Extinction Rebellion : nouvelles actions de blocage au centre de Paris – Reporterre

Extinction Rebellion : nouvelles actions de blocage au centre de Paris - Reporterre

Les militants dExtinction Rebellion entament leur troisième jour de blocage au centre de Paris

Des militants et des sympathisants dExtinction Rebellion se sont installés à Paris, et dans 59 autres villes du monde, pour alerter la population sur les questions écologiques. Depuis le 7 octobre, ils sont une centaine à occuper, dans le calme, la place du Châtelet. Des campements de fortunes et des tentes ont été installées pour permettre aux irréductibles de dormir dans le froid et la pluie de ce début dautomne parisien.

Sur leur site internet, les instigateurs du mouvement ont listé 4 revendications principales. Ils demandent, tout dabord, une réelle reconnaissance, de la part des gouvernements, des élus et des entreprises, de la gravité de la crise écologique, ainsi quune “communication honnête sur le sujet”. Une requête qui trouvera certainement un écho auprès de certains, en cette période de défiance après les annonces officielles consécutives à lincendie de Rouen.

Après un pont et une place, la mobilisation du mouvement écologiste Extinction Rebellion (XR) sattaque à lune des grandes artères de la capitale. Ce jeudi 10 octobre, les manifestants mobilisés depuis lundi en plein cœur de Paris ont ajouté la rue de Rivoli à leurs opérations de blocages, comme ont pu le constater des journalistes de lAgence France-Presse. Toujours dans le cadre de la semaine de désobéissance civile lancée par lONG Extinction Rebellion au niveau international, le mouvement ne semble pas faiblir dans la capitale.

Deuxièmement, Extinction Rebellion veut atteindre la neutralité carbone dès 2025. Récemment, une mesure visant “réduire les émissions de gaz à effet de serre dau moins 40% dici à 2030 par rapport à 1990” a été présenté au gouvernement français. Un chiffre bien inférieur aux revendications du mouvement. Ce dernier prône, ensuite, larrêt immédiat de “la destruction des écosystèmes océaniques et terrestres, à lorigine dune extinction massive du monde vivant”. 

 Pour la vie, on prend Rivoli , scandent les quelques dizaines de manifestants qui se sont installés sur la chaussée à plusieurs points daccès de cet axe majeur de la capitale désormais privé de voitures sur une partie de sa longueur.  Libérez les cyclistes enfermés dans des voitures  ou  Nous sommes les défenses de léléphant , chantent des participants, qui ont placé des squelettes en plastique sur un passage piéton pour barrer symboliquement le passage.

Enfin, dans un angle plus politique, le mouvement demande linstauration dune assemblée citoyenne, chargée de choisir les mesures à instaurer pour atteindre lensemble de ces objectifs écologiques. Une initiative similaire vient dêtre mise en place, en France, par Emmanuel Macron. 

Avant toute chose, il est intéressant de noter la présence de Pablo Servigne, père spirituel de la collapsologie, à Italie 2. La collapsologie na pas la même logique quExtinction Rebellion. Les collapsologues analysent la situation et la mise en place dalternatives à léchelle locale dans une logique néo-survivaliste. Toutefois, il est vrai quils ont des idées similaires concernant la dégradation de biens ainsi que de changer le système de façon radicale. Je ne suis pas certains que la collapsologie pousse à la violence mais plutôt cette idée durgence climatique. Extinction Rebellion a pour symbole un sablier pour signifier le temps qui passe et qui pousse les gens à lurgence de manière radicale. Pablo Servigne a dailleurs fait un MOOC où lon pouvait voir un article sur un metteur en scène en Belgique faisant une pièce de théâtre sur leffondrement. Il disait dans cette pièce que les solutions étaient simples pour sauver la planète, à savoir plus de smartphone, ne plus prendre lavion, plus de voiture… Sauf que si lon se prive de toutes ces choses, il faut redéfinir une nouvelle forme de mobilité, un nouveau rapport aux technologies. Et il est vrai quExtinction Rebellion tend vers tout cela. On voit cela du côté des antispecistes aussi. Dailleurs il existe des connections entre les deux.

Video: Extinction Rebellion : deuxième jour de blocage au centre de Paris

La collapsologie, lidéologie non violente qui risque de ne pas le rester

La Convention citoyenne pour le climat sest, en effet, ouverte à Paris le 4 octobre dernier, seulement, elle prendra fin le week-end des 25 et 26 janvier prochains. Lassemblée demandée par Extinction Rébellion, elle, doit sinscrire dans la durée.

