Poitiers : Angélique la sauveuse, dans le coma après lincendie – Centre Presse

Poitiers : Angélique la sauveuse, dans le coma après l\incendie - Centre Presse

Poitiers : un violent incendie aux Trois-Cités fait neuf blessés dont un grave

Hier, peu avant 13h30, un incendie s'est déclaré dans un immeuble situé au 5, rue de la Piqueterie à Poitiers. Un bâtiment de huit étages. C'est au dernier que le feu a pris, probablement dans le canapé remisé dans la partie commune aux quatre appartements du 8e étage. Une épaisse fumée a vite assombri l'endroit et gagné les appartements par l'interstice des portes. La tour Piqueterie a été entièrement évacuée durant quelques heures.

« J'ai alors enjambé mon balcon pour sauter sur celui du 7e étage »

Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement, ce dimanche après-midi à Poitiers, dans un violent incendie dun immeuble dhabitation a-t-on appris auprès des secours. Le feu, qui a mobilisé une trentaine de pompiers et dix véhicules pendant plus de trois heures, a pris peu avant 13h30 sur les parties communes du 8 étage, vraisemblablement à partir dun canapé stocké là, avant de se propager. Limmeuble a été totalement évacué, ont précisé les pompiers.

Neuf personnes ont été atteintes à des degrés divers par les gaz toxiques. L'une d'entre elles présente des notions de brûlures et une intoxication aux fumées plus sérieuse. Trois autres ont été plus légèrement blessées et cinq autres ont été incommodées. « C'est moi qui ai entendu l'alarme, raconte Andress, habitante du 8e étage, le canapé est en face de mon appartement. Il y avait une épaisse fumée chez les voisins. J'ai appelé, mais personne ne répondait. J'ai alors enjambé mon balcon pour sauter sur celui du 7e étage. Un voisin est ensuite venu me secourir. » Ce sont les policiers qui sont allés ouvrir la porte d'un appartement pour faire entrer les pompiers: « Il y avait au sol une grosse couche de fumée », témoigne l'un d'entre eux. Les soldats du feu ont extrait de ce logement deux adultes qu'ils ont protégés de la toxicité en leur mettant des cagoules. La tour Piqueterie semble connaître quelques mystères que la police va tenter de résoudre. Le canapé n'avait pas de propriétaire identifié. Et avait été posé dans cette partie commune depuis quelque temps. Au point qu'une des habitantes du 8e étage, qui devait jeter son matelas usagé souhaitait, à cette occasion, faire subir le même destin à ce mobilier encombrant: « Je devais faire ce nettoyage aujourd'hui [NDLR lundi 2 décembre] », dit-elle. Sentait-elle une menace? « J'ai retrouvé des allumettes voilà quelques jours devant ma porte. »

Neuf personnes au total ont été prises en charge, quatre blessées dont une grièvement qui a été hospitalisée, et cinq autres choquées ou incommodées par les fumées. Les habitants des autres étages ont pu regagner leurs appartements en milieu daprès-midi, mais les quatre logements du 8e étage sont détruits, selon les pompiers, et leurs occupants ont été relogés.

Violent incendie dans un immeuble à Poitiers : 9 blessés dont un grave

Les officiers de police judiciaire ont ouvert une enquête pour déterminer l'origine du feu. Hier, en début d'après-midi, devant l'immeuble, les conversations allaient bon train tout en regardant les secours s'affairer pour sécuriser le bâtiment. Ces derniers ont vérifié, un à un, les trente-deux logements afin d'être sûr que personne ne les occupait et que le détecteur de monoxyde de carbone ne signalait aucun danger. Selon le commandant des sapeurs-pompiers, Jean-Luc Redonnet, trente soldats du feu se sont déplacés pour combattre cet incendie. Sur les lieux étaient également présents une dizaine de policiers dont la brigade anticriminalité (Bac), le Samu 86, cinq ambulances, deux véhicules incendie et la grande échelle. Hier, en milieu d'après-midi, tous les habitants de la tour Piqueterie ont pu regagner leur domicile à l'exception des locataires des quatre appartements du 8e étage dont trois personnes d'une même famille ont été relogées par Ekidom, le bailleur; les autres sont allés chez des amis.

