À Paris, le centre commercial Italie 2 occupé pendant 18 heures – BFMTV.COM

À Paris, le centre commercial  Italie 2  occupé pendant 18 heures - BFMTV.COM

Acte 47 : nouveau samedi de mobilisation des Gilets jaunes

Des manifestants pour le climat et des Gilets jaunes ont occupé ce samedi 5 octobre des centres commerciaux à Paris et Bordeaux. Le soir, les forces de lordre se préparaient à pénétrer dans le centre commercial Italie Deux à Paris.

Plusieurs centaines de manifestants, notamment des Gilets jaunes et des membres du mouvement écologiste Extinction Rebellion (XR), ont investi ce samedi 5 octobre le centre commercial Italie Deux, non loin de la place dItalie à Paris, ainsi que le centre commercial Les Grands Hommes à Bordeaux.

Ils ont été plusieurs centaines de manifestants à avoir occupé ce centre commercial de 130 boutiques et restaurants, empêchant lentrée des clients dès le matin. Des chaînes ont bloqué les portes dentrée, des chaises ont été empilées, des volontaires «bloqueurs» ont également été postés aux passages vers le reste du centre commercial. Parmi les activistes se trouvaient des individus portant un gilet jaune, dont lune des figures du mouvement Jérôme Rodrigues.

Lopération, que les militants ont baptisée Dernière occupation avant la fin du monde et qui consiste à occuper un symbole du capitalisme, a été organisée par le mouvement Extinction Rebellion.

De nouveaux appels à manifester ont eu lieu pour lacte 47 des Gilets jaunes, le 5 octobre dans de nombreuses villes de France, comme à Toulouse ou encore Amiens. A Paris, les militants dExtinction Rebellion (XR), épaulés par des Gilets jaunes ont investi un grand centre commercial du sud-est de Paris, Italie 2, symbole pour eux dun capitalisme qui détruit la planète. Les forces de lordre ont tenté en vain de les déloger dans la soirée.

Images de loccupation du centre commercial Italie Deux à Paris

​Nous occuperons illégalement un lieu qui symbolise ce système économique injuste et destructeur pour le transformer en un lieu de vie, de réflexion, dorganisation, de convergence et en faire un jalon de la résistance à venir indique un site internet où les manifestants pouvaient sinscrire davance pour rejoindre laction.

Blocage total du Centre Commercial Italie Deux par plusieurs centaines de militants écologistes de @XtinctionRebel avec la présence de #GiletsJaunes et du collectif @laveritepradama.Ils dénoncent le capitalisme et la consommation de masse. pic.twitter.com/sCYYilPgrn

​Rassemblés par petits groupes depuis 10 heures, les manifestants scandant A-ha anticapitaliste et Et un et deux et trois degrés, cest un crime contre lhumanité, ont bloqué lentrée des magasins, relatent les médias.

Le 5 octobre, des Gilets jaunes ont manifesté pour leur acte 47 dans de nombreuses villes de France. Des écologistes ont occupé toute la journée le centre commercial Italie 2, avant que les forces de l'ordre ne tentent de les déloger.

Occupation du centre commercial #Italie2 toujours en cours, beaucoup de monde pour une belle convergence des luttes écolo sociales #GiletsJaunes #Acte47 #5octobre pic.twitter.com/g9P7ZAMP32

Des militants pour le climat et des gilets jaunes occupent un centre commercial parisien

​À Paris, les manifestants ont hissé une banderole proclamant: Détruisons les palais du pouvoir. Construisons les maisons du peuple sur la grande verrière de lentrée principale. Ils se sont barricadés à lintérieur du centre commercial pour empêcher lintervention de la police.

Une action appelée Dernière occupation avant la fin du monde a réuni samedi, jour de la 47e mobilisation des Gilets jaunes, des manifestants de ce mouvement ainsi que des écologistes dans le centre commercial Italie Deux, à proximité de la place dItalie à Paris. Zoom sur le déroulement du blocage grâce à des vidéos de Sputnik.

Les forces de lordre, présentes près du centre commercial Italie Deux depuis 11h00, étaient toujours sur place vers 19h00.

Les forces de lordre les ont sommés de partir aux environs de 20h00, mais les manifestants sont restés dans le centre. Comme la expliqué un militant à France Info, le centre commercial Italie Deux représente pour nous le consumérisme. Cela cause la perte décosystème qui met en danger la vie sur terre.

​Selon notre correspondant sur place, les membres de la brigade dintervention se prépareraient à pénétrer dans le centre commercial Italie Deux, alors que les personnes se trouvant à lintérieur bloquent les entrées du bâtiment.

