Perpignan : Un rassemblement de soutien aux indépendantistes catalans condamnés – 20 Minutes

Perpignan : Un rassemblement de soutien aux indépendantistes catalans condamnés - 20 Minutes

Espagne : charges policières contre des manifestants indépendantistes à laéroport de Barcelone

Le Tsunami Democratic, la plateforme indépendantiste réussit à provoquer un important blocage à laéroport de Barcelone. Les indépendantistes protestent contre la centaine dannées de prison ferme quont reçu au total ce matin les anciens ministres catalans, suite à la déclaration dindépendance doctobre 2017. 

Les indépendantistes prévoient au minimum une semaine de blocage à Barcelone pour protester contre le verdict du Tribunal suprême qui condamne à des dizaines dannées de prison ferme les leaders indépendantistes. La plateforme Tsunami Democratic a lancé comme mot dordre à midi le blocage surprise de laéroport. Pour empêcher les militants darriver au Prat, les autorités ont fermé dans laprès-midi les métros et trains qui relient Barcelone à laéroport. Peu importe, les manifestants surmotivés ont fait le trajet à pied, bloquant au passage la Gran Via. Le blocage a duré de 16h à 22h. Annulant plus d’une centaine de vols et retardant l’intégralité des avions au départ et à l’arrivée de Barcelone.

Selon le gestionnaire aéroportuaire Aena, ces manifestations ont perturbé les vols au départ de la capitale catalane. Sur son compte Twitter (illustration ci-dessous), Aena commente: “Une “vingtaine de vols ont été annulés” à laéroport dont des accès étaient bloqués par les manifestants.

Une vingtaine de vols annulés à laéroport de Barcelone à la suite de manifestations dindépendantistes

Tout au long de la journée, et d’une partie de la nuit, les militants indépendantistes se sont affrontés avec les polices espagnoles et catalanes.

La situation est tendue à laéroport international El Prat de Barcelone. La police a chargé à plusieurs reprises des manifestants indépendantistes catalans ce lundi près de lentrée de la plateforme aéroportuaire, dont le fonctionnement a été perturbé.

A plusieurs reprises, les indépendantistes ont vidés des extincteurs sur les forces de l’ordre.

Des milliers de manifestants se sont rassemblés à laéroport pour le bloquer en réaction à la condamnation de neuf indépendantistes à des peines allant de neuf à 13 ans de prison pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017.

Espagne: charges policières contre des manifestants indépendantistes à laéroport de Barcelone (AFP)

En réponse la police a effectué de nombreuses charges, souvent violentes. Des affrontements ont eu lieu dans les halls de laéroport et dans le parking. (video elNacional)

Une des charges les plus violentes pour libérer laéroport a eu lieu dans la zone de stationnement des taxis.

500 personnes, élus de tous bords politiques et citoyens, se sont réunies lundi 14 octobre place de la Catalogne à Perpignan pour protester contre les peines de 9 à 13 ans de prison infligées en Espagne aux élus indépendantistes catalans après la tentative de sécession de la Catalogne en 2017.

Finalement, les indépendantistes sont partis d’eux-mêmes de laéroport, en annonçant la poursuite des actions de protestations tout au long de la semaine. Les stations de trains et métros étant fermées, les indépendantistes sont rentrés à Barcelone à pied sur la Gran Via qui a été fermée à la circulation toute la journée. Pris au piège certains automobilistes sont restés plus de 6 heures coincés dans leurs véhicules.

Nouvelles mobilisations indépendantistes en Catalogne

plusieurs centaines de militants ont affronté les forces de lordre. AFP – LLUIS GENE Publié le 14/10/2019 à 18:17 International, Politique La police a chargé à plusieurs reprises des manifestants indépendantistes lundi près de l'entrée de l'aéroport de Barcelone, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Des milliers de manifestants en colère sont descendus dans les rues de Barcelone, lundi 14 octobre, après la condamnation de neuf dirigeants indépendantistes catalans à de la prison ferme pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. Ils ont ensuite rejoint laéroport de Barcelone pour tenter de le bloquer.

Video: Heurts à Barcelone après la condamnation des indépendantistes Catalans

Des milliers de manifestants se sont rassemblés à l'aéroport pour le bloquer en réaction à la condamnation de neuf indépendantistes à des peines allant de neuf à 13 ans de prison pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017.

Le gouvernement socialiste qui prépare les élections législatives du 10 novembre, affiche sa fermeté face aux séparatistes. Les peines seront purgées intégralement, a insisté le Premier ministre Pedro Sanchez. Le ministre de lIntérieur, Fernando Grande-Marlaska, a ajouté mardi "quaucune grâce nétait prévue pour les condamnés".

Le FC Barcelone critique la Cour suprême espagnole

Selon le journaliste de l'AFP sur place, plusieurs centaines de militants ont affronté les forces de l'ordre, leur jetant des pierres ou des poubelles. La police a chargé lorsqu'ils ont tenté de rompre le cordon policier pour entrer au sein de l'aéroport.

Voulant imiter les manifestants pour la démocratie à Hong Kong, les indépendantistes venus en voiture, en transports en commun ou à pied – 10.000 selon le ministère de lIntérieur – ont bloqué jusque tard dans la nuit les accès de laéroport et affronté parfois violemment la police qui a chargé à plusieurs reprises pour les repousser.

Un porte-parole de la police régionale catalane a confirmé que les forces de l'ordre avaient repoussé "les personnes tentant de franchir le cordon policier".

Selon le gestionnaire aéroportuaire Aena, une "vingtaine de vols ont été annulés" à l'aéroport dont des accès étaient bloqués par les manifestants.