FINISTÈRE. Fortes tensions à Quimper après linterpellation dun jeune homme – Le Progrès

FINISTÈRE. Fortes tensions à Quimper après l\interpellation d\un jeune homme - Le Progrès

Quimper : voitures brûlées, policiers et pompiers caillassés à Kermoysan

Une dizaine de voitures et des poubelles ont été incendiées à Quimper (Finistère) dans la nuit de mardi à mercredi, après linterpellation dun jeune homme qui pilotait un motocross sans casque, rapportent Ouest-France et Le Télégramme.  

Soirée de tensions dans le quartier de Kermoysan, à Quimper (Finistère), mardi 10 septembre 2019. 

PoliceFAIT DIVERS – Des voitures et des poubelles ont été incendiés et des policiers caillassés mardi soir à Quimper dans le Finistère. Ces événements faisaient suite à un incident entre un jeune et les forces de lordre au sujet du port du casque, selon la presse locale.2019-09-11T07:52:54.182Z – La rédaction de LCISoirée mouvementée dans le quartier du Kermoysan à Quimper dans le Finistère.  Mardi 10 septembre, des policiers ont été caillassés et des voitures et poubelles incendiées par des habitants du quartier.

Quimper : des policiers et pompiers pris pour cible, 14 véhicules incendiés

Une dizaine de  voitures ont en effet été brûlées aux abords du centre commercial des 4 Vents,  sur le boulevard de Provence et la rue du Poitou notamment. 

Selon les informations de Ouest France, ces événements seraient survenus après "l’interpellation d’un jeune au guidon d’une motocross qu’il pilotait sans casque". "Ça a énervé les jeunes du quartier qui se vengent en mettant le feu", témoigne un riverain.

Dans ce secteur, la chaussée porte encore des traces d’incendies à plusieurs endroits. 

Descendus dans la rue, des habitants constatent les dégâts : Le plastique fondu de poubelles sur la chaussée, des carcasses de voitures sur le toit, calcinées : “Je vois que les choses se dégradent, on se sent oublié”, dit lune delles. “Je viens darriver, je vais déplacer ma voiture. Je vais pas dormir de la nuit, on a peur… Les jeunes ont dit :” On va revenir”. Finalement, la situation sest apaisée vers 23 heures. 

La soirée s’est passée en deux épisodes. Vers 19 h, les pompiers ont été appelés une première fois pour éteindre des feux de poubelle et de véhicules. Selon la préfecture du Finistère, ces incendies « ont été volontairement déclenchés ».

Sur place, pompiers et policiers ont essuyé des jets de projectiles et de pierres « par plusieurs dizaines d’individus », précise la préfecture du Finistère dans un communiqué. « Aucun blessé n’est à déplorer parmi les services de sécurité et de secours. »

Voitures brûlées et feux de poubelle. Des incidents ont eu lieu mardi 10 septembre dans la soirée à Quimper. Les pompiers et les forces de lordre sont intervenus. Le préfet dénonce des violences inacceptables.

Deux heures plus tard, vers 21 h, une nouvelle alerte a été donnée. Les pompiers ont de nouveau été appelés à Kermoysan, avec le renfort de policiers et de gendarmes. La tension n’était pas retombée. 

Pompiers et policiers en tenue anti-émeute ont encore été pris pour cibles. Mardi 10 septembre, dans la soirée, le préfet du Finistère a réagi sur Twitter. Pascal Lelarge dénonce des « violences inacceptables par quelques dizaines d’individus ». 

Quimper : voitures brûlées et feux de poubelles dans le quartier de Kermoyzan

Violences inacceptables ce soir à #Quimper par quelques dizaines dindividus contre des policiers, pompiers et gendarmes en intervention, à qui je souhaite témoigner tout mon soutien.Les forces de lordre sont mobilisées pour identifier les auteurs de ces actes inqualifiables.

Tensions à Quimper : forces de lordre et pompiers pris à partie

Il précise que « les forces de l’ordre sont mobilisées pour identifier les auteurs de ces actes inqualifiables et les présenter à la justice ».