Ladministration se réserve le droit de bloquer laccès de lutilisateur à la page ou de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de violation par lutilisateur des règles de rédaction des commentaires ou de détection dans les actions de lutilisateur de signes dune telle violation.

Lintervention a ensuite été interrompue, et vers 22h00, les forces de lordre étaient postées aux alentours, et des centaines de militants occupaient toujours le centre commercial, selon lagence France-Presse (AFP). Ils ont quitté les lieux vers 4h30 ce matin, selon les dernières informations.

Ils ont porté des banderoles Travaille. Consomme. Obéis. GJ et Solidarité et Vérité pour les Rouennais.

Cet acte 47 a fait l'objet de quelques tensions entre la police et les Gilets jaunes présents sur place. Selon une vidéo publiée par le média FranceNews24, lors d'une charge dirigée par les forces de l'ordre non loin de la place du Capitole, une agent de police est tombée à terre. Un homme s'est mis à la frapper, lui assénant un violent coup de pied. Celui-ci a été directement interpellé. Les forces de l'ordre ont alors usé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

47eme semaine dessoufflement un peu partout en France.Ici a #Bordeaux ça sessouffle fort !#GiletsJaunes #Acte47 #Macron #CastanerDemission pic.twitter.com/dAdR3DFDHY

En nombre, les #GiletsJaunes défilent à #Bordeaux en solidarité avec #Rouen.Ça compense un peu celle de #Macron qui sexprime peu puisquil garde le silence et simpose un cordon sanitaire de 100km autour de #Lubrizol depuis 10 jours…#Acte47 pic.twitter.com/Mt0JyGqEKQ

Au total, plusieurs centaines de manifestants ont empêché les clients d'accéder aux 130 boutiques et restaurant de la structure. Sur place, les manifestants ont barricadé les voies d'accès de la galerie, empêchant ainsi l'arrivée des forces de police. Dans leurs mains : une banderole : « Détruisons les palais du pouvoir. Construisons les maisons du peuple ».

Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l\UE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

À lextérieur, la majorité des boutiques du centre, accessibles par des entrées secondaires, sont restées ouvertes et fréquentées par des clients souvent indifférents, parfois hostiles. Pour moi, cest de la provoc, juge Marie-Claude, 66 ans. Même si on a des revendications, cest incorrect dempêcher les gens de travailler, de faire leurs courses . Pas de quoi émouvoir les centaines de militants, qui se demandaient ce samedi soir quand ils seraient délogés par les forces de lordre, déployées en nombre autour du bâtiment. Si on peut éviter la violence, cest mieux, expliquait Anouk, 20 ans, militante dXR. Notre action est peut-être illégale mais elle est légitime .

Veuillez consulter notre Politique de Confidentialité. Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données.

Arrivés par petits groupes à louverture du centre à 10 heures, les manifestants ont très vite débordé les vigiles présents, bloquant les accès avec des palettes et des chaises de café. Sur limmense façade vitrée, une banderole La nature nest pas à vendre est déployée. À lintérieur, les publicités et les vitrines sont recouvertes de slogans. Des ateliers thématiques sorganisent tandis que les manifestants improvisent des stands alimentaires ou aménagent des toilettes de fortune, déterminés à tenir un siège de plusieurs heures.

Puisque vous avez déjà partagé vos données personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-dessous:

On investit un centre commercial car cest le symbole du capitalisme prédateur, de la surconsommation, de modes de production pas du tout éthiques ou respectueux de lenvironnement , poursuit Nicolas, membre dXR et adepte de la désobéissance civile . Pour lui, lEtat apporte des solutions totalement insuffisantes et inadaptées par rapport à lurgence climatique qui est maximale . A deux pas, devant le restaurant Hippopotamus, des dizaines de personnes participent à un débat sur la convergence des luttes façon Nuit Debout.

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant notre Politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy@sputniknews.com.

IdentificationPolitique de confidentialité Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site. Sinscrire* Tous les champs sont obligatoires Veuillez confirmer votre email en suivant les instructions qui vous ont été envoyées à ladresse OkRéinitialiser le mot de passeVeuillez saisir votre adresse de messagerieVeuillez saisir les caractères de limage ci-dessousRéinitialiserIdentificationPolitique de confidentialité Des instructions pour réinitialiser votre mot de passe ont été envoyées à ladresse OkSinscrireAvez-vous un compte sur fr.sputniknews.com?OuiNonSinscrire Bonjour, ! Email:Mot de passe:Se rappeler de moiConnexionJe nai pas de compte sur fr.sputniknews.comSinscrireMot de passe oublié?Politique de confidentialitéOkSinscrire Bonjour, ! Email:Pseudo:SuivantIdentificationJe possède un compte sur fr.sputniknews.com Je consens au traitement de mes données personnelles conformément à la Politique de Confidentialité à des fins de création dun compte personnel sur le site avec lutilisation du/des module(s) des réseaux sociaux. OkSupprimer votre profilEtes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com?OuiNonVotre profil a été supprimé! Vous avez 30 jours pour le rétablir en cliquant sur le lien dans lemail qui a été envoyé à ladresse indiquée à linscription.Fermer Bonjour, ! Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de lUE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018.

