Travaux à Paris : Griveaux à courte vue – Libération

Travaux à Paris : Griveaux à courte vue - Libération

Municipales: Benjamin Griveaux propose de suspendre les travaux à Paris jusquà fin 2020

Qui dit élections, dit programme et surtout promesses de campagne. Lancé dans les hostilités à la prise de la Mairie de Paris, le candidat LREM  Benjamin Griveaux a livré quelques-unes de ses propositions pour réformer la capitale, faisant fi de la dissidence de Cédric Villani.

Lélu marcheur sengage, sil est élu, à  suspendre tous les travaux jusquà fin 2020  à Paris, dans un entretien mardi au quotidien Le Parisien. Le nombre de chantiers dans la capitale est devenu un véritable thème de campagne et de crispation à quelques mois des municipales de 2020​ à Paris.

“Jaimerais quon torde le cou à une excuse: on dit que seulement 7% des travaux sont le fait de la Ville de Paris. Cest vrai, mais je vous donne un scoop: 100 % des travaux ont été autorisés par la maire de Paris!”, a voulu rappeler le candidat. “Les Parisiens en ont assez et je fais donc une proposition simple: si je suis élu maire de Paris, jimposerai un moratoire sur les travaux. Et le candidat de poursuivre: “je propose de suspendre les travaux jusquà fin 2020. Il ny aura plus aucun nouveau chantier, hors chantiers de sécurité.”

Benjamin Griveaux estime que  les Parisiens en ont assez .  Je fais donc une proposition simple : si je suis élu maire de Paris, jimposerai un moratoire sur les travaux , ajoute-t-il.  Il ny aura plus aucun nouveau chantier, hors chantiers de sécurité , promet lélu intronisé LREM.

Lancien porte-parole du gouvernement veut profiter de ce laps de temps pour “réunir les opérateurs de la ville, les concessionnaires, les associations de riverains, de commerçants et dhabitants afin de (…)

Le candidat de la majorité présidentielle explique quil mettra  cette période à profit pour réunir les opérateurs de la ville, les concessionnaires, les associations de riverains, de commerçants et dhabitants qui sont excédés afin de travailler plus intelligemment. Six mois de calme, les Parisiens lauront bien mérité. 

Benjamin Griveaux na pas retenu ses coups envers Anne Hidalgo. Il souligne qu on dit que seulement 7 % des travaux sont le fait de la Ville de Paris , comme le rappelle régulièrement léquipe de la maire socialiste,  je vous donne un scoop : 100 % des travaux ont été autorisés(…) Lire la suite sur 20minutes

Une critique là aussi contestée par l’équipe d’Anne Hidalgo. “A Londres, le prix du mètre carré a dépassé les 15.000 euros ; à New York, il tutoie les 17.000 euros. Toutes les métropoles mondiales sont confrontées à un renchérissement plus ou moins effréné des prix de l’immobilier, avec des conséquences importantes sur la sociologie de ces villes”, souligne l’adjoint au logement Ian Brossat dans une tribune à Libération, qui rejette tout lien entre la flambée des prix et le parc HLM. “New York possède moins de 6 % de logements sociaux”, souligne-t-il, contre 21% dans la capitale française. 

À lire aussi :VIDEO. Municipales 2020 à Paris : Qui est le candidat dissident Cédric Villani ?Municipales 2020 : Le cas Villani à Paris peut-il entraîner dautres dissidences à LREM ?Municipales 2020 à Paris : Edouard Philippe exclut dêtre candidat dans la capitale

Une sortie qui a été accueillie avec ironie dans l’actuelle majorité. “Désolé les enfants, il n’y’aura pas de fenêtres à la piscine cet hiver; monsieur Griveaux a décidé d’arrêter le chantier”, a raillé Jean-François Martins, adjoint d’Anne Hidalgo en charge des sports, du tourisme et des Jeux olympiques. 

