Des milliers de manifestants à Paris et Marseille dénoncent loffensive turque en Syrie contre les Kurdes – BFMTV.COM

Des milliers de manifestants à Paris et Marseille dénoncent l\offensive turque en Syrie contre les Kurdes - BFMTV.COM

La France suspend les exportations vers la Turquie de matériels de guerre susceptibles dêtre employés en Syrie

Cette décision, déjà prise par les Pays-Bas et lAllemagne, a un  effet immédiat , ont indiqué samedi soir les ministères français des armées et des affaires étrangères.

Des combattants rebelles syriens soutenus par la Turquie près de la ville frontalière de Tel Abyad, en Syrie, le 12 octobre 2019. KHALIL ASHAWI / REUTERS Après les Pays-Bas et lAllemagne, la France. Paris a décidé de  suspendre tout projet dexportation vers la Turquie de matériels de guerre susceptibles dêtre employés dans le cadre de loffensive en Turquie , ont annoncé, samedi 12 octobre, les ministères français des armées et des affaires étrangères.

 Cette décision est deffet immédiat , ont précisé les deux ministères dans un communiqué.  Le conseil des affaires étrangères de lUE [Union européenne], qui se réunira le 14 octobre à Luxembourg, sera loccasion de coordonner une approche européenne en ce sens .

Au cri de “Erdogan, assassin”, ou scandant le nom du PKK, le parti indépendantiste kurde en Turquie, ils ont été bloqués par un cordon de gendarmes mobiles après avoir traversé le pont Anne de Bretagne, alors quils approchaient du consulat turc, sur lÎle de Nantes. Les autorités redoutaient des débordements, mais il ny a eu aucun affrontement avec les forces de lordre.

Video: Turquie : au moins 5 manifestants pro-kurdes interpellés à Diyarbakir

 La France réitère sa ferme condamnation de loffensive unilatérale engagée par la Turquie dans le Nord-Est de la Syrie , poursuit le texte. Celle-ci  remet en cause les efforts sécuritaires et de stabilisation de la coalition globale contre Daech [acronyme en arabe du groupe Etat islamique, NDLR]. Elle entraîne des conséquences humanitaires importantes. Elle porte donc atteinte à la sécurité des Européens .  La France demande la tenue rapide dune réunion de la Coalition contre Daech pour évoquer la poursuite des efforts de la coalition dans ce contexte , conclut le communiqué.

J’observe d’abord qu’à l’exception du Rassemblement National, toute la palette politique condamne l’action de la Turquie. Emmanuel Macron a également condamné et c’est parfait mais il ne peut pas faire que des déclarations. La France doit être moteur auprès de l’Union Européenne pour qu’il y ait des sanctions économiques envers la Turquie. Pas un boycott des produits turcs mais par exemple le non versement de fonds pour les migrants ou l’intégration de la Turquie dans l’Europe. Nous plaidons aussi pour l’envoi d’une force d’interposition de l’ONU à la frontière. Et puis la France doit protéger au maximum les Kurdes qui vivent sur son territoire. En Touraine cela représente environ une centaine de personnes. Certaines ont de la famille en prison en Turquie.

Une suspension analogue des ventes darmes à Ankara a été annoncée vendredi et samedi par les gouvernements néerlandais puis allemand. Le ministre des affaires étrangères allemand, Heiko Maas, a indiqué, dans le quotidien Bild à paraître dimanche 13 octobre, que Berlin stoppait sa livraison à la Turquie darmes  qui pourraient être utilisées dans le nord-est de la Syrie  contre les Kurdes, sans préciser le type darmements concernés ni leur montant.

Ce samedi 12 octobre il devrait y avoir un peu de monde dès 15h Place Jean Jaurès à Tours : l’association France Kurdistan appelle à un rassemblement pour soutenir le peuple kurde attaqué par le Turquie depuis le milieu de semaine, après le retrait des troupes américaines dans la région sur ordre de Donald Trump. Vendredi, un premier bilan évoquait 39 morts en 48h et 60 000 déplacés. La France a demandé une réunion d’urgence de la communauté internationale. Car les Kurdes – établis entre la Syrie, l’Iran, l’Irak et la Turquie, sans territoire indépendant – sont considérés comme nos alliés dans la lutte contre le groupe Etat Islamique. Et jusqu’ici ils étaient aussi alliés avec les Etats-Unis.

[Sans filtre] La Turquie attaque les Kurdes : Cest un crime contre lhumanité !

En réaction à la décision de Berlin, le ministre turc des affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a assuré à la radio allemande Deutsche Welle que cette offensive dans le nord syrien était une  question vitale  et  une question de sécurité nationale, une question de survie .

