Quimper. Le campement des Gilets jaunes sinstalle à Troyalach

Quimper. Le campement des Gilets jaunes s\installe à Troyalac\h

Gilets jaunes. Lagression filmée dun handicapé est fausse

Retour à laccueil Newsletter Alerte Info Recherche Ok Actualité Locales Sport Entertainment Economie Planète High-Tech By the Web T'as vu ? 20 Minutes Podcast Vidéos En Images Guide d'achat Le direct Jeux Services PDF Menu complet Retour à laccueil Société Quatre gilets jaunes condamnés à de la prison ferme à Quimper

JUSTICE Ils ont été reconnus coupables de violences sur des policiers lors du rassemblement de samedi…

La mobilisation des gilets jaunes avait été tendue samedi soir à Quimper avec sept personnes blessées, six policiers et un manifestant. Après les affrontements qui avaient opposé les forces de lordre et les manifestants aux abords de la préfecture, sept personnes avaient été interpellées.

La vidéo a été largement relayée sur la Toile. Publiées sur le compte Twitter  lesgiletsjaunes.fr , les images dun homme en fauteuil roulant au milieu dune intervention de CRS ont été vues 80.000 fois ce mercredi. Et 115.000 fois sur Facebook. La légende indique :  des CRS sen prennent à un handicapé en chaise roulante, ils tabassent son accompagnant, et ensuite sen prennent à la personne qui filme la scène .

Quatre dentre eux, âgés de 19 à 21 ans, ont été jugés en comparution immédiate mardi soir devant le tribunal correctionnel de la ville. Ils ont été reconnus coupable de violences sur dépositaires de lautorité publique et condamnés à quatre mois de prison ferme. Ils avaient tous un casier judiciaire vierge.

Une cinquième personne, âgée de 61 ans, doit être jugée le 18 décembre tandis quun sixième homme devra se présenter le mois prochain devant le tribunal de police pour dissimulation de visage.

Les dégâts de cette soirée du samedi 17 novembre sur les aménagements publics sont évalués à 35.000 euros. la mairie de Quimper a porté plainte contre X.

Quatre hommes de 19 à 27 ans ont été condamnés à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Quimper, rapporte France Bleu Breizh Izel mercredi 21 novembre. Ils ont participé à la manifestation des gilets jaunes qui a dégénéré samedi à Quimper, dans le Finistère.

Les quatre individus ont jeté des pierres, des fumigènes, des bouteilles lestées en direction des forces de lordre lors de cette manifestation qui a réuni 2 000 personnes dans le centre-ville avant de dégénérer. Six policiers ont été blessés, et 14 dépôts de plainte de la part des forces de lordre ont été déposés. 

Le ministère public et la présidente du tribunal ont précisé quils ne souhaitaient pas faire dexemple, tandis que les prévenus, de leur