Vélos partagés: Gobee.bike se retire de Lille, Reims et Bruxelles

Vélos partagés: Gobee.bike se retire de Lille, Reims et Bruxelles

Vélos partagés: Gobee.bike se retire de Lille, Reims et Bruxelles

Coordinateur commercial H/FParis11/01/2018

Appartement4 pièces 82,69 m²Villiers-sur-Marne (94350)

de Lille, Reims et Bruxelles” alt=”Vélos partagés: Gobee.bike se retire de Lille, Reims et Bruxelles”>

Vélos partagés: Gobee.bike se retire de Lille, Reims et Bruxelles

Les vélos en libre-service Gobee Bike, Ofo ou Obike, sont d’une simplicité à toute épreuve. A l’inverse des Vélib’, ils ne sont pas accrochés à une station, mais disposés un peu partout à Paris. Pour les emprunter, il suffit de télécharger l’application, de scanner le QR code du vélo, et celui-ci se déverrouille. Pour un tarif de maximum 0,50 € la demi-heure, vous pouvez rouler, et, surtout, laisser ensuite votre vélo où bon vous semble. C’est ce que l’on appelle le « free floating ».

Vélos partagés: Gobee.bike se retire de Lille, Reims et Bruxelles

Vélos partagés: Gobee.bike se retire de Lille, Reims et Bruxelles

Un système de licence, en cours de réflexion, obligerait les opérateurs à payer l’occupation de l’espace public. La Ville plaide aussi pour une charte de bonne conduite avec ces entreprises. Mais celà ne réglera pas le problème du vandalisme gratuit.

Et un bel obstacle itinérant. Les malvoyants disent merci à @ofo_frpic.twitter.com/qG10wEIay2