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète T'as vu ? Fake Off By the Web High-Tech Podcast Vidéos En Images Voyage Guide d'achat Le direct Services Jeux PDF Menu complet Retour à laccueil Société Quatre blessés dans un incendie au 8e étage d'un immeuble à Poitiers

Samuel Guilbert nouveau responsable du service animation

Un violent feu dappartement situé au 8e étage dun immeuble dhabitation est survenu sur le palier ce dimanche 1er décembre 2019, situé au 5 rue de la Piqueterie à Poitiers. Lalerte a été donnée peu avant 13 h 30, alors quun épais panache de fumée séchappait à lextérieur du bâtiment. 

Cest un canapé, présent sur le palier depuis plusieurs mois, qui a été incendié.  Le bailleur de limmeuble, Ekidom, avait dailleurs mis en demeure les propriétaires du canapé pour quils lenlèvent. Le feu sest ensuite propagé aux restes de létage, les quatre appartements sont détruits. Les familles ont pu être relogées, soit par des proches soit par le bailleur qui leur a réservé une chambre dhôtel. Les autres habitants de limmeuble, évacués au moment de lincendie, ont pu regagner leurs appartements. 

Les sapeurs-pompiers de Poitiers sont intervenus très rapidement, très vite renforcés par leurs collègues venus de Vivonne, Jaunay-Marigny, Saint-Georges-lès-Baillargeaux, Châtellerault. Soit une trentaine de soldats du feu et une dizaine de véhicules sur place pour combattre le sinistre.

Un violent incendie sest déclaré en début daprès-midi ce dimanche au 8e étage dun immeuble rue de la Piquetterie, à Poitiers, dans le quartier des Trois-Cités. Létage est complètement détruit. Neuf personnes ont été prises en charge par les secours : une en urgence absolue, trois légèrement blessées et notamment intoxiquées par les fumées. Les cinq autres sont choquées et/ou légèrement incommodées. 

Selon le Service départemental dincendie et de secours de la Vienne (Sdis 86), plusieurs personnes blessées ont été prises en charge.  On déplore un blessé grave, trois blessés légers et cinq autres incommodés par les fumées. Le bâtiment a été totalement évacué.

Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de lincendie, “très probablement volontaire” selon une source proche. La police scientifique sest rendue sur place. 

Selon les premiers éléments recueillis sur place, lorgine du feu serait un canapé placé depuis fort longtemps  dans les parties communes de la tour Piqueterie au 8e étage. Un des locataires devait lenlever lundi 2 décembre car lobjet navait a priori pas de propriétaire connu. 

Samuel Guilbert, nouveau responsable du Service animation, prendra ses fonctions au 1 janvier suite au départ dAlain Dubreuil. Le nouvel employé municipal a été officiellement présenté, vendredi soir, aux responsables des associations réunis à lEspace Gartempe. Samuel Guilbert a été agent de développement à lEcomusée du Montmorillonnais entre 2007 et 2009, puis directeur des villages vacances (VVF) de La Bussière et dEguzon, de 2010 à 2019.

Les premiers secours arrivés sur place, les policiers du commissariat de Poitiers, sont allés ouvrir la porte dun appartement du dernier étage afin que les sapeurs-pompiers puissent extraire deux personnes adultes en leur mettant des cagoules pour les protéger des gaz toxiques. 

Cinq ambulances de sapeurs-pompiers, deux véhicules dincendie et la grande échelle  étaient sur les lieux ainsi quune dizaine de policiers dont la BAC (Brigade anti criminalité).  

Avant que les habitants de la tour puissent regagner leur appartement, les secours ont vérifié lensemble des 32 logements de limmeuble.