Des militants de lassociation écologiste Extinction Rebellion ont envahi dans le calme le centre commercial Italie 2, dans le 13ème arrondissement de Paris ce samedi matin. Accompagnés de gilets jaunes, comme Jérôme Rodrigues, ils appellent à “une écologie radicale et la mort au capital”. La situation sest tendue dans laprès-midi, certains témoins rapportant lusage, par les forces de lordre, de gaz lacrymogène.

Veuillez consulter notre Politique de Confidentialité. Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données.

Puisque vous avez déjà partagé vos données personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, pour continuer à utiliser celui-ci, veuillez cocher la case ci-dessous:

Après le passage dune patrouille de police vers 10h30, les forces de lordre ont pris position autour du centre un peu après 11 heures. Les activistes ont bloqué les issues à laide de palettes en bois, de chaises et de cordes. Parmi eux se trouvent notamment Jérôme Rodrigues ainsi que celui qui se présente comme un “journaliste des luttes” Taha Bouhafs.

Si vous ne souhaitez pas que nous continuions à traiter vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte.

Les manifestants sont arrivés par petits groupes à 10 heures, peu après l’ouverture, avant de déborder les vigiles qui les ont laissé passer sans s’opposer, a constaté un journaliste de l’AFP. Ils ont ensuite bloqué certains accès et hissé sur la grande verrière à l’entrée une banderole proclamant: « Détruisons les palais du pouvoir. Construisons les maisons du peuple ». D’autres entrées du bâtiment permettaient aux clients d’entrer faire leurs emplettes dans la partie du centre commercial non occupée.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes concernant notre Politique de Confidentialité, veuillez nous contacter à privacy@sputniknews.com.

Outre XR, différents collectifs sont également présents, comme Youth for climate, Cerveau non disponible, Radiaction, Comité autonomie queer et des « gilets jaunes », selon une représentante de XR qui ne veut pas être identifiée. Jérôme Rodrigues, une des figures du mouvement des « gilets jaunes », était notamment présent.

Lenregistrement et lidentification de lutilisateur sur les sites web Sputnik par le biais de lun de ses comptes sur les réseaux sociaux indique lacceptation de ces règles.

Ils l’ont appelée « la dernière occupation avant la fin du monde ». Samedi 5 octobre 2019, vers 10 heures, plusieurs centaines de militants du groupe Xtinction Rebellion (XR) et des Gilets jaunes ont investi le centre commercial Italie 2, à Paris.

Lutilisateur est tenu de ne pas violer, par ses actions, la législation nationale et internationale.

Lutilisateur sengage à sadresser avec respect aux autres participants de la discussion, aux lecteurs et aux personnes mentionnées dans les articles.

Ladministration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues différentes de celle du contenu principal de larticle.

Sur toutes les versions linguistiques du site sputniknews.com, les commentaires publiés par lutilisateur peuvent être édités.

Comme en témoignent plusieurs publications, les militants auraient quitté les lieux entre 3 et 4h du matin. Ainsi en témoigne par exemple une vidéo postée sur Twitter par un compte nommé «Caméra Gilets jaunes», selon laquelle «les dernières personnes quittent le centre commercial Italie 2» à 3h36. «Fermeture des portes, fin de loccupation», précise le tweet. 

Ladministration se réserve le droit de bloquer laccès de lutilisateur à la page ou de supprimer son compte sans avertissement préalable en cas de violation par lutilisateur des règles de rédaction des commentaires ou de détection dans les actions de lutilisateur de signes dune telle violation.

Malgré tout, de nombreux militants sont parvenus à rester dans le centre commercial et ont décidé de squatter pour la nuit. Selon les reporters sur place, les forces de lordre ont abandonné les lieux. Des activistes en ont profité pour venir grossir les rangs.

Lutilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de laccès, en écrivant une lettre à ladresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderator.fr@sputniknews.com

Si les modérateurs jugent possible de restaurer le compte / den débloquer laccès, il en sera ainsi.

Dans le cas dune violation répétée des règles et dun blocage répété, laccès de lutilisateur ne peut pas être restauré. Le blocage, dans ce cas, est définitif.

Pour contacter léquipe de modérateurs, utilisez ladresse électronique suivante: moderator.fr@sputniknews.com