oeuvre. Comme Marco Tauleigne (troisième-ligne aile), les piliers Malik Hamadache et Dany Priso, Yann Lesgourgues à la mêlée et Gabriel Lacroix. Séduisant avec son club, le trois-quarts aile l’a également été avec le maillot tricolore, en inscrivant un doublé en première période. D’abord sur une action construite et collective, bien servi par Spedding sur son côté droit (16e), ensuite en interceptant une passe de Laumape et concluant au bout d’une course de 80 mètres (28e). Le Rochelais, décisif en attaque, a également été présent en défense, à l’image d’un plaquage sur Squire à cinq mètres de la ligne d’en-but (50e). Aux yeux de Novès, il a sûrement gagné des points, tout comme Sekou Macalou (22 ans). Le Parisien a été percutant, omniprésent et à l’origine du troisième et dernier essai français – après une chevauchée au long cours – signé Chavancy (73e). 

Rugby à XV : pas de revanche pour des Bleus bis valeureux face aux blacks

Rugby à XV : pas de revanche pour des Bleus bis valeureux face aux blacks

Ceux du premier test à Paris, absents ce mardi à Lyon, ont-ils aussi des leçons à retenir ?Après la défaite avec les honneurs de l’équipe de France B contre la Nouvelle-Zélande, (23-28), retrouvez ce qui a retenu l’attention de notre envoyé spécial à Lyon.

Du spectacle, des essais … mais les Blacks battent (encore) la France

Son remplaçant, Jules Plisson, ne sera en revanche sans doute pas revenu en grâce aux yeux de Novès: il a ainsi manqué la transformation, abordable, de l’essai de Chavancy, qui aurait mis le XV de France à une pénalité de la gagne (et non un essai). Le Parisien s’est aussi inutilement débarassé au pied d’un ballon dans un temps fort tricolore en cette fin de match haletante, qui aura donc vu les Bleus échouer d’une courte tête après un ballon “gratté” par les Néo-Zélandais devant leur ligne. Mais si l’objectif de remporter trois des quatre matches de novembre (l’Afrique du Sud suivra samedi, puis le Japon le 25 novembre) fixé par Laporte ne sera pas atteint, ces Bleus-là auront donné du baume au coeur du public français. Et quelques raisons de croire en l’avenir. Les All Blacks de Matt Duffie ont inscrit quatre essais face aux Bleus. | ReutersA la conclusion du premier essai néo-zélandais après une longue séquence de jeu (11e) puis au relais lors du second (24e), Liam Squire a été de tous les bons coups des All Blacks durant le premier acte. Agressif défensivement comme à l’accoutumée, le troisième ligne aura continué d’être aussi précieux en seconde mi-temps.

Sur le plan mental, ce match peut-il vous servir pour samedi ?

Ailleurs sur le Web Vidéos à ne pas manquerVidéo – Mannix : “Physiquement, l’équipe de France était un peu juste…”

Un France-Nouvelle-Zélande en forme de test qui ne compte pas pour une sélection

Ok Sites Ouest-France Newsletter et alertes Ouest-France Auto Ouest-France Immo Ouest-France Emploi Comparateur Assurances Ouest-France Solidarité Infolocale Codes Promo Codes Promo Cdiscount Codes Promo Asos Album photos Incubateur OFF7 Sites du groupe 20 Minutes Courrier de l’Ouest Presse Océan Le Maine-libre Publihebdos Actu.fr La Presse de la Manche Voiles et voiliers Chasse-Marée Le Marin Édilarge Autres sites du groupe Services Ouest-France Contactez-nous Recrutement Abonnez-vous Mon abonnement Archives du site Bilan gaz à effet de serre Les applications mobiles Ouest-France disponibles en téléchargement

