David Guion (Reims) : Rester dans le haut du classement – LÉquipe.fr

David Guion (Reims) :  Rester dans le haut du classement  - L\Équipe.fr

Saint-Etienne simpose en patron à Reims

Tout le monde pensait voir un grand match entre deux équipes de haut de tableau. Malheureusement, les Rémois ont été totalement absents des débats.

Les Stéphanois, très solides et intelligents dans leur jeu, ont pris l’avantage sur une erreur du gardien Mendy puis ont creusé l’écart sur une frappe de Khazri contrée dans son propre but par Engels.

Malgré la perspective alléchante de réaliser une belle opération dans la course à la Ligue Europa, les Rémois ont curieusement abordé cette rencontre. Repliés dans leur moitié de terrain, ils ont laissé jouer les Verts sans rien proposer offensivement en retour. Si les visiteurs ont peiné à trouver des espaces pour se montrer réellement dangereux, ils ont bénéficié dun énorme coup de pouce quand Edouard Mendy a complètement raté sa relance au pied et permis à Wahbi Khazri de tenter sa chance. Le gardien rémois a repoussé le ballon mais celui-ci est revenu dans les pieds de Cabella qui a pu tranquillement le pousser au fond des filets (0-1, 25e).

Les Verts peuvent toujours rêver de Ligue des Champions alors que Reims doit oublier l’Europe.

Très nettement supérieurs au niveau de la maîtrise collective, les Stéphanois nont rien eu craindre de Rémois, aussi volontaires quinefficaces dans le dernier geste à limage de Boulaye Dia (64e) et de son remplaçant Pablo Chavarria qui sest logiquement vu refuser deux buts pour hors-jeu (83e et 88e). Les Champenois ont perdu le fil et enchaîné un quatrième match sans victoire. Cest tout linverse pour les Verts qui ont décroché une quatrième victoire sur leurs cinq dernières rencontres. Surtout, ils semblent affamés pour attaquer ce sprint final.

Découvrez les réactions après les trois matchs de la 33e journée de Ligue 1 Conforama qui ont eu lieu dimanche après-midi.

Les Verts sont plus que jamais dans la course. Les hommes de Jean-Louis Gasset sont allés battre sereinement Reims, dimanche, dans un match de la 33e journée de Ligue 1 qui valait cher en vue dune qualification européenne (0-2). Les Stéphanois ont ouvert le score par Rémy Cabella (24e), puis doublé la mise sur un but contre son camp de Björn Engels (51e). Ils conservent leur 4e place du classement à trois longueurs de Lyon et du podium. Reims, de son côté, confirme sa mauvaise période et reste 7e.

David Guion (entraîneur de Reims) : « On a rencontré une équipe avec beaucoup de maturité, dexpérience et de maîtrise collective, même sil ne sest rien passé dans nos trente derniers mètres. On savait que Saint-Etienne pouvait nous punir sur notre moindre erreur et cest ce quil sest passé. Mais on a également manqué defficacité et de réussite car on a eu plus doccasions. On voit tout le chemin quil nous reste à parcourir face à de gros adversaires comme Lille, Monaco et Saint-Etienne, qui mérite sa place. Désormais, lidée est de rester dans le haut du classement. Il reste 15 points à jouer, on verra bien ce quil va se passer. Ce qui mintéresse désormais, cest le match à Angers ».Jean-Louis Gasset (entraîneur de Saint-Étienne) : « Tous nos concurrents avaient gagné, on savait ce qu’on avait a faire. On savait que ce serait un match difficile car beaucoup d’équipes ont chuté à Reims et il fallait faire un grand match. On a eu la maîtrise technique et on a fait une très bonne première mi-temps. En deuxième période, ils nous ont gênés avec de longs ballons dans l’axe mais on a bien défendu. On a maîtrisé le jeu et on ne s’est pas relâché dans les dernières minutes. Chaque week-end, il y aura des rebondissement, des matches à pression, des confrontations directes. Il nous reste cinq matches, on va recevoir trois fois devant notre public magique, on va tout faire pour engranger le plus de points possible. On a 56 points, on est dans les équipes qui doivent jouer l’Europe. Après, le podium, pas le podium, on verra. On est dans la dernière ligne droite, on ne va pas lâcher avant l’arrivée ».> Saint-Etienne sur sa lancée !

