Reims : une fausse alerte à la bombe à la gare provoque la pagaille

Événements Les fêtes de fin d'année à l'honneur dans le nouveau numéro de Cuisine et Vins de France !

La gare de Reims évacuée pendant plusieurs heures après une "mauvaise blague"

France Bleu. A l’origine de cet incident : l’alerte donnée par un passager. En effet, d’après la radio, une personne siégeant dans la voiture 15 d’un TGV prêt à rallier Paris a appelé la police. Elle aurait pris peur en entendant un autre passager demander l’heure puis prononcer cette phrase : “Ça va, j’ai encore le temps de tout faire sauter.”

Un mauvais plaisantin de 16 ans provoque l'évacuation de la gare de Reims

La fréquentation du site est certifiée par l’OJDGare de Reims : Arrestation, GIGN, Alerte à la bombe….On attend. pic.twitter.com/NBmmvcDbll

L’Union annonce que les accès à la gare ont été rétablis et que les trains recommencent à partir. Sur son site, le quotidien rapporte qu’il s’agissait en fait d’une “mauvaise bague”. Il précise : “La personne interpellée est un mineur de 16 ans originaire de la région lilloise.”Gare de Reims : Arrestation, GIGN,Alerte à la bombe….On attend. pic.twitter.com/NBmmvcDbllMenu Contenu .cls-1{fill:#fff;}logo france bleu Menu .cls-1{fill:#fff;}logo france bleu .cls-1{fill:#fff;}logo france bleu Infos Faits divers – Justice Société Économie – Social Politique Éducation Transports Climat – Environnement Agriculture – Pêche Santé – Sciences Insolite Culture – Loisirs Médias – People International Élections Voir tous les dossiers Toutes les infos Santé – Sciences Augmentation du prix du paquet de cigarettes : "cela ne nous empêchera pas de fumer", expliquent des Mayennais

Mis à jour le 12/11/2017 | 10:08publié le 12/11/2017 | 08:28Le Télégramme sur les réseaux sociaux

Gare de @VilledeReims évacuée, les passagers du TGV Paris-Reims-Sedan qui descendaient à Reims ont pu sortir en gare de Maison Blanche pour les autres il faut attendre encore entre 30 mn #Deminage #individu suspect @SNCF_CA @France3CA pic.twitter.com/fXqICOOEV5

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires sur 24matins.fr

France Bleu Paris France Bleu Alsace France Bleu Elsass France Bleu Armorique France Bleu Auxerre France Bleu Azur France Bleu Normandie Caen France Bleu Béarn France Bleu Belfort Montbéliard France Bleu Berry France Bleu Besançon France Bleu Bourgogne France Bleu Breizh Izel France Bleu Champagne-Ardenne France Bleu Cotentin France Bleu Creuse France Bleu Drome Ardèche France Bleu Gard Lozère France Bleu Gascogne France Bleu Gironde France Bleu Herault France Bleu Normandie Rouen France Bleu Isère France Bleu La Rochelle France Bleu Limousin France Bleu Loire Océan France Bleu Lorraine Nord France Bleu Maine France Bleu Mayenne France Bleu Nord France Bleu Orléans France Bleu Pays d’Auvergne France Bleu Pays Basque France Bleu Pays de Savoie France Bleu Périgord France Bleu Picardie France Bleu Poitou France Bleu Provence France Bleu St-Etienne Loire France Bleu Sud Lorraine France Bleu Touraine France Bleu Toulouse France Bleu RCFM France Bleu Roussillon France Bleu Vaucluse window.sas.cmd.push(function() { window.sas.call(‘std’, { siteId: 70664, pageId: 537620, formatId: ‘28993’, target: ‘train,TGV,police,alertes,’ }); }); Accueil Infos Faits divers – Justice Reims : une fausse alerte à la bombe à la gare provoque la pagaille Faits divers – Justice Reims : une fausse alerte à la bombe à la gare provoque la pagaille Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu dimanche 12 novembre 2017 à 8:23Les passagers du TGV ont été évacués et ceux de la voiture n°15 interrogés. Une opération de déminage est en cours et la gare est entièrement bouclée, selon L’Union.21h40. Une mauvaise blague serait à l’origine du déploiement de policiers : l’interpellé âgé de 16 ans, lorsqu’il est monté dans le wagon 15, a demandé l’heure à un passager avant de déclarer qu’il avait « encore le temps de tout faire sauter ».

France Bleu Champagne-Ardenne, ce même mineur aurait alors déclaré : “ça va, j’ai encore le temps de tout faire sauter”. Des propos qui n’ont pas manqué de sensiblement inquiéter un passager, dont on ignore s’il s’agit de de la personne ayant renseigné le jeune homme.

Selon les informations de ce même journal local, un suspect a été interpellé dans la voiture 15.

par L’Union ont pénétré dans le wagon 16.

Un mineur interpelléPlus de deux heures durant, il n’a pas été possible de rentrer ou sortir du parvis et du hall de la gare de Reims, ceux-ci ayant été fermés au public pour permettre de confirmer ou d’infirmer la présence d’une bombe. Le trafic ferroviaire a dans le même temps été interrompu pour le même motif.

Charente-Maritime. Une des jumelles les plus âgées de France est décédée

L’accès à la gare de #Reims est interdit aux véhicules et piétons. Périmètre de sécurité. @UnionArdennais pic.twitter.com/GHjsurJfl1

Abonnement Découvrez toutes nos offres d’abonnement

Le trafic a été interrompu et le quartier de la gare de Reims (Marne) a été bouclé ce samedi soir après une fausse alerte à l’attentat. De source judiciaire, l'incident serait de l'ordre de la "mauvaise blague" d'un mineur.Reims avec pour objectif d’atteindre Paris. Les faits se sont produits samedi soir aux alentours de 19h00 dans la voiture 15 du TGV. Peu après le départ, un mineur se serait approché d’un passager pour lui demander l’heure.