Ces Bleus n’ont donc pas changé depuis l’été dernier. Toujours cette grande débauche d’énergie pour inscrire un essai quand les grandes équipes comme les All Blacks peuvent marquer en moins de trois temps de jeu comme sur le dernier essai avant la pause, parti d’un en-avant de Ducuing sur un ballon haut. Quand certaines équipes dépensent une énergie incroyable pour marquer un essai, eux savent foudroyer leurs adversaires en moins de temps qu’il ne le faut pour l’écrire.En tête à la mi-temps. Les Bleus ont cette fois-ci bien mieux entamé la rencontre, malgré la sortie prématurée de Tauleigne, victime d’un plaquage dangereux de Tuipolotu. Ils terminent la première période en tête (15-14) grâce aux deux essais du Rochelais Gabriel Lacroix, dont un rush de 70 mètres après une interception.Saison 2017 Accueil Calendrier F1 Résultats F1 Classement pilotes Classement écuries Pilotes F1 Écuries Circuits Saison 2016 Accueil Saison 2015 Accueil Saison 2014 Accueil Saison 2013 Accueil Saison 2012 Accueil Palmarès Accueil Prochain Grand Prix GP d’Abu Dhabi du 24 au 26 novembre Accueil Saison 2017 Saison 2016 Saison 2015 Saison 2014 Saison 2013 Saison 2012 Palmarès À la une Ocon poussé hors piste par Grosjean à Interlagos (vidéo) Esteban Ocon a dû jeter l’éponge à Interlagos ce dimanche, poussé à son premier abandon de la sa…

Les hommes en noir étaient les premiers à dégainer grâce à Squire qui aplatissait en bout de ligne un contre après une perte de balle de Danty (0-7, 11e). Mais les Tricolores ripostaient sans laisser le doute s’installer. Une passe sur un pas de Trinh-Duc, un relais de Spedding et la vitesse de pointe de Lacroix remettaient les deux équipes à égalité (7-7, 16e). Avec un collectif toujours aussi bien huilé mais sans les inspirations de ses meilleures individualités, les Blacks paraissaient beaucoup plus prenables.

D’autant plus qu’ils n’ont eu que trois jours et deux véritables entraînements pour préparer, sans le sélectionneur Guy Novès et ses deux principaux adjoints (Yannick Bru et Jean-Frédéric Dubois), cette rencontre imposée au staff par la direction fédérale. Et alors que leurs coéquipiers, samedi, avaient perdu toute chance de victoire au repos (5-31), eux étaient, dans un Parc OL plein et au soutien bruyant, en tête à la mi-temps (15-14). A l’issue d’une première période où ils ont livré un combat acharné. Pour revenir au score à deux reprises, après les essais de Liam Squire (11) et Matt Duffie (26), par deux essais de l’ailier de poche rochelais Gabriel Lacroix. Le premier (16) après une belle action où Camille Chat,  François Trinh-Duc puis Scott Spedding ont effectué des passes dans le bon tempo. Le second, en revanche, Lacroix est allé se le chercher tout seul, au bout d’une course de 80 mètres après avoir intercepté une passe de Ngani Laumape (28).

World Tour Accueil Résultats Équipes Palmarès Tour de France Accueil Direct Général Étapes Parcours Participants Palmarès Tour de France 2016 Tour d’Italie Accueil Résultats Palmarès Tour d’Italie 2016 Tour d’Espagne Accueil Résultats Palmarès Accueil World Tour Tour de France Tour d’Italie Tour d’Espagne À la une Cancellara veut faire interdire le livre qui l’accuse Dans son autobiographie, l’ancien coureur américain Phillip Gaimon accuse Fabian Cancellara d’av…

Bourse, le CAC 40 et le cours des devises avec Boursier.com, le foot, la Ligue 1, le PSG, l’ OM, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi avec football.fr.

Enfin du jeu !Ce match décidé au dernier moment pour remplir les caisses de la FFR avait été décrié de toutes parts. Peu d’intérêt sportif, pas de sélection internationale pour les joueurs concernés, juste un moyen de remplir les caisses de la Fédération. Au final, ça a été l’un des matches les plus enthousiasmants de ces dernières années ! Du jeu, des essais à la pelle, des Bleus combattifs et offensifs… L’équipe réserve, mélange d’anciens revanchards et de jeunes prometteurs, a proposé un rugby que l’on n’avait plus vu depuis belle lurette. Et si on ne disputait que des matches sans enjeux ?  Journal d’information en ligne, Le Monde.fr offre à ses visiteurs un panorama complet de l’actualité. Découvrez chaque jour toute l’info en direct (de la politique à l’économie en passant par le sport et la météo) sur Le Monde.fr, le site de news leader de la presse française en ligne.

