Poitiers : un médecin et un couple échangiste écroués pour une affaire de pédophilie – Le Parisien

Poitiers : un médecin et un couple échangiste écroués pour une affaire de pédophilie - Le Parisien

Poitiers. Un ex-médecin du CHU et un couple accusés datteintes sexuelles sur une fillette

Exclusif – Un médecin du CHU de Poitiers et un couple de Poitevins ont été mis en examen et écroués en février dernier dans une affaire de pédophilie et dinceste via un site échangiste.

Une affaire d'atteinte sexuelle sur une fillette mettant en cause ses parents demeurant près de Poitiers et un médecin contractuel du CHU de Poitiers, radié depuis, a été révélée ce vendredi 5 avril 2019 par nos confrères de France 3 Poitou-Charentes.

À lépoque, des enquêteurs parisiens de la Brigade de Protection des familles travaillent sur un réseau pédophile. En épluchant les contacts du site échangiste, les policiers remontent jusquau médecin grâce aux adresses IP de ses ordinateurs personnel et professionnel. En février dernier, les enquêteurs perquisitionnent le bureau du praticien au CHU de Poitiers. Celui-ci est alors arrêté et mis en examen pour viol et non dénonciation dinceste. En garde à vue, il aurait reconnu la plupart des faits.

Un médecin du CHU de Poitiers et un couple de Poitevins impliqués dans une affaire de pédophilie

Les trois mis en cause ont été mis en examen par un juge d'instruction de Bobigny en région parisienne et écroués. Les autorités judiciaires n'ont pas souhaité s'exprimer sur ce dossier et la seule confirmation officielle est venue du CHU de Poitiers indiquant qu'il n'avait plus de lien contractuel avec ce praticien.

Le premier travaille au CHU de Poitiers en tant que médecin contractuel. Le couple qui habite dans lagglomération poitevine lui propose des jeux sexuels impliquant leur fille de 9 ans. Le trentenaire accepte dy participer mais panique et quitte la soirée. Dès lors, il coupe tout contact avec le couple mais à aucun moment, il ne dénonce ce cas dinceste.

Il est soupçonné d'avoir participé à une soirée échangiste via un site spécialisé avec un couple poitevin accusé d'y avoir fait participé leur fillette. Le médecin aurait été pris de panique au cours de la soirée, selon France 3, mais n'aurait pas dénoncé les faits qui lui valent une mise en examen remontant à début février.

Le couple était surveillé par la brigade de protection de la famille enquêtant sur des soupçons de pédophilie mettant en cause un autre couple, parisiens, lui aussi écroué. L'avocat du médecin, Me Auzou, appelle à la prudence en attendant l'avancée des investigations : La seule certitude de ce dossier en l'état est qu'il n'a aucunement commis les faits de viol.

Son nom remontera dans les mailles du filet des policiers de la brigade de protection des familles de Paris qui travaillent sur un réseau pédophile. En épluchant les contacts du site échangiste, les policiers sont remontés jusquau médecin grâce aux adresses IP de ses ordinateurs personnel et professionnel.