JO 2018-Une journée en bleu : la revanche du biathlon français

JO 2018-Une journée en bleu : la revanche du biathlon français

JO 2018 – Biathlon : Fourcade laisse éclater sa joie après sa médaille d’or !

nIl l’a fait: Martin Fourcade est entré lundi dans les annales du sport français en se parant d’or pour la 3e fois de sa carrière aux Jeux olympiques d’hiver, égalant le record du légendaire Jean-Claude Killy, à l’issue d’une magnifique soirée pour le biathlon français également marquée par le bronze d’Anaïs Bescond.

Au lendemain de son gros flop sur le sprint (8e), Fourcade était dos au mur mais il a réagi de manière magistrale pour prouver qu’il était bel et bien un champion d’exception et offrir le 2e succès aux JO-2018 à la délégation tricolore après celui de Perrine Laffont en ski de bosses. Quatre ans après les deux titres glanés à Sotchi, il se fraye à 29 ans une place de choix parmi les géants du sport français et répare l’anomalie de dimanche.

Il ne pouvait en être autrement, tant le sextuple tenant de la Coupe du monde écrase sa discipline et martyrise ses adversaires depuis six ans. Fourcade ajoute ainsi une ligne de plus à son incomparable palmarès, qui compte notamment 11 sacres mondiaux, et parle désormais d’égal à égal avec le héros des Jeux de 1968 à Grenoble.

Et dire qu’il lui reste encore 4 courses à disputer d’ici le terme de la quinzaine olympique (Individuel, mass start, relais, relais mixte). Autant d’occasions d’effacer définitivement le record de Killy et de renforcer sa position de plus grand biathlète de tous les temps aux côtés du mythique Norvégien Ole Einar Bjoerndalen.

Il ne faut pas énerver Martin Fourcade. Après son flop de la veille, le porte-drapeau de la “Team France” avait une faim de loup et voulait montrer à tout le monde qui était le patron. Exactement comme en 2014, quand il avait débuté les JO avec une piètre 6e place au sprint. Parti en 8e position, il a commencé timidement avec une faute à son premier tir couché mais il a ensuite fait très mal sur les skis pour revenir sur le groupe de tête juste avant le 3e passage au pas de tir.

Lui qui excelle dans la position du chasseur a surtout retrouvé comme par enchantement sa précision chirurgicale à la carabine (1 erreur au total) après ses gros ratés de la veille (3) et personne n’a été en mesure de le suivre. Le reste de la course n’a plus été qu’une formalité pour le Pyrénéen, qui a pu serrer le point comme il sait si bien le faire après un ultime 5/5 au tir pour devancer à l’arrivée le Suédois Sebastian Samuelsson et l’Allemand Benedikt Doll.

® 2017 Actu.actu.fr est détenu et coexploité par Publihebdos et ses filiales. Hébergement dédié : Group-dis
JO 2018 - Biathlon : Fourcade laisse éclater sa joie après sa médaille d'or !

JO 2018 – Biathlon : Fourcade laisse éclater sa joie après sa médaille d’or !

La Marseillaise a pu alors retentir en tribunes en l’honneur de celui qui est plus que jamais l’une des stars incontestables du sport français.

JO 2018. L’épreuve de biathlon féminin est reportée à jeudi 15 février

“Aujourd’hui, je suis très heureux, a savouré le désormais triple champion olympique. Il y a quatre ans, c’était le bouchon de champagne qui sautait. L’émotion n’est pas moins forte, c’est la folie quand je vois tout le monde en tribunes. Avant de penser au titre, je pensais avant tout à faire une médaille. J’avais dit que j’aurais du mal à être déçu avec 5 médailles d’argent. Aujourd’hui, il y a ce titre, qui va rendre beaucoup plus facile la suite.”

“Tout le monde l’attendait. Il faut se rendre compte du poids sur ses épaules, c’est énorme”, rappelle Simon Fourcade venu assister au sacre de son frère dans les tribunes. Une émotion partagée à 10 000 km de là, en Isère, chez son père, qui a vécu l’exploit en direct. Même fierté à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales), où dans on ancien lycée, Martin Fourcade est vénéré. Avec ce 3e titre olympique, il rejoint dans la légende Jean-Claude-Killy, triple médaillé d’or en ski alpin. Martin Fourcade a encore quatre courses à disputer. Prochaine épreuve jeudi.

JO 2018 : 50 ans après, Fourcade rejoint la légende Killy

Avant le record du roi Fourcade, Anaïs Bescond avait su donner le ton en ramenant le bronze de la poursuite dames, gagnée par l’Allemande Laura Dahlmeier, titrée pour la deuxième fois en deux jours et véritable reine des épreuves de biathlon à Pyeongchang.

Après l’or, Fourcade a «encore des ambitions»

Personne n’avait vu venir la Normande de 30 ans, mais contre toute attente, “Nanasse” est parvenue à déjouer tous les pronostics. Bescond qui a découvert le biathlon à la faveur d’un déménagement familial dans le Jura quand elle était jeune, avait tourné autour du podium aux Jeux de Sotchi en 2014 avec deux 5e places (Individuel, sprint). Elle a enfin réussi son coup, terminant même sur les talons de la Slovaque Anastasiya Kuzmina, médaillée d’argent.

