Finistère : une dizaine de voitures incendiées à Quimper après une interpellation – LExpress

Finistère : une dizaine de voitures incendiées à Quimper après une interpellation - L\Express

Vidéos. Nuit sous tension à Quimper : forces de lordre et pompiers pris à partie

Une dizaine de voitures et des poubelles ont été incendiées à Quimper (Finistère) dans la nuit de mardi à mercredi, après linterpellation dun jeune homme qui pilotait un motocross sans casque, rapportent Ouest-France et Le Télégramme.  

La nuit de mardi à mercredi a été particulièrement agitée dans le quartier de Kermoysan, à Quimper (Finistère).

Quartier de Kermoysan à Quimper, véhicules et poubelles en feu, ce mardi soir. Les forces de lordre sont en nombre mais se tiennent à distance. Comme les pompiers, pour qui les conditions de sécurité ne sont pas encore réunies pour intervenir. #quimper pic.twitter.com/yY0Un2me3B

Descendus dans la rue, des habitants constatent les dégâts : Le plastique fondu de poubelles sur la chaussée, des carcasses de voitures sur le toit, calcinées : “Je vois que les choses se dégradent, on se sent oublié”, dit lune delles. “Je viens darriver, je vais déplacer ma voiture. Je vais pas dormir de la nuit, on a peur… Les jeunes ont dit :” On va revenir”. Finalement, la situation sest apaisée vers 23 heures. 

Quelques dizaines de personnes s’en sont pris à des membres des forces de l’ordre et à des pompiers en intervention. Les affrontements nauraient pas fait de blessés.

Selon plusieurs personnes du quartier, un “rodéo” avec des jeunes à scooter en début de soirée pourraient être à lorigine de ce débordement de violence. La directrice de la sécurité publique du Finistère, Nelly Jauneau-Poirier confirme : “sans doute suite à notre intervention sur des rodéos, quelque temps après on a eu des feux de véhicules”. 

Quatorze voitures ont par ailleurs été incendiées. Le feu a aussi été mis à plusieurs poubelles lancées sur la chaussées. 

Des habitants évoquent “des déflagrations”, voire “de la fumée noire”. Et certains constatent quil sagit de leur voiture : _”Ils étaient avec des bidons dessence pour allumer_, une vingtaine, une trentaine. Des jeunes de 15-16 ans, en cagoule”, échangent des hommes du quartier.

Violences inacceptables ce soir à #Quimper par quelques dizaines dindividus contre des policiers, pompiers et gendarmes en intervention, à qui je souhaite témoigner tout mon soutien.Les forces de lordre sont mobilisées pour identifier les auteurs de ces actes inqualifiables.

Selon Ouest France, cest linterpellation d’un jeune qui roulait sur un motocross sans casque qui a mis le feu aux poudres. “Ça a énervé les jeunes du quartier qui se vengent en mettant le feu”, a expliqué un témoin au journal.