Video: Cantine, voiture et logement… 3 mesures de Benjamin Griveaux pour Paris

Benjamin Griveaux le promet aux Parisiens. Lui, maire de la capitale, il assurera six mois de calme dans la ville. Dans un entretien au Parisien mardi 10 septembre, le candidat investi par La République en marche annonce quil veut imposer un moratoire sur les travaux et les suspendre jusquà fin 2020. Je mets cette période à profit pour réunir les opérateurs de la ville, les concessionnaires, les associations de riverains, de commerçants et dhabitants qui sont excédés afin de travailler plus intelligemment, a-t-il expliqué. Les travaux dans la capitale sont régulièrement dénoncés par les habitants, et notamment les automobilistes. Nombreux pointent du doigt le rôle dAnne Hidalgo, la maire socialiste de Paris. À commencer par Benjamin Griveaux, qui népargne pas sa – probable – future adversaire.

POLITIQUE – Alors que la mairie de Paris a engagé depuis plusieurs mois de nombreux travaux, cette thématique devient un réel enjeu de campagne dans la capitale. Le candidat investi par LREM, Benjamin Griveaux, a formulé sur ce sujet une promesse pour le moins radicale: “suspendre tous les travaux jusqu’à fin 2020”,

Benjamin Griveaux: À Paris, je veux sortir du clanisme et du dogmatisme – Regarder sur Figaro Live

Comment, si Cédric Villani creusait lécart dans les sondages, la situation pourrait-elle se dénouer ? Le candidat désigné à main levée et par acclamation par la Commission nationale dinvestiture de LREM, Benjamin Griveaux, accepterait-il de renoncer à son boulot de dans deux ans , comme le résume un conseiller du pouvoir, et de seffacer au profit de son rival ? Une chose semble certaine, le Président ne le tuera pas , assure un proche du locataire de lElysée. Emmanuel Macron, adepte du darwinisme, a une ligne de conduite depuis le début de cette affaire : que le meilleur gagne. La seule chose pour que Benjamin se retire, cest que plus personne ne le soutienne , estime un proche du chef de lEtat. Une hypothèse qui dépend donc… des sondages. Si Villani parvient à faire le trou dès le départ, la dynamique sera enclenchée, car nombreux seront ceux qui voleront au secours de la victoire. Privant progressivement le candidat officiel de ses soutiens…

EN DIRECT – Municipales à Paris : Griveaux promet de suspendre les travaux à Paris jusquen 2020 – LCI

Jaimerais quon torde le cou à une excuse: on dit que seulement 7% des travaux sont le fait de la Ville de Paris. Cest vrai, mais je vous donne un scoop: 100% des travaux ont été autorisés par la maire de Paris!, raille-t-il. Lancien porte-parole du gouvernement a également critiqué la politique du logement dAnne Hidalgo alors que les prix flambent dans la capitale, ce qui provoque le départ des classes moyennes et populaires. Je constate: on a un marché social développé, mais rien pour les classes moyennes. Il faut structurer ce marché et non pas tout mettre dans le logement social, comme la fait Anne Hidalgo par dogmatisme, a-t-il (…) Lire la suite sur Figaro.fr

Premier mouvement, le député Agir Pierre-Yves Bournazel, lui-même dans la course des municipales, a proposé lundi aux candidats de larc progressiste (Gaspard Gantzer, Benjamin Griveaux et Cédric Villani) un débat sur le fond, sur les idées . Un challenge immédiatement accepté par Benjamin Griveaux. Cédric Villani a lui sèchement repoussé la proposition. Le débat aura lieu quand toutes les candidatures seront déclarées, et en particulier quand Anne Hidalgo aura clarifié sa position, fait savoir son équipe. Nous avons proposé lorganisation dune primaire au printemps, elle nous a été refusée. Ce temps-là est désormais derrière nous. Sils veulent refaire le match, cest trop tard. Notre sujet désormais, cest Anne Hidalgo et les Parisiens.