Mairie de Paris: Macron critique la division, Villani déterminé à aller jusquau bout – 20 Minutes

Mairie de Paris: Macron critique la division, Villani déterminé à aller jusqu\au bout - 20 Minutes

Municipales à Paris : Villani “déterminé à aller jusquau bout”, malgré les…

Nelly Garnier est directrice associée en agence de communication, et auteur dune étude dressant le portrait-robot de lhabitant des métropoles à laube des municipales de 2020, publiée le 8 juillet 2019 par la Fondation pour linnovation politique.

Dimanche 15 septembre, était publié dans le Journal du Dimanche le premier sondage intégrant la candidature de Cédric Villani à la Mairie de Paris. Le marcheur rebelle y réalise une percée avec 15 % dintention de vote, talonnant de près le candidat officiellement investi par le parti présidentiel. Et la presse den conclure: les Parisiens, dont les votes se sont largement portés vers les listes de La République en marche et dEurope Écologie Les Verts lors des dernières élections européennes, sont nombreux à adhérer au projet du candidat mathématicien. Ce dernier naffiche-t-il pas son ambition dêtre le premier maire véritablement écologiste de Paris? Sous-entendu, le dogmatisme anti-voitures des mandats Delanoë et Hidalgo nétait pas de la vraie écologie. Mais, dès lors, quelle est la vision écologique de celui qui cultive savamment une image de scientifique excentrique?

Je suis déterminé à aller jusquau bout. Je nai pas fait de demande de sortir de la République en marche, cest une démarche de liberté qui sinscrit avant tout au service des Parisiens et des Parisiennes, ce nest pas une démarche dappareil. Je ne suis en guerre contre personne , a assuré Cédric Villani. Mon propos est de rassembler et de continuer ma démarche , a-t-il ajouté.

Municipales à Paris : mis en garde par Macron, Villani se dit déterminé

Lécologie sera servie par la science et la technologie, déclarait tout début septembre Cédric Villani, invité de Jean-Jacques Bourdin, avant de préciser quelques jours plus tard dans le Journal du Dimanche que, pour fluidifier la circulation, la modélisation mathématique sera précieuse. Et lon imagine déjà le mathématicien maire de Paris devant un tableau noir écrivant à la craie léquation qui résoudra la question environnementale. Comme si, avec Cédric Villani, ressurgissait le fantasme dun Géo Trouvetou providentiel sortant (…) Lire la suite sur Figaro.fr

Il y a une chose qui est mortelle en politique, cest la division. Ce moment est un test de solidité, dunité, a ajouté le chef de lEtat. Cédric Villani, qui veut concourir alors que Benjamin Griveaux a été investi par LREM, était présent dans lassistance. En sortant de la réception, il a assuré à la presse quil nentrait jamais dans la division .

Municipales 2020: Cédric Villani officialise sa candidature à la mairie de Paris Lagriculture urbaine, entre belles promesses et déceptions Paris: les folles dépenses dAnne Hidalgo Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro

Lors dune rencontre avec les parlementaires de la majorité et membres du gouvernement, le président a critiqué ceux qui au sein de LREM disent que notre commission dinvestiture est ceci et cela car ils oublient qui les ont faits, selon des propos rapportés par des participants. Ce qui est mortel en politique, cest la division, a ajouté le chef de lEtat, qui a aussi appelé à un maximum dintelligence collective.

Cédric Villani “déterminé à aller jusquau bout”. Après une sévère mise en garde lundi soir par Emmanuel Macron contre les “divisions”, le candidat LREM dissident à la mairie de Paris compte bien poursuivre bien mener à terme sa campagne municipale. 

Lors dune rencontre avec les parlementaires de la majorité et membres du gouvernement, le président a critiqué ceux qui au sein de LREM “disent que notre commission dinvestiture est ceci et cela” car “ils oublient qui les ont faits”, selon des propos rapportés par des participants. “Ce qui est mortel en politique, cest la division”, a ajouté le chef de lEtat, qui a aussi appelé à “un maximum dintelligence collective”. 

“Il faut passer ce moment (des municipales, ndlr), ce test de solidité, ne pas oublier la bienveillance. On ne va peut-être pas être daccord, mais on y va ensemble”, a encore martelé Emmanuel Macron, daprès des participants. LElysée a ensuite précisé à lAFP que “les propos du président ne visaient pas Villani et il était satisfait de le voir présent” à cette réception.

Macron critique la division , Villani reste déterminé à aller jusquau bout

Le député Cédric Villani, dissident face au candidat investi par LREM à Paris Benjamin Griveaux, était présent dans lassistance. Semblant mal à laise à la sortie de la réception, il a affirmé à la presse quil poursuivait sa “démarche” et quil “était déterminé à aller jusquau bout”.

Lors d’une rencontre avec les parlementaires de la majorité et membres du gouvernement, le président a ciblé M. Villani sans le citer: “Quand jentends dans notre formation politique certains qui disent que notre commission dinvestiture est ceci et cela, ils oublient qui les ont faits”, a-t-il lancé, selon des propos rapportés. M. Villani, qui veut concourir alors que Benjamin Griveaux a été investi par LREM, était présent dans l’assistance.

Il a ajouté quil nentrerait “jamais dans la division”. “Mon propos nest pas dattaquer tel ou tel, mon propos est de rassembler et de continuer ma démarche. Je suis allé rencontrer, écouter”.”Ce soir jai eu loccasion de parler avec beaucoup de monde mais le président était très occupé”, a poursuivi le député.

“Je suis déterminé à aller jusqu’au bout. Je n’ai pas fait de demande de sortir de la République en marche, c’est une démarche de liberté qui s’inscrit avant tout au service des Parisiens et des Parisiennes, ce n’est pas une démarche d’appareil. Je ne suis en guerre contre personne”, a encore dit M. Villani.

Sondage: Six mois avant le premier tour des municipales à Paris, la maire PS sortante Anne Hidalgo arrive en tête des intentions de vote

“Je nai pas fait de demande de sortir de la République en marche, cest une démarche de liberté qui sinscrit avant tout au service des Parisiens et des Parisiennes, ce nest pas une démarche dappareil. Je ne suis en guerre contre personne”, a encore dit Cédric Villani.

Dautres participants ont eu eux le sentiment que Cédric Villani était visé. “Il est arrivé. Il ne savait pas très bien comment se positionner. Le président a parlé de la division dès sa cinquième phrase. En creux ça sadressait à lui”, a affirmé un député.

Lors dune rencontre avec les parlementaires de la majorité et membres du gouvernement, le président a critiqué ceux qui au sein de LaREM “disent que notre commission dinvestiture est ceci et cela” car “ils oublient qui les ont faits”, selon des propos rapportés par des participants. “Ce qui est mortel en politique, cest la division”, a ajouté le chef de lEtat, qui a aussi appelé à “un maximum dintelligence collective”.

Sa collègue Aurore Bergé, porte-parole de LREM, a souligné qu”aujourdhui on a une échéance majeure à Paris. On a un candidat qui sappelle Benjamin Griveaux. Je crois que le président a été clair sur le risque que la division nous ferait courir”.

Lors dune rencontre avec les parlementaires de la majorité et membres du gouvernement, le président a critiqué ceux qui au sein de LREM “disent que notre commission dinvestiture est ceci et cela” car “ils oublient qui les ont faits”, selon des propos rapportés par des participants. “Ce qui est mortel en politique, cest la division”, a ajouté le chef de lEtat, qui a aussi appelé à “un maximum dintelligence collective”.