À la une Sports région Football Football Amateur Rugby RCT Provence Rugby Auto moto Résultats classements Politique A la Une Municipales 2020 Economie À la une Hub Éco Entreprise Immobilier Hub Immo Hub Innovation Bourse Santé À la une Hub Santé Bien être Enfants Maladies chroniques Cancérologie Cardiologie Neurologie Innovations Senior Tourisme À la une Hub Tourisme Balades Voyages Sorties – Loisirs À la une Spectacles Féria Télé Cinéma Multimédia Gaming Montagne Histoire People Programmes télé BD Livres France – Monde météo 16° Vidéos Dernières vidéos Le 18-18 OM La Minute Santé La Minute Éco La Minute Immo La Minute Tourisme Adoptez-les avec la SPA Bon plan du week-end Avant-match OM Météo Diaporamas Derniers Diaporamas Diaporamas OM Diaporamas Loisirs Diaporamas Montagne Diaporamas Locales Mer Montagne Écoplanète Fémina Provence Beauté Mode Shopping À table Déco Minots Nos rendez-vous A la une Evénements Magazines et hors-séries Jeux-concours Boutique Unes personnalisées Espace presse Belote en ligne Balades en Provence Carnet/Avis de décès Déposer un avis Consulter un avis Annonces Immobilier Auto-Moto Annonces légales Marchés publics Carnet Déposer un avis Consulter les avis Immobilier Auto-Moto Légales Marchés Publics Boutique Journal en ligne Kiosque sabonner menu se connecter En direct Région Faits divers Mondial de rugby OM Sorties – Loisirs Vidéos Nos rendez-vous Recherche

Video: Offensive turque en Syrie : un soldat turc tué

 Peu importe ce que tout le monde fait, quil sagisse dun embargo sur les armes ou dautre chose, cela ne fait que nous renforcer , a-t-il ajouté.  Même si nos alliés soutiennent lorganisation terroriste, même si nous sommes seuls, même si un embargo est imposé, quoi quils fassent, notre lutte est dirigée contre lorganisation terroriste , la milice kurde syrienne des Unités de protection du peuple (YPG), a-t-il martelé.

La France a décidé de suspendre tout projet dexportation vers la Turquie de matériels de guerre susceptibles dêtre employés dans le cadre de loffensive en Turquie , ont annoncé samedi soir les ministère français des Armées et des Affaires étrangères, précisant que cette décision est deffet immédiat. Le conseil des Affaires étrangères de lUE qui se réunira le 14 octobre à Luxembourg sera loccasion de coordonner une approche européenne en ce sens . Berlin annoncé aussi samedi stopper la livraison à la Turquie darmes qui pourraient être utilisées dans le nord-est de la Syrie contre les Kurdes. Les Pays-Bas avaient annoncé vendredi suspendre toute nouvelle exportation darmements vers Ankara.

La Turquie a déclenché mercredi une offensive dans le nord de la Syrie contre une milice kurde, deux jours après que les Etats-Unis ont retiré des militaires américains déployés dans certains secteurs du nord syrien juste à la frontière avec la Turquie.

A Paris, plusieurs milliers de personnes – plus de 20 000 selon les organisateurs – se sont réunies en début daprès-midi place de la République direction la place du Châtelet, au cœur de la capitale, à lappel du Conseil démocratique kurde en France (CDK-F). Erdogan, terroriste ! , Rojava, résistance ! , scandait la foule en faisant référence à une zone kurde autoproclamée autonome dans le nord-est de la Syrie. La Turquie envahit le Rojava, lEurope contemple , pouvait-on lire. Des parlementaires français issus de partis de gauche (gauche radicale, socialiste et écologiste) ont dénoncé loffensive déclenchée par le président turc Recep Tayyip Erdogan.

La Turquie a lancé une offensive en Syrie mercredi 9 octobre. Elle vise des secteurs tenus par la principale milice kurde du pays, les unités de protection du peuple, considérée comme terroriste par Ankara. En Corse, les politiques ont réagi en soutien aux Kurdes sur les réseaux sociaux. 

Plusieurs parlementaires français comme Jean-Luc Mélenchon se sont succédé à une tribune pour dénoncer loffensive turque. “Cest un non-sens historique ce qui se passe au nord-est de la Syrie car ce sont les plus fidèles alliés de la France, ceux qui ont permis la victoire contre Daesh sur le terrain, qui aujourdhui se retrouvent menacés”, a lancé le député La France insoumise Eric Coquerel. La sénatrice du parti Europe Ecologie-Les Verts Esther Benbassa, a elle estimé (…)