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.
JO 2018 : des audiences en or grâce à Martin Fourcade

JO 2018 : des audiences en or grâce à Martin Fourcade

Celle qui fait figure d’ancienne chez les Bleues avec Marie Dorin était plutôt destinée à briller en relais, spécialité où elle a obtenu la plupart de ses meilleurs résultats aux Mondiaux (quatre 2e places en relais, une médaille d’or et d’argent en relais mixte) mais elle a su saisir sa chance pour s’octroyer enfin sa part de lumière personnelle après 11 années de présence sur le circuit. Fourcade+Bescond: le biathlon français n’oubliera pas de sitôt cette nuit magique.

Le voici désormais l’égal de Killy, héros des JO de Grenoble 1968, qui, avec son triplé en ski alpin (descente, slalom et slalom géant), attendait depuis un demi-siècle qu’un autre Français veuille bien compiler l’or comme lui. Champion olympique de poursuite et de l’Individuelle à Sotchi en 2014, Fourcade a donc réussi son pari à la deuxième course de Pyeongchang-2018. Le porte-drapeau de la délégation française compte désormais cinq médailles olympiques, puisqu’il a également conquis l’argent sur la mass-start des JO-2010 (Vancouver) et des JO-2014.
Anaïs Bescond atteinte d'une sinusite

Anaïs Bescond atteinte d’une sinusite

Jeux olympiques d’hiver. Cette fois, Fourcade était à l’or… et encore dans le mille

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Anaïs Bescond atteinte d'une sinusite

Anaïs Bescond atteinte d’une sinusite

Un haut responsable du ministère irakien de l’Intérieur a affirmé que le chef du groupe État Islamique (EI) était vivant…

Fourcade, décevant 8e dimanche en sprint, a pris une éclatante revanche en écrasant la poursuite pour offrir à la France sa 3e médaille des JO-2018 après l’or de Perrine Laffont en bosses dimanche et le bronze d’Anaïs Bescond, également en biathlon. Fourcade a devancé la surprise suédoise Sebastian Samuelsson, en argent, et l’Allemand Benedikt Doll, en bronze. Le Français, jamais aussi fort qu’après avoir connu une déception, n’a pas laissé passer l’occasion d’ajouter une nouvelle ligne à son immense palmarès.

Anaïs Bescond atteinte d'une sinusite

Anaïs Bescond atteinte d’une sinusite

Les statues en bronze de chevaux cabrés ornent le hall d’entrée, des clients occidentaux se pressent autour d’un buffet…

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

Photos : Martin Fourcade, Alexis Pinturault, Anaïs Bescond… Ces Français qui brillent aux JO

Son sourire était-il une promesse ou juste une opération de charme de la froide dictature nord-coréenne? Nombre de…

L’aéroport de Londres-City, le plus proche du centre de la capitale britannique, était fermé lundi à la suite de la…

Le président du Comité international olympique, Thomas Bach, se rendra en Corée du Nord après les Jeux olympiques qui se…

JO 2018 – Martin Fourcade : \”J’étais venu chercher un titre, le reste ce sera du bonus\”

Suspectée d’avoir touché sans raison un salaire d’orthophoniste à l’hôpital, de 2013 à avril…

JO 2018: Câlins, réseaux sociaux, tir debout… Les trois clés de la poursuite en or de Martin Fourcade

Le tournage de la saison 2 de la série Guyane de Canal + a débuté en novembre dernier et devrait se…

Le corps de Guillaume Alnis, disparu tragiquement samedi dans le Montsinéry, derrière Soula II, est…

Nouvoo.fr : Bons plans en Guyane – Trouvez les meilleurs produits et services que vous recherchez au meilleur prix

Aveugles et mal-voyants : découvrez le France-Guynae en “journal parlé” avec la solution Vocale Presse

ActuLegales.fr : retrouvez également les annonces légales du journal sur Actulégales

Le champion olympique a permis à France Télévisions de réaliser un joli score.

Les médaillés français font les beaux jours de France Télévisions qui diffuse en exclusivité les Jeux olympiques. Le service public enchaîne, en effet, les belles performances depuis le début de la compétition à Pyeongchang en Corée du Sud. Celles-ci sont évidemment intimement liées à la réussite des athlètes français. Si le décalage horaire n’est pas franchement favorable pour réaliser de bons scores (le ski alpin, le snowboard et le patinage notamment sont diffusés la nuit), certaines disciplines où les tricolores sont amenés à briller sont heureusement programmées à des horaires plus cléments.

C’est le cas du ski de fond mais aussi du biathlon, dont les compétitions sont diffusées en fin de matinée. Lundi 12 février, Martin Fourcade a justement brillé dans cette discipline en devenant champion olympique de poursuite. La victoire du Français, qui glanait alors sa troisième médaille d’or personnelle, a été suivie par 3,6 millions de téléspectateurs sur France 3. La compétition, en elle-même, a enregistré une moyenne de 3,1 millions de fans. Une belle audience qui a ensuite créé une émulation pour France 2. La chaîne, qui a pris le relais de la diffusion des compétitions olympiques, a, en effet, été leader l’après-midi entier – toutes chaînes confondues – avec 19,4% de part d’audience.

Ce mardi matin 13 février, les skieurs français Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet ont décroché, respectivement, les médailles d’argent et de bronze dans l’épreuve du combiné. Deux belles réussites pour le ski hexagonal mais aussi pour France Télévisions qui devrait, une fois de plus, voir grimper ses audiences. Sans compter la compétition de bobsleigh à deux, diffusée dimanche à midi sur France 2, commentée par son Altesse Sérénissime le Prince Albert de Monaco…

Posted in Uncategorized
Bookmark the permalink.