Jai rarement connu autant de monde et dagressivité dans Paris – Libération

J\ai rarement connu autant de monde et d\agressivité dans Paris - Libération

Grève RATP, en direct : déjà plus de 250 km de bouchons cumulés sur les routes

Ce devait être une matinée de galère. Le genre de journée où l’on préfère rester au lit au moment de penser qu’il va falloir s’armer de patience pour rejoindre le travail. Et plus qu’à l’accoutumée. Car vendredi 13 septembre 2019, une grève sans précédent depuis 12 ans est menée par les agents de la RATP.

Un mouvement pour protester contre la réforme de leur régime de retraites qui a de quoi paralyser Paris : des lignes de métro entièrement fermées, d’autres partiellement ouvertes et seules deux qui circulent dans leur intégralité (Lignes 1 et 14), pendant les RER n’assure que le strict minimum aux heures de pointe (1 RER A sur 3 et 1 RER B sur 5). Bref, tout laissait croire à une fin de semaine chaotique.

Lire aussi : Grève à la RATP. Malgré des métros et les RER paralysés, une matinée moins galère que prévu

Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’en fût (presque) rien, notamment dans la Petite Couronne, principalement desservie par le RER. Mais à une heure de grande fréquentation habituelle, la gare de Nanterre-Université (Hauts-de-Seine) ne semblait pas impactée. Peu de monde sur les quais, aucun affolement devant les panneaux d’affichage indiquant pourtant des passages de trains assez espacés et, surprise, des rames qui ne débordaient pas. Il était pourtant 7h30.

Même cas de figure une demi-heure plus tard, sur le quai de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). En direction de Paris, les trains ne passaient que tous les quarts d’heure. Et pourtant, aucune inquiétude sur les visages des usagers. Si les places assises étaient toutes réquisitionnées, la foule n’était pas aussi compacte qu’elle peut l’être le matin sur la plateforme entre les portes de sorties.

#GrèveRATP #HautsDeSeibe A Rueil-Malmaison, sur le RER A, peu de monde sur le quai malgré une cadence de trains bien moindre qu’au quotidien pic.twitter.com/jx2RTKJ103

La plus grande surprise fut le calme et le nombre de passagers présents en gare de La Défense, aux alentours de 8 heures. Une affluence très faible qui (d)étonne pour une journée où une pagaille monstre était annoncée dès le petit matin. Direction Châtelet-Les Halles pour descendre au sud des Hauts-de-Seine, via un RER B dont les perturbations plus importantes que sur le RER A laissaient présager d’importantes difficultés.

#GrèveRATP #RERA. 8h20 : Gare de La Défense. Quais presque déserts, calme absolu. pic.twitter.com/qT7HwlqMmY

Le quai était rempli, certes, mais ni plus ni mois qu’en temps normal dans une gare qui permet de nombreuses correspondances. Fréquentation « classique » du train jusqu’à Bagneux (Hauts-de-Seine) , avant un retour à la capitale non moins sans difficultés. Il en a été de même notamment sur le tramway T2, moins pris d’assaut qu’en temps normal.

Lire aussi : Grève à la RATP. Du télétravail au congé forcé, comment les salariés s’organisent dans les Hauts-de-Seine

Télétravail, voiture, vélo ou jour de congé… les travailleurs ont pris leurs dispositions dès la veille pour éviter un chaos qui n’a finalement pas eu lieu dans le RER… pas plus que dans les quelque lignes de métro qui circulaient. La route a été un peu plus chargée qu’un jour classique. A contrario des rames du RER donc, dans laquelle une dame commentait : 

Je vais même arriver plus tôt que ce que j’avais prévu, et que d’habitude.

Symbole d’une heure de pointe matinale qui est finalement passée comme une lettre à La Poste.

La grève à la RATP vendredi 13 septembre 2019 – pour dénoncer la réforme des retraites – sannonce la plus suivie depuis dix ans. A partir de 5h du matin, pas moins de 10 lignes de métro seront totalement arrêtées, et les RER A et B seront très perturbés, ainsi que les bus et tramway. Suivez la situation en direct.

Conformément à ce qui était annoncé, plusieurs lignes sont désormais à larrêt : la 4, la 7, la 8 et la 9. Elles rouvriront à 17h, pour les heures de pointe. Il ny a donc plus que deux lignes de métro en circulation : la 1 et la 14. 

Les perturbations sont conformes à ce qui était annoncé. Point positif pour les usages, la saturation qui était attendue sur les lignes automatisées 1 et 14, nétait pas au rendez-vous ce matin. 

Les #syndicats envahissent le siège de la RATP près de la Gare de Lyon. Ils se disent satisfaits de la mobilisation de ce vendredi 13 septembre. Pour rappel, les #syndicats manifestent contre la réforme des #retraites.#greveRATP #métro #RER #TransportsIDF #Paris #RATP pic.twitter.com/dtW4hGTxe2

Selon France Bleu, la Fédération des associations dusagers des transports (FNAUT) demande un remboursement partiel pour les usagers de la RATP, victimes de la grève aujourdhui, a indiqué le vice-président FNAUT Ile-de-France.

