Gobee bike quitte Lille, Reims et Bruxelles

Gobee bike quitte Lille, Reims et Bruxelles

Gobee bike quitte Lille, Reims et Bruxelles

Le Figaro dès 22h sur votre ordinateur

10 astuces pour apprendre n'importe quelle langue facilement

Gobee bike quitte Lille, Reims et Bruxelles

Gobee bike quitte Lille, Reims et Bruxelles

Plus de 7 000 recettes de cuisine à décrouvrir

Gobee bike quitte Lille, Reims et Bruxelles

Gobee bike quitte Lille, Reims et Bruxelles

«J’ai simplement reçu un mail m’informant de leur décision, affirme au Figaro Catherine Vautrin, présidente du grand Reims. Leur façon de faire est très particulière d’autant plus que début décembre, un mois après leur arrivée, ils nous avaient dit être très satisfaits.» Si Gobee bike fait machine arrière de façon aussi brutale, c’est à cause du vandalisme qui affecte sa flotte. À Reims, par exemple, 380 bicyclettes sur les 400 mises à disposition en ville n’étaient plus utilisables au bout de deux mois d’utilisation. Selles volées, rayons voilés, cadenas endommagés, vélos vendus sur Le bon coin ou retrouvés dans le canal… les déprédations concernant les bicyclettes sont innombrables.

Gobee bike quitte Lille, Reims et Bruxelles

Gobee bike quitte Lille, Reims et Bruxelles

Suivez l'évolution de vos conditions météo