Eddy Fougier : Deux éléments sont importants. Dabord, il y a toujours une confusion entre les autorités publiques et les militants sur la notion même de “non-violence” et chacun joue sur cette confusion. Du côté des autorités publiques, la non-violence peut se traduire par la désobéissance civile, sorte dinfraction à la loi mais tolérée de façon provisioire tant quil ny a pas de dégradations de biens ou dactions visant à lintégrité physique des forces de lordre par exemple. Cela fait que loccupation dItalie 2 par Extinction Rebellion est tolérée quelques heures mais au bout dun certain temps, il y a une intervention des forces publiques. Pour les militants, la notion de non-violence est plus compliquée. La violence pour les militants se traduit par lintention manifeste de vouloir tuer ou blesser des humains ou des animaux. Le reste nest pas perçu comme un acte de violence. La destruction ou dégradation de biens (tags ou autres) nest pas vu comme de la violence à leurs yeux. Chez certains militants, la destruction de mobiliers urbains ou de vitrines  nest pas vu comme un acte violent car ils ne cherchent pas à intenter à la vie dun être humain. Cette différence fait que je me méfie de cette notion de non-violence. 

Kurdes, Sylvie Goulard, Extinction Rebellion… Le point sur lactu à la mi-journée

Des actions devraient se poursuivre toute la semaine à Paris et dans le monde entier. Le mode opératoire radical et non violent du mouvement vert séduit autant quil divise. Ségolène Royal, ancienne ministre de lEnvironnement, craint quil ne détériore limage de la lutte écologique. De son côté la ministre des Transports Élisabeth Borne a déclaré quelle ne pouvait “pas être contre quand les gens se préoccupent du climat”. 

Etats-Unis. Après plusieurs jours datermoiements, Donald Trump a choisi la guerre ouverte avec le Congrès : la Maison Blanche a annoncé quelle refusait de coopérer à lenquête en vue dune éventuelle procédure de destitution. Argument de lexécutif américain: lenquête menée par les élus démocrates de la Chambre des représentants sur laffaire ukrainienne nest ni légitime ni impartiale.

Les militants dExtinction Rebellion poursuivent le blocage du centre de Paris, après une nuit passée dehors

Urgence climatique. Quelques centaines de militants et sympathisants du mouvement écologiste Extinction Rebellion ont entamé ce mercredi matin leur troisième journée de blocage sur la place du Châtelet et un pont de la Seine, au centre de Paris. (Photo AFP)

Quelques centaines de militants et sympathisants du mouvement écologiste Extinction Rebellion (XR) ont entamé mercredi matin leur troisième journée de blocage sur la place du Châtelet et un pont de la Seine, au centre de Paris, a constaté un journaliste de lAFP.

Pour lancer leur semaine d’actions, des centaines de militants écologistes ont en effet occupé samedi 5 octobre pendant 17h le centre commercial Italie 2.  Expliquant vouloir occuper un “symbole du capitalisme”, ils ont hissé sur la grande verrière de l’entrée plusieurs banderoles proclamant, “Détruisons les palais du pouvoir. Construisons les maisons du peuple” et “La nature n’est pas à vendre. Écologie sociale et populaire”. 

Dans le cadre de la mobilisation internationale de “XR”, ces militants occupent depuis lundi après-midi ce noeud central de la capitale, pour réclamer davantage daction contre le réchauffement climatique. Mercredi matin, dans une ambiance très calme, les militants commençaient à sortir de leurs tentes après une deuxième nuit passée sur place.  

Les forces de l’ordre avaient tenté de les déloger, faisant parfois usage de gaz lacrymogènes, avant de renoncer. Les manifestants avaient ensuite quitté les lieux de leur propre chef dimanche matin. Une enquête pour dégradations a cependant été ouverte par le Parquet de Paris. Elle a ensuite été élargie lundi pour “apologie du terrorisme” après la découverte de tags évoquant l’attaque de la préfecture de Paris. 

Les militants écologistes dExtinction Rebellion multiplient les opérations à travers le monde pour alerter sur lurgence climatique – VIDEO

Cette occupation se déroule sous surveillance policière: mercredi matin, 14 cars de CRS étaient garés le long du quai de la Mégisserie, qui donne sur la place du Châtelet. Tout jeune mouvement né il y a un an au Royaume-Uni, XR se mobilise toute cette semaine dans 60 villes du monde.    

Video: La technique faite maison dExtinction Rebellion pour occuper la place du Châtelet à Paris