Rugby : la "réserve" des Bleus s'incline de peu face à celle des All Blacks

Guy Novès : «Admiratif de leur engagement»

Guy Novès : «Admiratif de leur engagement»
Qu’est-ce qui l’emporte : la déception d’être passé proche de la victoire, sans réussir, ou la satisfaction d’avoir fait jeu égal ?

Rugby : la joie mesurée de Malik Hamadache

(verite, ) Une fois c’est la faute à Noves ,ensuite c’est Laporte !on en finit plus de trouver des responsables alors qu’il est urgent de développer donc d’aider les clubs de formation pour avoir un réservoir de jeunes pousses ….Ce que les Blacks font depuis toujours .

Au micro de BeIN Sports, l’auteur d’un doublé a mis en avant la solidité des siens, plus que sa performance individuelle : “C’est surtout notre défense qui nous a permis de rester dans le match.” Parmi les satisfactions, côté bleu, Sekou Macalou a également fait très forte impression.
L’essai de l’espoir, qui a permis aux Bleus, après un gros passage à vide en début de seconde période, sanctionné par deux essais (52 et 58, 15-28), de croire au premier succès face aux Néo-Zélandais depuis 2009 (onze défaites de suite), le premier en France depuis 2000. Peuvent également être soulignées les performances du talonneur Camille Chat, ou de deux cadres rétrogradés par l’encadrement: le deuxième ligne Yoann Maestri, capitaine d’un soir à la pointe du combat, et l’ouvreur François Trinh-Duc. Son remplaçant, Jules Plisson, ne sera en revanche sans doute pas revenu en grâce aux yeux de Novès: il a ainsi manqué la transformation, abordable, de l’essai de Chavancy, qui aurait mis le XV de France à une pénalité du match nul (et non un essai de la gagne). Le Parisien s’est aussi inutilement débarassé au pied d’un ballon dans un temps fort tricolore en cette fin de match haletante, qui aura donc vu les Bleus échouer d’une courte tête après un ballon “gratté” par les Néo-Zélandais devant leur ligne. Mais si l’objectif de remporter trois des quatre matches de novembre (l’Afrique du Sud suivra samedi, puis le Japon le 25 novembre) fixé par Laporte ne sera pas atteint, ces Bleus-là auront donné du baume au coeur du public français. Et quelques raisons de croire en l’avenir.A VENIR : Début du direct : 14/11/2017 à 18:16

XV de France : Les Blacks sont en difficulté au retour des vestiaires

Camille Chat (talonneur de l’équipe de France) : « On est très contents de ce qu’on a fait mais c’est quand même dommage. On fait une bonne première mi-temps. En seconde période, on fait dix minutes un peu moyennes, on ne fait que défendre, on a pris deux essais mais on a quand même le mental pour remarquer derrière. On était à 2-3 détails de gagner le match. On a passé trois jours ensemble, il y a 2-3 détails qu’on n’a pas pu bien régler, mais on a quand même fait un bon match. On ne passe pas loin d’un résultat, on a encore perdu malheureusement mais on peut être fiers de nous. »

Les sites du groupe Télégramme : Groupe Télégramme | Le Télégramme | Bretagne.com | RegionsJob | MaFormation | Cadreo | Hellowork | Viamédia | Bretagne – marchespublics | Regions – annonceslegales | Haute Route | Ocsport | Extreme Sailing Series | Mer et Marine | Pen Duick | Route du Rhum | Sept Jours à Brest | Tebeo | Tebesud

XV de France : Nouvelle défaite française contre la Nouvelle-ZélandeXV de France : Nouvelle défaite française contre la Nouvelle-Zélande Le XV de France s’est de nouveau inclin

Posted in Uncategorized
Bookmark the permalink.