Agression à la préfecture de police de Paris : qui était lassaillant ? – France Bleu

Agression à la préfecture de police de Paris : qui était l\assaillant ? - France Bleu

Préfecture de police de Paris: les dernières informations

Affaire Sophie Le Tan: les preuves accumulées contre le principal suspect vont-elles être annulées?

Une attaque au couteau sest produite ce jeudi au sein de la Préfecture de police, sur lÎle de la Cité, dans le 4ème arrondissement de Paris. Selon nos informations, lattaque a fait quatre morts, une femme et trois hommes, auxquels il faut ajouter celle de lassaillant. Un blessé est actuellement “en cours dopération” à lhôpital Percy, près de Paris. Daprès le ministère de lIntérieur, “les nouvelles sont plutôt rassurantes” et il est désormais hors de danger.

À ce moment-là, lassaillant, un informaticien travaillant à la direction du renseignement, vient tout juste de pénétrer successivement dans deux bureaux de la préfecture de police. Muni dun couteau, il y a blessé mortellement trois collègues, avant demprunter des escaliers et de sen prendre à deux femmes. Au total, quatre personnes ont été tuées au cours de lattaque.

Signalez immédiatement tout incident : lappel à la vigilance sur les ondes de la police après lattaque au couteau à la préfecture

Les faits se sont déroulés entre 12h30 et 13 heures au premier étage de la préfecture de police de Paris. Un homme de 45 ans, agent administratif à la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP), sen est pris à trois policiers dans deux bureaux avec une arme blanche, avant de descendre dans la cour de la préfecture et dattaquer une quatrième personne. Un fonctionnaire de police présent la alors neutralisé avec son arme.

Nicolas Pucheu, secrétaire de la communication Ile-de-France du syndicat UNSA Police, a révélé que le fonctionnaire de police qui a tiré sur lassaillant dans la cour de la Préfecture de police de Paris était “un jeune collègue stagiaire, récemment sorti décole”.

Ses motivations sont encore inconnues mais la piste du conflit interne est pour lheure privilégiée. Lemployé avait 20 ans dancienneté à la préfecture de police. Il faisait partie du service informatique de la DRPP et souffrait dun handicap de surdité. Lors dune conférence de presse ce jeudi après-midi, le ministre de lIntérieur a précisé que lhomme “navait jamais présenté de difficultés comportementales” ni “le moindre signe dalerte”.

Édouard Philippe, accompagné du ministre de lIntérieur Christophe Castaner et de son secrétaire dÉtat Laurent Nuñez se sont rendus sur place ce jeudi après-midi, tout comme le procureur de la République de Paris. Le président Emmanuel Macron sest également rendu sur les lieux “pour témoigner son soutien et sa solidarité à lensemble des personnels”, au lendemain de la “marche de la colère” à laquelle des milliers de policiers ont participé dans la capitale.

Le quartier a été bouclé toute laprès-midi par les forces de lordre, avec des fourgons de police et de nombreuses barrières, avant dêtre levé vers 19h30. Le personnel de la préfecture de police a par ailleurs été évacué. La ligne 4 du métro parisien a été rouverte mais le trafic est toujours perturbé. 

Interrogé par BFMTV, le secrétaire Île-de-France du syndicat Alliance Police nationale, Loïc Travers, affirme quune “cellule psychologique” a été mise en place, “la moindre des choses quand on voit la gravité des faits”. Le personnel administratif de la préfecture est “particulièrement marqué par cet événement dune gravité exceptionnelle”, a fait savoir Christophe Castaner. 

Une perquisition est en cours au domicile de lagresseur, en région parisienne; et la femme du suspect a été placée en garde à vue, selon le parquet de Paris. Rémy Heitz a indiqué quune enquête avait été confiée à la brigade criminelle de la direction régionale de la police judiciaire des chefs “dhomicide volontaire sur personne dépositaire de lautorité publique” et “tentative dhomicide volontaire sur personne dépositaire de lautorité publique”.

Lagression sest produite en début daprès-midi à lintérieur de ce lieu emblématique, situé dans le centre historique de la capitale, qui regroupe les grandes directions de la police parisienne à lexception de la police judiciaire.

Selon Loïc Travers, du syndicat de police Alliance, lauteur présumé a commencé les faits dans son bureau puis il est sorti pour continuer son agression, dans dautres endroits que la préfecture, comme vous pouvez lentendre dans la vidéo en tête de larticle.

Comme le souligne @afpfr , la préfecture de police est située sur lÎle de la Cité en plein cœur de Paris, à louest de Notre-Dame. pic.twitter.com/mCupOf4PBZ

Muni dun couteau de cuisine, lhomme a attaqué trois policiers de la DRPP, dans deux bureaux au premier étage du bâtiment, selon une source proche de lenquête. Il sen est ensuite pris, dans un escalier, à deux femmes: lune employée à la Direction de la sécurité de proximité de lagglomération parisienne, lautre à la Direction des ressources humaines.

Il est ensuite passé par la cour du bâtiment. Là, un policier de la Direction de lordre public et de la circulation (DOPC) lui intime lordre de lâcher son couteau: il finira par faire usage de son arme de service. Touché à la tête, lassaillant est tué.

Au Palais de justice, en face de la préfecture, un message a été diffusé peu avant 14H00 dans les hauts-parleurs : Une agression sest produite à la préfecture de police. La situation est maîtrisée. Le secteur de la Cité reste sous surveillance, a mis en garde le message.