Sur Twitter, la RATP présente ses excuses à lensemble des voyageurs pour les conditions de transport. Près de 1000 agents sont déployés sur le terrain pour assurer la sécurité, informer et orienter les voyageurs sur le réseau, a-t-elle ajouté. 

La #RATP présente ses excuses à lensemble des voyageurs pour les conditions de transport du vendredi 13 septembre.

Conséquence de la grève, la circulation routière était également difficile. A 7h30, le site Sytadin recensait 245 kilomètres de bouchons sur toute lIle-de-France. 

Comme annoncé, le trafic est extrêmement perturbé ce vendredi 13 septembre sur le réseau RATP, avec des lignes partiellement ouvertes, et uniquement aux heures de pointe (6h30-9h30 et 17h-20h)

Pour rappel, le trafic est totalement interrompu sur les lignes 2, 3, 3 bis, 5, 6, 7bis, 10, 11, 12, 13.

Pour les lignes 4 et 7, il faut compter sur un train sur trois. De nombreuses stations seront également fermées. 

Sur la ligne 8, la Régie prévoit un train sur trois uniquement entre les stations Créteil-Pointe du Lac et Reuilly-Dideront.

Sur la ligne 9, les usagers auront un train sur quatre uniquement sur les portions Pont-de-Sèvres – Franklin D. Roosevelt et Nation – Mairie de Montreuil. 

Les lignes 14 et 1, automatisées, fonctionneront normalement mais un risque de saturation est à prévoir. 

Pour les bus, le service sera également fortement perturbé : certaines lignes sont totalement à larrêt tandis que sur les autres, il faudra compter sur un trafic réduit ( 1 bus sur deux en moyenne). 

Si une telle pagaille sannonce dans les transports parisiens, cest parce que la mobilisation des agents de la RATP devrait être massive. Et pour cause, pas moins de sept syndicats de lentreprise ont appelé à débrayer contre la réforme des retraites. Baisse des pensions, fin de la pénibilité ou encore recul de lâge de départ, on vous explique pourquoi les agents font grève.

La RATP a clarifié les choses sur Twitter auprès de voyageurs qui sinquiétaient de rencontrer des difficultés pour rentrer chez eux dès ce jeudi soir. Le retour à la normale est prévu pour samedi matin.

Bonjour Seilier, le préavis sétend de ce soir jeudi 12/09 18h à samedi 14/09 7h du matin. Néanmoins, les perturbations annoncées sur notre site concernent bien la journée de demain. Nao

Sur le métro, le trafic est annoncé comme étant totalement interrompu sur les lignes : 2, 3, 3bis, 5, 6, 7bis, 10 11, 12 et 13.

Trafic totalement interrompu sur les lignes : #ligne2, #ligne3, #ligne3bis, #ligne5, #ligne6, #ligne7bis, #ligne10 #ligne11, #ligne12, #ligne13

Le trafic sera très fortement perturbé et uniquement en heures de pointe (6h30-9h30 / 17h-20h) sur la ligne 4 et la ligne 7 : comptez 1 train sur 3.

Sur la ligne 8, le trafic sera très fortement perturbé avec des lignes et stations partiellement ouvertes et uniquement en heures de pointe (6h30-9h30 / 17h-20h) : 1 train sur 3 est prévu, et uniquement entre Créteil Pointe du Lac et Reuilly-Diderot.

Sur la ligne 9, il faudra compter 1 train sur 4 uniquement en heures de pointe, entre Pont de Sèvres et Franklin-Roosevelt et entre Nation et Mairie de Montreuil.

Du côté du RER A, 1 train sur 3 circulera, uniquement aux heures de pointe. Bien que non-concernées par ce mouvement social, les branches Cergy et Poissy seront impactées : comptez 1 train sur 2.

Pour le #RERB : 1 train sur 5 uniquement en heure de pointe. Interconnexion interrompue à Gare du Nord. Bien que non-concerné par ce mouvement social, le nord de la ligne sera impacté : comptez 1 train sur 2 au nord de la ligne toute la journée.

Selon les dernières informations de la RATP publiée ce jeudi 12 septembre à 17h, les deux réseaux seront aussi très touchés par le mouvement social.

Le réseau tramway sera également très perturbé. Il faudra compter en moyenne 1 tramway sur 2 sur les T3b, T6 et T8. 

Il faudra compter environ 1 tramway sur 3 en heures de pointe (6h30-9h30 et 17h-20h) sur les T2, T3a et T5.

Enfin, il faudra compter environ 1 tramway sur 4 en heures de pointe (6h30-9h30 et 17h-20h) sur les T1 et T7. Sur ce dernier, 1 tramway sur 6 circulera également en heure creuse.

Consciente de la grande perturbation générée par ce mouvement, la RATP met en place, uniquement pour cette journée, un dispositif partenarial afin de proposer des solutions alternatives de mobilité :

KlaxitFR : gratuité des voyages aux passagers quelle que soit la distance (départ et arrivée en Ile-de-France)

ZenparkFr : -50% sur le stationnement dans les parkings à Paris et en Ile-de-France (24h max) avec le code promo RATP3

Consciente de la grande perturbation générée par ce mouvement, la #RATP met en place, uniquement pour cette journée, un dispositif partenarial afin de proposer des solutions alternatives de mobilité : – @CityscootParis : 30min gratuites avec le code promo RATP-1