Lancer le diaporama 🚨Reims – ASSE : les équipes officielles !+3Remi OudinCredit Photo – Icon Sport LANCER LE DIAPORAMAOnze MondialFRANCELigue 1Saison 2018-2019📷 Reims – ASSE : le superbe tifo des Rémois ! Le 21/04/2019 par Thomas Rassouli Ligue 1 📷 Reims – ASSE : le superbe tifo des Rémois ! A loccasion de la réception de lAS Saint-Etienne ce dimanche, les supporters du Stade de Reims ont déployé un beau tifo.

Alain Casanova (entraîneur du Toulouse FC) : « Cest un point qui récompense létat desprit de léquipe. Nous avons bien défendu en deuxième mi-temps quand les Lillois ont poussé. Cest un travail collectif qui a porté ses fruits. On a parfaitement respecté le plan de jeu. On aurait pu mener au score en première mi-temps mais on se satisfait de ce point ».Christophe Galtier (entraîneur du LOSC) : « Nous avons été absents des débats pendant les vingt-cinq premières minutes. Lorganisation et la valeur athlétique de Toulouse nous ont empêché de développer notre jeu. Nous avons pêché dans lanimation offensive. Cest un bon point de pris dans la course à lEurope même si rien nest fait. Il reste quinze points en jeu et nous nen comptons que six de plus que Lyon (pour la deuxième place, NDLR). Le titre du PSG ? Il le mérite et ce nest une surprise pour personne. Le suspense ne tenait pas la route ».> Le LOSC tenu en échec

Saint-Etienne reprend la 4e place à lOM après sa victoire à Reims (0-2)

Vahid Halilhodzic (entraîneur du FC Nantes) : « Trois victoires d’affilée en lespace d’une semaine, c’est magnifique, vraiment un exploit ! On na pas seulement gagné, on a produit du jeu intéressant, surtout sur le plan offensif. On prend néanmoins deux buts et on a senti un peu de panique alors qu’on menait 3-0. C’est une première mission (le maintien) qui est réussie. Quand je suis arrivé, on était 19e… On aurait pu prétendre à autre chose, faire encore mieux et réaliser une saison exceptionnelle mais il est dit que ce n’est pas mon année ! Bon, la vie continue. Je ne sais pas ce qui s’est passé avec les supporters, pourquoi cette animosité. J’ai apprécié leur comportement dans la période de deuil que nous avons vécu. On a besoin d’eux. Il faut discuter. Je ne sais pas si je dois m’en mêler, en tout cas, je suis à leur disposition s’ils veulent discuter. Si je peux aider le FC Nantes, je suis venu pour ça ».Christophe Pélissier (entraîneur de lAmiens SC) : « Ce premier quart d’heure de la deuxième mi-temps, c’est le quart d’heure qui tue ! On réalise une première période cohérente, on endigue bien les assauts nantais, on parvient bien à les contrer, et puis il y a cette absence difficilement explicable… Je ne sais pas si c’est ce premier but qui nous a déréglés. Cest impossible de prendre des points et de gagner quand tu encaisses trois buts en quinze minutes. C’est paradoxal car tout le monde soulignait notre solidité, comme quoi il ne faut pas avoir de certitudes en football. Derrière, on a eu une belle réaction, avec quatre offensifs, c’est ce qui est intéressant. Le maintien, on ne va pas nous l’offrir, ce sera à nous d’aller le chercher. On avait réalisé une série de sept matches sans défaite qui nous avait donné de loxygène, et bien il en reste cinq pour sceller le maintien. En tout cas, on a notre destin entre nos mains ».> Trois à la suite pour Nantes