Tête-à-tête Trump-Macron samedi à Paris

Tête-à-tête Trump-Macron samedi à Paris

La décision “inacceptable” de la Maison Blanche

Pour continuer sur notre site, nous devons donc demander votre permission pour vous offrir une expérience de navigation optimale. Cliquez donc sur Continuer vers le site.

Des statistiques sont générées à partir des informations que nous collectons ainsi. Ces statistiques nous donnent une idée de la fréquence des visites sur notre site, des pages sur lesquelles les visiteurs passent le plus de temps, etc. Cela nous permet de rendre la structure, la navigation et le contenu du site aussi convivial que possible pour vous. Les statistiques et autres rapports ne renvoient pas à des individus.

On cherche vainement la vague bleue que les médias annoncent toujours et qui jamais ne déferle. Ce mercredi, quelquun a volé aux Démocrates la revanche attendue depuis deux ans. Qui sait peut-être encore un coup des Russes décidément très fourbes ? Il faut alerter le procureur Muller, lui dire quils ont recommencé ! Ceux qui prophétisaient un raz de marée démocrate au vu des files délecteurs, CNN a la veille du scrutin qui prédisait leffondrement de la popularité du Président, ceux qui caressent depuis deux ans lidée quune procédure dempêchement va enfin chasser ce président insupportable, ce qui ne risque plus darriver avec un sénat entièrement à sa main. Tous ceux-là se sont trompés.

Pas de vague anti-Trump : les journalistes américains nont rien vu venir

Notre objectif est doffrir aux visiteurs de notre site des informations aussi pertinentes que possible pour eux. Cest pourquoi nous essayons, autant que possible, dadapter notre site à chaque visiteur. Nous faisons cela non seulement à travers le contenu de notre site web, mais aussi à travers les publicités affichées.

Afin de montrer ces publicités personnalisées, nous essayons davoir une idée de vos intérêts probables en fonction des sites que vous visitez sur Internet. Sur la base de ces intérêts, nous adaptons le contenu sur notre site web aux différents groupes de clients. Par exemple, en fonction de vos habitudes de navigation sur Internet, vous pouvez être inclus dans une certaine catégorie, telle que homme, groupe dâge 30 à 45 ans, marié avec enfants, sintéresse au football . Bien évidemment, ce groupe verra dautres publicités que le segment femme, groupe dâge 20 à 30 ans, célibataire et aime voyager .

Le journaliste posait alors une question corrosive à Trump, sur son clip de campagne, qui comparait les migrants dAmérique centrale en route vers les Etats-Unis à une “invasion”. “Cette caravane [de migrants] nétait pas une invasion, cest un groupe de migrants qui arrive dAmérique centrale pour franchir la frontière américaine”, défend le reporter. Cest alors que Trump sort de ses gonds, sans transition, répliquant : Vous devriez me laisser diriger le pays et vous occuper de CNN. Comme il la déjà fait pour le New York Times, Trump a de plus moqué les “audiences” de la chaîne.

Le responsable du traitement des données personnelles est, selon le site web que vous visitez, lune des entités suivantes faisant partie du groupe de sociétés belge De Persgroep NV:

Contenant visiblement avec beaucoup de mal sa colère, Trump a ensuite intimé au journaliste de se taire et de rendre le micro, en répétant plusieurs fois : “Cest assez ! Cela suffit !”, comme un prince capricieux et vexé. Le journaliste a résisté, en posant une autre question volontairement provocante : “Au sujet de lenquête russe…” Il na pas eu le temps de finir, car une employée de la Maison Blanche lui a saisi son micro.

Vous pouvez accepter lutilisation proposée en cliquant sur Continuer vers le site ci-dessous.

Vous verrez des publicités, mais elles ne sont pas adaptées à votre profil, elles ne seront donc pas toujours pertinentes et se répèteront aussi plus régulièrement.

Vous continuerez à recevoir des publicités générales adaptées au contenu de la page visitée. Par exemple sur nos pages sportives, vous rencontrerez surtout des publicités liées au sport.

Nouvelle violente passe darmes entre Trump et la presse : “Ça suffit, rendez le micro”

Accès complet au site web, partage facile avec votre réseau et des publicités personnalisées avec un minimum de répétition.

Si le journaliste a finalement rendu le micro, la Maison Blanche a décidé dans la foulée de suspendre son accréditation. “Le président Trump croit en une presse libre […] Nous ne tolérerons cependant jamais quun reporter pose sa main sur une jeune femme essayant simplement de faire son travail de stagiaire à la Maison Blanche”, a tweeté Sarah Sanders, la porte-parole de lexécutif américain. 

La Fédération internationale des journalistes proteste contre Donald Trump

Le président américain Donald Trump rencontrera son homologue français Emmanuel Macron samedi à Paris en marge des commémorations du Centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, a annoncé mercredi la Maison-Blanche. La “situation en Syrie et la menace posée par lIran”, figureront en bonne place au menu des discussions entre les deux hommes, a précisé un responsable de lexécutif sous couvert danonymat.

Le journaliste qui a succédé à Jim Acosta au micro lors de la conférence a pris la défense de son confrère, le saluant comme un “reporter scrupuleux”. “Je ne suis pas un de vos grands fans pour être honnête”, a rétorqué Donald Trump, et “vous nêtes pas le meilleur”. Il a également fait taire une autre journaliste de CNN, April Ryan, qui tentait de lui poser une question sans avoir le micro.

Ce tête-à-tête sera lunique rencontre bilatérale de Donald Trump au cours de son séjour parisien, a précisé ce responsable. Un certain flou entoure une éventuel échange entre le locataire de la Maison-Blanche et le président russe Vladimir Poutine, le Kremlin ayant évoqué une possible brève rencontre entre les deux hommes.

La Maison Blanche a annoncé mercredi suspendre, “jusquà nouvel ordre”, son accréditation à un journaliste de CNN. La décision est intervenue quelques heures après des échanges houleux avec Donald Trump lors dune conférence de presse organisée après les résultats en demi-teinte des élections de mi-mandat.

Suite à un accrochage avec Trump, un journaliste de CNN se voit retirer de son accréditation

La dernière rencontre remonte à fin septembre. Donald Trump, qui sera accompagné de sa femme Melania, participera dimanche à une cérémonie sous lArc de Triomphe, en présence dau moins 60 chefs dEtat, au cours de laquelle Emmanuel Macron prendra la parole. Sa participation “mettra en lumière les sacrifices faits par les Américains, pas seulement lors de la Première guerre mondiale, mais au cours du siècle écoulé, au nom de la liberté”, selon les termes de la Maison-Blanche.

Le 45e président des Etats-Unis a de très mauvaises relations avec une partie de la presse américaine, dont CNN et les grands réseaux CBS, ABC et NBC, ainsi que les quotidiens New York Times et Washington Post. Il accuse régulièrement ceux qu’il qualifie de  médias Fake News  d’être les  ennemis du peuple  instillant la division dans la population.

Au cours du week-end, Donald Trump se rendra par ailleurs au cimetière américain du Bois Belleau, dans le département de lAisne, ainsi quau cimetière américain de Suresnes, en banlieue parisienne. La dernière rencontre entre Donald Trump et Emmanuel Macron remonte à fin septembre à New York, en marge de lassemblée générale de lONU.

La semaine dernière, il avait accusé les médias  Fake News  d’engendrer la  violence  aux Etats-Unis après la pire tuerie antisémite jamais perpétrée dans le pays, dans une synagogue de Pittsburgh, et l’envoi de colis piégés à des personnalités et institutions, dont CNN, opposées au président.