Municipales à Paris : Anne Hidalgo tourne le dos au 15e – Le Point

Municipales à Paris : Anne Hidalgo tourne le dos au 15e - Le Point

Municipales: Anne Hidalgo ne sera pas tête de liste dans un arrondissement de Paris

À quelques mois des élections municipales à Paris, les candidatures affluents. Mais lactuelle maire de la capitale prend son temps. Son premier adjoint, Emmanuel Grégoire, a annoncé quelle devrait se déclarer “à la fin de lannée, peut-être même début 2020”. “Concentrée sur son travail”, elle ne serait donc pas pressée. 

“Anne Hidalgo aura vocation à mener la bataille partout, cest la raison pour laquelle, ce coup-ci, elle ne sera pas tête de liste dans un arrondissement”, a expliqué ce vendredi Emmanuel Grégoire, au Figaro.Le premier adjoint à la maire, depuis lautomne dernier, reconnaît que le mandat dAnne Hidalgo fut “difficile”. Les attentats en 2015, la crise migratoire ou encore les “gilets jaunes” ont “bousculé la gestion” de la ville. Dans ce contexte, “Anne Hidalgo a tenu la barre”, estime-t-il, “quand viendra lheure du bilan, les Parisiens sauront que cest elle la plus solide.”

Anne Hidalgo ne sera pas tête de liste dans un arrondissement de la capitale pour les municipales de 2020, a appris BFM Paris ce vendredi. Selon nos informations, la maire de Paris, qui na pas encore annoncé officiellement être candidate à sa réélection, se placerait plutôt en deuxième ou troisième position dans un arrondissement pour le moment tenu secret. 

Cest dans le secteur Centre de Paris, nouvelle circonscription électorale qui rassemble les Ier, IIe, IIIe et IVe arrondissements, que la Martiniquaise fera campagne. Audrey Pulvar figure en deuxième position de la liste derrière Ariel Weil, le maire du 4e arrondissement.

Lédile change donc de tactique par rapport à 2014 où elle sétait placée tête de liste dans le 15e arrondissement. 

“Anne Hidalgo aura vocation à mener la bataille partout, cest la raison pour laquelle, ce coup-ci, elle ne sera pas tête de liste dans un arrondissement”, a expliqué ce vendredi son premier adjoint, Emmanuel Grégoire, dans lémission Le Talk du Figaro.

Si la maire de Paris ne sera pas candidate à une mairie darrondissement, “il ny a nul doute sur le fait quAnne Hidalgo sera notre tête de liste pour tout Paris”, a t-il par ailleurs assuré. Il a précisé que la candidature officielle nétait toutefois pas prévue avant “la fin de lannée, début dannée prochaine”. “On rendra public le lieu où elle se présente le jour où elle sera candidate”. 

Bien que non-officiellement candidate, Anne Hidalgo fait la course en tête dans les deux premiers sondages parus en septembre au sujet du scrutin municipal de mars 2020. Créditée à chaque fois de 24% des voix, elle y dispose dune avance de cinq à sept points sur son principal adversaire, le candidat officiel LREM Benjamin Griveaux (17% et 19%), talonné par le député LREM Cédric Villani (15%).      A proprement parler, il nexiste pas à Paris de tête de liste pour lensemble de la commune, le scrutin se déroulant par arrondissement. Le maire est choisi “au troisième tour” par les conseillers de Paris élus dans chaque arrondissement. 

Le projet de police municipale à Paris a du plomb dans laile. Les Sénateurs qui examinent la loi Engagement et proximité ont rejeté lun de ses amendements bloquant ainsi la mise en oeuvre de cette unité de police. Certains dénoncent une manoeuvre politique.